Ile Seguin : le Pôle culturel R4 tombe à l’eau

Posted by on sept 11, 2016 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : le Pôle culturel R4 tombe à l’eau

Empêtré dans ses soucis judiciaires, le milliardaire Yves Bouvier abandonne le projet

La fin du projet R4 ?

La fin du projet R4 ?

Ce devait être le grand projet culturel de Boulogne-Billancourt, celui qui devait faire oublier l’échec de la Fondation Pinault partie à Venise. La « micro-ville » artistique voulue par le milliardaire Yves Bouvier, résident singapourien, et roi du lucratif business des ports francs, ces paradis fiscaux qui mettent des œuvres d’art à la valeur inestimable à l’abri des regards inquisiteurs du fisc.

Le milliardaire, mis en examen pour de troubles affaires d’escroquerie à Monaco et de recel de Picassos volés, à Paris, vient de jeter l’éponge. Il vient de céder sa société immobilière à un groupement immobilier, Emerige-AOG, déjà propriétaire d’un ensemble de bureaux à Boulogne-Billancourt.

Dans cette affaire, la municipalité ne pourra accuser « les méchantes associations » de défense de l’environnement. En effet, celles-ci avaient accepté de lever les recours déposés contre le permis de construire de R4, après la conclusion d’un partenariat culturel avec Nelly Wenger, la talentueuse promotrice du projet.

Que va-t-il advenir du projet ?

Un nouveau permis de construire devra être déposé, ce qui créera de nouveau un aléa juridique important. En effet rappelons le Plan Local d’urbanisme de 2011 a été annulé par le tribunal administratif, que son adaptation de 2013 fait l’objet de recours en justice qui ont toutes chances d’aboutir, et qu’enfin la mise en compatibilité du PLU portant sur la pointe amont, qui héberge R4, a été attaquée en recours contentieux par l’association Boulogne Environnement.

Le nouveau promoteur conservera-t-il le tout puissant Jean Nouvel, architecte coordinateur du projet de l’Ile Seguin et architecte de R4 ? Rien n’est moins sûr.
En tout cas, les riverains se réjouiront de l’abandon de l’énorme cube de stockage que M. Bouvier voulait nous imposer.
Afin de poursuivre son métier de transport d’œuvres d’art à l’abri des regards, Bouvier avait en effet l’intention de créer un gigantesque coffre-fort sur l’Ile sous forme d’un gros cube aveugle, symbole même du bétonnage absurde de l’Ile . Espérons que ce gros bloc de béton va disparaitre à jamais en changeant de promoteur !

Adieu au gros cube de Jean Nouvel !

Adieu au gros cube de Jean Nouvel !

D’échec en échec

Depuis 2008, le projet de l’Ile Seguin est paralysé par des décisions absurdes.
Hormis la Cité Musicale du conseil général des Hauts-de-Seine, qui a fait l’objet d’une concertation exemplaire et n’a suscité aucun recours, le reste de l’ile est toujours en friche.

A qui la faute ? A ceux qui veulent toujours imposer un projet de bétonnage massif conçu par Jean Nouvel et toujours soutenu mordicus par M. Gauthier Mougin, maire adjoint en charge de l’urbanisme.

Et pourtant que d’échecs : refus massif du projet de 5 tours géantes, annulation par le tribunal administratif  du PLU de 2011, votation bidon sans choix possible sanctionnée par une abstention massive, simulacres de concertation de 2015, abandon du projet de cirque de Madonna Bouglione, et maintenant abandon de R4 …

Certains observateurs commentant l’opacité de la transaction qui liait R4 à la ville (on parle d’un véritable cadeau) pensent que l’abandon de R4 constitue une opportunité majeure de renégocier les droits à construire pour obtenir un projet moins bétonné, plus équilibré, plus vert et plus respectueux de l’environnement. Et ce d’autant que l’abandon du projet de cirque, probablement lui aussi autrefois accordé à conditions « favorables », libère une parcelle complétement imbriquée dans le feu projet R4. De quoi reconstruire un projet plus cohérent et plus rentable pour la ville.

Les riverains et les associations en tête de la défense du cadre de vie, Boulogne Environnement, AEBB, Vivre à Meudon, l’Association des riverains de l’Ile Seguin, le collectif Vue sur l’Ile Seguin, attendent toujours un projet équilibré et moins bétonné qui permettrait enfin d’aller de l’avant.

L’échec de R4 peut être le déclencheur du retour à la raison, face à ce qui demeure toujours un projet inacceptable, avec une énorme tour plus haute que les coteaux de Meudon !

 

A lire également :

Challenges du 10 avril 2016 : la vérité sur l’enlisement de l’Ile Seguin à Boulogne-Billancourt

Ile Seguin : un projet toujours inacceptable avec un tour haute comme les coteaux de Meudon

 

Read More
%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us