Cartons rouges pour Baguet au Conseil Municipal du 4 juillet

Le conseil municipal approuve sans surprise l’adaptation du PLU de l’Ile Seguin

Photo tweeter du CM de Boulogne prise par @filowme

Photo tweeter du CM de Boulogne prise par @filowme

Les riverains étaient venus en nombre ce 4 juillet pour protester dans le calme contre l’adoption du projet d’adaptation du PLU de l’Ile Seguin.

Les cartons rouges qui fleurissaient dans la salle n’ont pas empêché M. Baguet, maire de Boulogne-Billancourt, de faire voter par sa majorité l’adaptation du PLU de l’Ile Seguin, avec son hyper-densité à 250 000m2 et sa triple tour de 146m de hauteur.

La mascarade se poursuit, et le Maire en est à sa 4eme mouture du projet !

Héritant d’un PLU purgé de tout recours de 175 000m2, M. Baguet se fait d’abord élire en 2008 sur un projet de 110 000m2 de droits à construire. Il renie ensuite totalement ses promesses et présente un projet à 5 tours et 337 000m2 en 2011, qu’il ramène à 4 tours et 310 000m2 pour le faire adopter par son conseil municipal le 16 juin 2011. Il a ensuite ramené son projet début 2012 à 250 000m2, et une massive triple tour. Restait à faire avaler aux Boulonnais cette adaptation du projet Nouvel, son bétonnage et sa triple tour, et cette 4eme version en 5 ans de son projet.

C’était l’objet de la délibération du 4 juillet. Après une enquête d’utilité publique quasi-clandestine, le commissaire enquêteur a, sans surprise également, de nouveau rendu un avis favorable à cette déclaration de projet.

Pas moins de 8 prises de parole se sont succédé sur le sujet. M. Baguet laissait son adjoint à l’urbanisme défendre son projet, avec comme argument massue « qu’il aurait été choisi par les Boulonnais ». Drôle de choix, effectué par le truchement d’une votation bidon sans existence juridique, que nous avons dénoncé sans relâche : pas de choix, pas la possibilité de dire non, un vote par internet et par correspondance sans contrôle d’identité, une campagne d’intoxication mobilisant tous les moyens municipaux… Un détournement sans précédent des attributs de la démocratie ! Voilà une justification sans valeur aucune.

Reste que le PLU de 2011 dont ce projet n’est qu’une adaptation est frappé de recours par les riverains et les associations devant le tribunal administratif de Cergy-Pontoise. Rappelons que le rapporteur public a rendu ses conclusions lors de l’audience du 30 juin pour une annulation dudit PLU.

Il est pour le moins curieux de faire voter le conseil municipal le 4 juillet quand une décision de justice doit être rendue dans 5 jours.
Laissons sur ce sujet la parole à Judith Shan, conseillère municipale :

« M. Le Maire.. le 9 juillet, dans 5 jours, quel sera le sens de ce vote si le tribunal décide de rejeter la régularité de ce PLU en suivant les conclusions du rapporteur public ? Vous aurez fait perdre aux Boulonnais beaucoup de temps, et les aurez occupé avec une concertation inutile puisque vous disposiez déjà  d’un outil opérationnel : un PLU à 175 000m2 qui aurait permis de bien démarrer dès 2008, et qui aurait été évolutif si votre projet était génial »

Oui décidemment, avec ses reniements et revirements permanents, M. Baguet aura fait perdre beaucoup de temps à l’Ile Seguin et aux Boulonnais !

 

 

Liens utiles :

Votation bidon : 50 000 abstentions interdisent à M. Baguet de passer en force

 

carton rouge pour baguet

http://www.sauvonslileseguin.com/vote-ile-seguin-2012-50-000-abstentions-interdisent-a-m-baguet-de-passer-son-projet-en-force/

 

Le rapporteur public conclut à l’annulation du PLU de 2011 :

http://www.sauvonslileseguin.com/le-rapporteur-public-conclut-a-lannulation-du-plu-de-2011-sur-lile-seguin/

Ile Seguin : un pas en avant, six ans en arrière. Les Echos :

http://www.sauvonslileseguin.com/lile-seguin-un-pas-en-avant-six-ans-en-arriere-les-echos/

 

 

%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us