Boulogne-Billancourt : Sport contre Béton

Posted by on juin 4, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Boulogne-Billancourt : Sport contre Béton

A la suite de notre publication consacrée au numéro spécial Boulogne du Point  et des extraits des articles ‘Le Béton de la Colère » et « L’ile Seguin toujours au point mort », nous recevons le mail ci-dessous de Florian Grill, président de l’ACBB (Athletic Club Boulogne-Billancourt), premier club de rugby amateur de France :

Si la Mairie ne voulait pas bétonner elle aurait pu construire des terrains de sports sur l’Ile Seguin ou ailleurs! 

 

L’ACBB Rugby 1er club amateur de France, va diviser ses effectifs par 2 et sera exilé à Marne la Coquette, Meudon et St Cloud…. car Boulogne n’a pas su trouver de solutions!!!! 


Florian Grill

Président ACBB Rugby

 

Lien utile : « ceux qui possèdent Boulogne », numéro spécial du point

http://www.sauvonslileseguin.com/ceux-qui-possedent-boulogne-numero-special-du-point/

Read More

Ceux qui possèdent Boulogne. Numéro spécial du Point

Posted by on juin 1, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ceux qui possèdent Boulogne. Numéro spécial du Point

Le Point du 31 mai publie un dossier de 20 pages « spécial Boulogne-Billancourt  ».

Le Point du 31 mai publie un dossier de 20 pages « spécial Boulogne-Billancourt ».

Après avoir décrit la flambée vertigineuse des prix de l’immobilier dans la ville, le Point s’attarde sur la main-mise des promoteurs sur Boulogne-Billancourt. Dans un article intitulé « Le Béton de la Colère »   l’hebdomadaire relate  la polémique issue de la politique de la Mairie consistant à céder nombre de terrains municipaux à l’avidité des promoteurs.  L’Ile Seguin n’est donc pas un cas isolé mais révèle une volonté systématique de bétonnage.

 

le béton de la colère

« Bras de fer. Les habitants luttent contre la main-mise des promoteurs sur la ville. L’Ile Seguin est-elle l’arbre qui cache la forêt ? Depuis plus d’un an, plusieurs projets de cession de terrains municipaux opposent le maire à ses administrés qui lui reprochent de « bétonner » la ville. »

Est cité le dossier «  des anciens atelier LMT, une friche industrielle acquise par la ville en 1995, cédée à un promoteur pour y construire un immeuble de dix étages », au lieu d’être destinés aux équipements sportifs qu’ils devaient accueillir dans une ville qui en manque cruellement. Sont évoquées ensuite les affaires du Parc des Glacières, du siège de la société Ogic, des anciens terrains Renault rue du Point du Jour cédés à Cogedim en lieu et place des espaces verts promis, de la Tour de 148 m prévue par BNP Paribas qui devait prendre la place du centre équestre Le Gallo , de l’Ecole Billancourt, témoin emblématique de l’architecture de la République de Jules Ferry, promise à la démolition pour laisser la place à une promotion privée. «Emoi au sein de la communauté scolaire qui crée autour de l’ancienne directrice de l’école, Michèle Fournier, l’association SOS Billancourt. « Je ne comprends pas pourquoi il faudrait céder le patrimoine de la collectivité à un promoteur privé.  Boulogne est pourtant une ville riche. » s’étonne-t-elle.  Autant de dossiers, autant de recours opposant désormais habitants et riverains à la mairie de Boulogne-Billancourt.

Cette volonté systématique de bétonner la Ville en la livrant aux promoteurs trouve évidemment son point d’orgue dans le dossier de l’Ile Seguin.

 L'Île Seguin toujours au point mort

Dans son article consacré à L’Ile Seguin, Audrey Emery rappelle la longue histoire des projets avortés sur l’Ile. Elle décrit le projet très controversé « R4 », qualifié de « mastodonte » et  confié à Jean Nouvel lui-même dont elle rappelle les liens ambigus avec la présidente de la SCI R4, Nellly Wenger. Nous avions dénoncé en notre temps les collaborations calamiteuses qui ont uni les deux compères lors de l’Exposition Internationale Suisse ’02 et le désastre du chocolat Cailler.

L’article se conclut sur l’impasse dans laquelle le Maire de Boulogne-Billancourt a précipité le projet ;

« Il ne se passera rien tant que l’emprise de la SAEM ne sera pas purgé du recours lancé par le collectif d’associations G8  contre la révision du PLU qui porte la surface constructible de l’Ile de 175 000m2 à 310 000m2. Un recours maintenu malgré la demande de Pierre-Christophe Baguet à Jean Nouvel de revoir sa copie pour un projet de 250 000m2, avec moins de tours. « Le PLU reste le  seul élément opposable aux tiers et l’engagement moral d’un maire ne pèse pas lourd face au droit ! » explique Anne-Henri Chombart de Lauwe, président d’Actions Environnement Boulogne-Billancourt, qui demande avec le G8 d’acter un nouveau seuil de constructibilité en conseil municipal, ou mieux de revenir aux 175 000m2 acceptés par tout le monde »

L’avis des Riverains de l’Ile Seguin :

Pourquoi tant d’acharnement à bétonner une ville ? Ne peut-on enfin retrouver la voie d’un développement harmonieux et responsable, sans céder à l’avidité des promoteurs, qui ne doivent pas faire main basse sur Boulogne-Billancourt.

Read More

Ile Seguin : 20 ans de friche, il est temps d’en sortir! Candidats, les habitants attendent vos propositions.

Posted by on mai 27, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : 20 ans de friche, il est temps d’en sortir! Candidats, les habitants attendent vos propositions.

1992 : la dernière R5 sort des lignes de montages de Renault sur l’Ile Seguin.

2012 : tout a été rasé, et l’Ile est toujours en friche. Les couteuses animations « éphémères » avec lesquelles la ville de Boulogne-Billancourt tente d’occuper le vide qu’elle a créé ne sauraient dissimuler ce triste constat. Ne subsistent du grand vaisseau industriel que les vestiges de la Porte d’accès principale et de la piste d’essai qui ceinturait l’Ile, dont on aperçoit les  fenêtres  au-dessus  des tags.

Vingt après, comment expliquer un tel désastre ?

Nous ne reviendrons pas sur les multiples projets qui se sont succédés, sur l’occasion ratée de réhabilitation des plus belles parties du site industriel  jusqu’à l’abandon définitif de son projet de musée par François Pinault en 2005

Quels sont les faits ? :

–          En 2008, après une longue concertation, le Plan local d’Urbanisme (PLU) de la ZAC Seguin-Rives de Seine est enfin adopté définitivement. Il est purgé de tous recours, c’est-à-dire que plus rien ne s’oppose à qu’enfin commence les constructions sur l’Ile Seguin. Ce PLU autorise des droits à construire de 175 000m2.

–          M. Pierre-Christophe Baguet fait campagne pour conquérir la Mairie de Boulogne-Billancourt en faisant de l’Ile Seguin un thème majeur de ses promesses. Il attaque le PLU laissé par ses prédécesseurs qu’il qualifie de bétonnage,  et promet une ile verte et bleue, avec des droits à construire réduits à 110 000m2.

–          Dès qu’il est élu, le 16 mars 2008, M. Baguet  s’empresse d’annuler tous les permis de construire. Sans lui, l’Ile Seguin serait déjà construite.

–          En février 2011, à l’occasion d’une enquête d’utilité publique discrètement menée pendant les vacances scolaires, les habitants découvrent à la stupéfaction générale que le Maire de Boulogne-Billancourt a renié toutes ses promesses et a confié à l’architecte Jean Nouvel la réalisation d’un projet triplant les droits à construire, portés à 337 000m2, et veut couvrir l’Ile de 5 tours de plus de 100m de haut. Aucune concertation n’a précédé ce revirement incroyable.

–          La colère des habitants, des riverains et des associations n’empêche pas le Maire de faire adopter par son conseil municipal (malgré plusieurs démissions) le 16 juin 2011 la révision de son PLU, légèrement amendé. La seule façon de s’opposer à ce projet délirant devient donc la voie contentieuse sous forme d’un recours auprès du Tribunal administratif de Cergy-Pontoise. Voici pourquoi, 20 ans après, l’Ile est toujours une friche.

La responsabilité de la friche de l’Ile Seguin revient donc entièrement à M. Baguet. Sans lui, l’Ile Seguin serait bâtie, et les tous les habitants pourraient s’y promener et profiter des installations culturelles qui y étaient prévues…

Il faut sortir de cette impasse. Voici pourquoi nous invitons tous les élus des communes qui  sont riveraines de cette magnifique vallée de la Seine dont l’Ile Seguin est le cœur à prendre leurs responsabilités et à participer au débat.
C’est dans ce cadre que nous interrogeons les candidats aux législatives des 8eme, 9eme et 10eme circonscriptions des Hauts-de-Seine, comprenant les communes de Boulogne-Billancourt, Meudon, Sèvres et Issy-les-Moulineaux,  à apporter leur avis et propositions que nous nous engageons à communiquer aux riverains sur notre site www.sauvonslileseguin.com.

Beaucoup d’entre eux nous ont répondu. Nous sollicitons ceux qui ne l’ont pas encore fait à nous communiquer  de façon urgente leur contribution concernant  un projet majeur du cadre de vie de ceux dont ils sollicitent les suffrages.

Read More

Ile Seguin 2012 : une ile, 3 députés à élire. Les candidats nous répondent.

Posted by on mai 14, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin 2012 : une ile, 3 députés à élire. Les candidats nous répondent.


Les 10 et 17 juins 2012, les habitants des communes riveraines de la Vallée de la Seine dont le cœur est l’Ile Seguin vont élire leurs députés.

 

Le découpage électoral fait que ces habitants se trouvent répartis sur 3 circonscriptions différentes :

 

La 8eme circonscription des Hauts-de-Seine regroupe les cantons de Chaville, Meudon et Sèvres. Meudon et Sèvres sont riverains de l’Ile Seguin.

 

La 9eme circonscription inclut les cantons de Boulogne-Billancourt Nord et une partie de Boulogne-Billancourt Sud. L’Ile Seguin est un dossier majeur pour tous les Boulonnais. M. Baguet, député actuel, qui ne sollicite pas le renouvellement de son mandat, est également Maire de Boulogne-Billancourt et  à l’origine du projet Nouvel.

 

La 10eme circonscription inclut les cantons d’Issy-les-Moulineaux, de Vanves et la partie de Boulogne Sud qui contient en particulier le quartier du Trapèze et l’Ile Seguin.

 

Il nous parait important que pour une information complète des électeurs  que les candidats aux législatives de ces 3 circonscriptions rendent public leur avis et leurs propositions sur le dossier brûlant de l’aménagement de l’Ile Seguin. Nous les publierons sur le site sauvonslileseguin.com.

 

Certains candidats nous ont d’ores et déjà donné leur accord pour publier sur ce site leur position.
Nous invitons la totalité des candidats à nous contacter pour en faire de même s’ils le souhaitent.

 

L’Association des Riverains de l’Ile Seguin est totalement apolitique. Nous n’agissons que dans le souci de faire connaitre aux citoyens la position,  sur un dossier majeur qui concerne leur cadre de vie,  de ceux qui sollicitent actuellement leurs suffrages.

 

Lien utile :

 

Liste des candidatures connues dans les circonscriptions des Hauts-de-Seine. Source : site Politiquemania

 

http://www.politiquemania.com/candidatures-legislatives-2012-hauts-de-seine.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Read More

Ile Seguin : Vingt ans de friche , 10 propositions à méditer, par l’Association Val de Seine Vert.

Posted by on mai 14, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : Vingt ans de friche , 10 propositions à méditer, par l’Association Val de Seine Vert.

En 1992, la dernière R5 sortait des chaines de montages de l’Usine Renault. Depuis, de projet en projet l’Ile est toujours en friche. Le dernier avatar en est le funeste projet Baguet/Nouvel, avec son bétonnage massif et ses tours, totalement rejeté par la population, attaqué en justice par les associations, et qui paralyse de nouveau la situation.

En 1992 naissait également une association de défense de l’Environnement, Val de Seine Vert, présente dans toutes les Hauts-de-Seine et qui fêtait ses 20 ans le 6 mai dernier à Meudon. Luc Blanchard, son président, a rappelé les 10 propositions émises à l’époque par son association pour mener à bien l’aménagement de l’Ile Seguin et des rives de la Seine, telles qu’elles étaient présentées dans le N°1 de la lettre d’information de Mars 92.

Voici ces dix propositions :

1. Création dans les plus brefs délais, sur le site lui-même, d’un espace permanent d’information et de réflexion consacré aux aménagements du Val-de-Seine. Un lieu de concertation ouvert au public et accordant la même place aux associations et groupes politiques qu’aux maîtres d’œuvre : Etat, communes. Mise à disposition de salles pour des réunions publiques.

 

2. Etude des sols de l’île Seguin avant tout projet. La présence – ou l’absence ! – de produits dangereux comme le chrome (utilisé par Renault jusque dans les années 70) est à vérifier avant toute construction.

 

3. Création sur l’ensemble du site, de locaux d’intérêt public pour les habitants des communes environnantes : ateliers d’artistes, salles de répétition, salles de spectacle… Logements essentiellement à buts sociaux. Maintien et réhabilitation des vieux immeubles pouvant être conservés, notamment au Bas-Meudon. Limitation du bâti afin d’enrayer la surdensification de la région.

 

4. Conception climatique des constructions pour limiter les besoins en chauffage et améliorer le confort. Réévalua-tion des cahiers des charges en matière de distribution de l’électricité.

 

5. L’île Seguin sans voitures et sans habitations permanentes.

 

6. Un tramway intégré à la ville et ne créant pas d’obstacles à l’abord de la Seine. Liaison entre les berges par l’île Seguin. Création d’un véritable maillage de transports en commun.

 

7. VRGS (Voie Rive Gauche de Seine) : nous la rebaptisons « Allée de la Seine ». Il doit s’agir d’une voie urbaine privilégiant une circulation à très faible vitesse pour favoriser la desserte locale, la traversée des piétons. Aménagement des revêtements du sol.

 

8. Aménagement des berges de la Seine, rétablissement de la continuité entre le fleuve et la ville. Implantation importante de parcs et de verdure. Abandon des projets de voies sur berges et voies rapides.

 

9. Entretien régulier des berges et abords de Seine, ramassage des déchets (pendant la durée des travaux).

 

10.Création d’un écomusée dont la préfiguration doit être pensée rapidement afin qu’il se constitue en même temps que l’aménagement du site et que les lieux essentiels soient préservés.

 

Commentaires :

Ces propositions ont vingt ans ! Si certaines  connaissent de belles avancées, comme le Tramway, force est de constater que sur l’essentiel tout est bloqué. La concertation est au point mort, les promesses pour une ile verte et bleue faits par M. Baguet, Maire de Boulogne-Billancourt, ont été totalement reniées,  la sur-densification et le bétonnage menacent toute la Vallée.  Les « lieux essentiels » n’ont pas été préservés. L’île a été entièrement rasée, et reste en frich. Pour quel avenir ? Tout reste encore à construire, tout reste encore possible pour préserver le cadre unique de ce site et de cette belle boucle de la Vallée de la Seine, à condition de bloquer le projet Nouvel….

 

Lien utiles :

 

Site de Val de Seine Vert :

http://www.valdeseinevert.net/

Challenges : la vérité sur l’éternelle friche de l’Ile Seguin :

http://www.sauvonslileseguin.com/challenges-la-verite-sur-l%E2%80%99eternelle-friche-de-l%E2%80%99ile-seguin/

 

 

l’original :

 

 

 

Read More
%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us