Ile Seguin : la Cité Musicale, grand projet culturel pour l’Ile Seguin, quid du reste de l’Ile ?

Posted by on déc 19, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : la Cité Musicale, grand projet culturel pour l’Ile Seguin, quid du reste de l’Ile ?

Le principe d’un partenariat public-privé pour la construction et l’exploitation de la future Cité Musicale sur la pointe aval de l’Ile Seguin a été approuvé par  le Conseil Général des Hauts-de-Seine le 16 décembre en séance publique. Cet ambitieux projet comprendra un auditorium de 900 places, une grande salle de 3000 à 5000 places, des espaces de répétition, des commerces et des restaurants…   Le coût de l’investissement est estimé à plus de 165 millions d’euros  hors taxes, dont la moitié sera à la charge du Conseil Général, et  l’autre moitié sera assurée par un partenaire privé unique qui assurera la conception et l’exploitation sous forme d’une concession de 30 ans.

Notre Association se félicite qu’enfin un projet formant consensus se débloque sur l’Ile Seguin, en permettant l’édification d’un grand équipement culturel. Elle approuve la fermeté du Conseil Général des Hauts-de-Seine d’avoir refusé de dénaturer son projet en cédant le moindre m2 de la pointe aval à la Ville de Boulogne-Billancourt pour y édifier une des tours Nouvel. Ce faisant, le Conseil Général contribue à éviter que son ambitieux projet de Vallée de la Culture ne devienne celui de la Vallée du Béton.

Nous suivrons avec attention le développement de ce projet, en particulier en termes de hauteur et d’insertion dans le paysage de ce site unique du Grand Paris. Nous prêterons aussi une grande attention aux circulations, et aux moyens d’accès automobiles sur l’Ile, en particulier à la création de parkings.

Sur la pointe amont, la Ville de Boulogne-Billancourt a signé une promesse de vente avec la société Suisse Natural Le Coultre. Cette société connue internationalement pour le transport d’œuvres d’art ouvrirait un espace d’expositions d’œuvres  sous douanes, exemptées de TVA  avant leur vente (et donc non taxées si revendues à l’étranger).  Ce concept de zone franche réservée à l’art contemporain mérite-t-il le qualificatif de grand projet culturel et d’intérêt général ? Il nous parait plutôt relever de la niche fiscale de luxe pour une clientèle triée sur le volet. Nous attendons des précisions.

Cette promesse de vente de la pointe aval s’assortirait d’une densité raisonnable, ce qui laisse d’autant plus perplexe sur les intentions de MM. Nouvel et Baguet pour le reste de l’Ile : ne renonçant toujours pas à leurs tours, ni à la révision du Plan Local d’Urbanisme, ils vont tasser encore plus le béton à l’intérieur de l’Ile.

Le bon sens, maintenant que la Cité Musicale offre enfin un projet formant consensus, serait de revenir à ce que les Associations unanimes, soutenue par l’opinion publique, réclament : l’abandon des tours, le retour à un plan d’urbanisme équilibré, avec une densité de construction raisonnable.

L’Association des Riverains de l’Ile Seguin

Liens utiles :

http://www.hauts-de-seine.net/cadre-de-vie/gestion-projets/PARTENARIAT-CITE-MUSICAL-ILE-SEGUIN

Le Parisien du 16 décembre

Read More

Ile Seguin : rien n’est clair dans les Finances de la Ville de Boulogne-Billancourt

Posted by on déc 16, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : rien n’est clair dans les Finances de la Ville de Boulogne-Billancourt

Décidemment rien n’est clair dans les Finances de la Ville de Boulogne-Billancourt.

Après la démission de l’adjointe aux Finances, et les déclarations  écrites du Maire -voir sa réponse de rejet des recours gracieux(1)- sur le thème : je trahis mes promesses électorales à l’insu de mon plein gré, et je suis obligé de bétonner l’Ile Seguin car j’ai trouvé les finances municipales dans un état déplorable, le contribuable boulonnais était légitiment inquiet… On sacrifiait son cadre de vie pour sauver les finances de Boulogne-Billancourt… 

Le contribuable Boulonnais se trompait lamentablement !

En effet, dans le journal officiel de  la Ville,BBI info,  le Maire triomphe : Boulogne Billancourt est une ville championne du désendettement ! Ouf, soupire le contribuable, j’avais peur…

Mais tout se complique, car c’est maintenant la SAEM (Société d’Aménagement Mixte Ile Seguin-Rives de Seine) dont la ville est actionnaire à 64% dont le fonctionnement et les finances ne sont pas clairs,

si  l’on en croit le Parisien d’aujourd’hui reflétant les inquiétudes d’élus boulonnais de premier plan.

 

Nous sommes en droit de demander des comptes !!!!!! (2)

Soit les Finances de la Ville sont en danger, même via Saem interposée,car la ville garantit totalement la SAEM, et la propagande du Maire sur les finances de la Ville est trompeuse.

Soit les Finances de la Ville sont saines, mais alors, pourquoi bétonne-t-on l’Ile Seguin ?

En vérité, seul le Maire de Boulogne-Billancourt ne s’est pas rendu compte que le monde est entré dans une crise financière d’une ampleur inégalée, et que sa fuite en avant urbanistique et financière ferait courrir un risque mortel aux finances de la Ville de Boulogne-Billancourt. Le projet pharaonique de M. Nouvel pour l’Ile Seguin, par sa démesure, est le pire danger pour les finances municipales.
Contribuables Boulonnais,  bloquez ce projet suicidaire !

L’Association des Riverains de l’Ile Seguin

Liens utiles :

(1)     : extrait de la lettre de M. Pierre-Christophe Baguet en rejet du recours gracieux des associations

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-rejet-du-recours-gracieux-et-finances-de-la-ville-de-boulogne-billancourt-urgent/

(2)    : Libération : des comptes et un conte

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-des-comptes-et-un-conte/

 

 

Read More

Ile Seguin : six recours contentieux sont déposés

Posted by on déc 14, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : six recours contentieux sont déposés

Read More

Ile Seguin : recours contentieux, à la justice de trancher.

Posted by on déc 12, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : recours contentieux, à la justice de trancher.

 

12 décembre 2011

Maître Pierre-François Gaborit a déposé ce jour  devant le tribunal administratif de Cergy-Pontoise le recours contentieux formé par les Associations dénommées G8 contre la révision simplifiée du Plan Local d’Urbanisme de Boulogne-Billancourt portant sur l’aménagement de l’Ile Seguin.

L’Association des Riverains de l’Ile Seguin soutient pleinement ce recours.

Ce recours est devenu indispensable pour barrer la route au bétonnage de l’Ile Seguin, avec une densité égale à celle de la Défense et l’édification de tours  défigurant à jamais un site exceptionnel de la Vallée de la Seine, et entrainant des nuisances innombrables pour les habitants.

Le recours est un document de 32 pages détaillant les nombreuses irrégularités qui ont entaché cette révision simplifiée, à savoir une information tronquée des conseillers municipaux, une enquête publique partiale, de nombreuses infractions au code d’urbanisme, des études sur les transports insuffisantes, et le détournement de pouvoir de la Mairie de Boulogne-Billancourt.

Ce projet a réussi à fédérer contre lui :

–          La totalité des  Associations de Défense de l’Environnement et des Riverains, riches de leur diversité et représentant Boulogne-Billancourt, les communes voisines, les Hauts –de-Seine et l’Ile de France.

–          De très nombreux élus de tous bords politiques, y compris de nombreux adjoints démissionnaires au Maire de Boulogne-Billancourt, dont le Premier adjoint.

–          L’opinion publique, et les habitants des deux Rives de la Seine, qui se sont massivement exprimés contre ce projet destructeur de leur cadre de vie.

Nous rappelons que le but des Associations n’est en rien de bloquer la réalisation d’un projet d’urbanisme  sur l’Ile Seguin. Rappelons que le Maire actuel de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, avait promis lors de sa campagne électorale une «  Ile Seguin verte et bleue », avec des droits à construire réduits à 110 000m2. C’est lui qui a pris la responsabilité de bloquer tous les projets en cours à l’époque sur l’Ile Seguin. Il a ensuite renié totalement toutes ses promesses pour imposer 310 000m2 de droits à construire et un bétonnage massif sous formes de tours de plus de 100m de haut.

Nous réclamons l’abandon de ce projet et le retour au Plan Local d’Urbanisme actuel, soit 175 000m2, sans tours.

La justice parlera.

Pour notre part, nous maintenons sans faille notre mobilisation contre ce projet, en continuant et amplifiant notre mission d’information du public. Nous sommes responsables devant les générations à venir de ne pas laisser détruire ce site magnifique.

L’Association des Riverains de l’Ile Seguin

http://www.youtube.com/watch?v=TvsfXUeppuw

 

Liens utiles :

Le dossier noir du bétonnage :

http://www.sauvonslileseguin.com/dossier-de-presse/

Le débat :

http://www.sauvonslileseguin.com/le-debat/

Le recours gracieux :

http://www.sauvonslileseguin.com/les-recours-gracieux/

 

Read More

Ile Seguin : les tours, ça n’est pas fini, et ce sera peut-être même pire.

Posted by on déc 5, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : les tours, ça n’est pas fini, et ce sera peut-être même pire.

 

Confusion extrême à Boulogne-Billancourt.  Après l’annonce dans le Parisien du 1er décembre de l’arrêt du projet des tours sur l’ Ile Seguin,  André Moine, Directeur Général de la SAEM Val de Seine, chargée de l’aménagement de la ZAC Ile Seguin-Rives de Seine écrit à Jean-Claude Blanc, Président d’Intégrer Billancourt (l’une des associations du G8 prêtes à déposer des recours) en contredisant totalement les propos du Maire :

« …tout ce qui a été dit pour l’instant porte sur une adaptation, avec Nouvel, du projet dont l’objectif pourrait être une diminution du nombre de tours par rapport aux 5 prévues initialement. Je n’ai jamais compris que les tours seraient supprimées et encore moins que l’on reviendrait à 175 000 m2! »

Ceci confirme l’ambiguïté du discours du Maire tenu lors de la réunion des délégués de quartiers et qui aurait pu tromper son auditoire. Si il y a révision du projet Nouvel, ce ne sera pas forcément dans le bon sens. Explications :

1)      MM. Baguet et Nouvel sont contraints de réviser leur projet, à la suite du refus par le Conseil Général des Hauts-de-Seine de rétrocéder le moindre pouce de terrain sur la pointe aval de  l’Ile. Ce refus a condamné la 5eme tour.

2)      Malgré tous ses efforts, Jean Nouvel a du mal à respecter l’objectif de densité (310 000m2) en le répartissant sur 4 tours, encore plus hautes et plus larges. Le Maire s’apprêterait donc à une révision marginale de la densification, mais absolument pas à revenir au PLU actuel de 175 000m2, et encore moins à tenir les promesses électorales du candidat Baguet quand il a emporté la Mairie de Boulogne, soit 110 000m2. Les Tours demeureraient bien sur l’Ile Seguin, moins nombreuses mais encore plus hautes et plus larges…

3)      Pour compenser le « manque à bétonner » marginal, le Maire étudie l’édification d’une ou plusieurs tours supplémentaires, sur la tête du Pont de Sèvres, à l’emplacement actuel de la gare routière.

 

 

Au total, nous aurions donc :

1)      Une Ile Seguin toujours aussi dense et massacrée par les tours, hormis la pointe aval où la 5eme tour serait supprimée

2)      Encore plus de béton avec l’édification de nouvelles tours au Pont de Sèvres

3)      Une aggravation de la fuite en avant urbanistique et financière de la Ville de Boulogne-Billancourt. Voir notre dossier sur la sur-densification de bureaux sur les Rives de Seine :

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-sur-densite-de-bureaux-a-boulogne-billancourt/

4)      Une aggravation des nuisances pour les habitants avec la saturation des transports publics et du trafic automobile. Voir notre dossier sur les nuisances du projet, dans le chapitre consacré à ce sujet dans  le recours gracieux des associations :

http://www.sauvonslileseguin.com/les-recours-gracieux/extrait-du-recours-n%c2%b04/

 

Alors que le bon sens consisterait à prendre en compte le rejet de ce projet délirant par la population, le Maire préparerait une nouvelle manipulation.

La seule chose à peu près sure est donc d’avoir en sus des tours de l’Ile Seguin de nouvelles tours au Pont de Sèvres. Voici la révision du projet que nous préparerait le Maire de Boulogne-Billancourt.

Il va sans dire que la colère des habitants serait proportionnelle à la déception causée par le mépris affiché à leur égard si nos hypothèses s’avèrent exactes.

Nous exigeons maintenant du Maire de Boulogne-Billancourt la clarté sur ses véritables intentions.

L’Association des Riverains de l’Ile Seguin

Read More
%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us