L’arrêté antitract attaqué // via leparisien.fr

Posted by on nov 15, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur L’arrêté antitract attaqué // via leparisien.fr

Figure emblématique de la gauche boulonnaise, le socialiste Pierre Gaborit ne décolère pas après la publication d’un arrêté municipal du 2 novembre interdisant toute distribution de tract sur la ville : « Sachez donc que si vous voulez distribuer à Boulogne-Billancourt un tract signalant une brocante, le bal des pompiers, une représentation théâtrale ou même, on frise l’indécence, un tract ou un journal politique, vous devrez en demander l’autorisation préalable au maire, au moins quinze jours à l’avance, faute de quoi vous vous exposerez à une contravention de la 4e classe, c’est-à-dire d’une amende allant de 135 à 750 € par infraction » s’insurge-t-il.Je vais assigner le maire en référé-liberté pour obtenir du juge la suspension de cet arrêté et enjoindre le maire à mettre fin à cette entrave aux libertés publiques. »

L’ancien ministre UMP et ex-maire de Boulogne-Billancourt Jean-Pierre Fourcade et le député UMP Thierry Solère ne sont pas en reste, eux qui président chacun un groupe au conseil municipal. Dans un courrier commun envoyé au préfet des Hauts-de-Seine, ils indiquent que « cet arrêté, entrant en vigueur le 2 novembre 2012, vise à soumettre à son autorisation la distribution de tracts sur neuf zones de Boulogne-Billancourt, au motif que cette distribution nuirait à la propreté de la voie publique. Ce retour au régime de l’autorisation préalable nous semble gravement contraire au principe de liberté d’expression tel que le garantit la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. Nous aimerions donc que vous nous fassiez part de votre analyse personnelle de cet arrêté antidémocratique qui soumet l’expression de tous à la censure d’un seul ».

vu sur : 

Read More

P.-M. Duhamel pour le zéro bureau // Via leparisien.fr

Posted by on nov 15, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur P.-M. Duhamel pour le zéro bureau // Via leparisien.fr

Pour l’ancien maire UMP Pierre-Mathieu Duhamel, candidat déclaré aux municipales de 2014, « alors que l’aménagement de l’île Seguin est en panne depuis près de cinq ans et la dette s’accumule », il convient d’abandonner le « PLU des déséquilibres et de la discorde imposé par le maire actuel en 2011 et revenir au PLU de la modération et du consensus, celui de 2006, qui plafonne les hauteurs et limite strictement la constructibilité à 175000 m2 ».

Pierre-Mathieu Duhamel veut aussi que la ville tire les conséquences de la crise économique : « A Boulogne-Billancourt, il y a aujourd’hui plus de 130000 m2 de bureaux vides, dont près de 40000 m2 pour le seul Trapèze (le quartier occupé par le passé par les usines Renault) et plus de 200000 autres déjà lancés. Avec un taux de vacance déjà au double de la normale, notre territoire est en suroffre et va le rester durablement, sans compter les projets des communes voisines. Il n’est pas possible de fonder l’avenir humain, urbanistique et économique de l’île sur l’accentuation de ces déséquilibres. »

Pierre-Mathieu Duhamel enfonce le clou en indiquant que, « le moment venu, il proposera aux Boulonnais un programme zéro bureau pour l’île Seguin ».

 

vu sur :

Read More

Ile Seguin : les Boulonnais choisiront le 16 décembre //via le Parisien.fr

Posted by on nov 15, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : les Boulonnais choisiront le 16 décembre //via le Parisien.fr

Le conseil municipal examine ce soir les conditions de la consultation des habitants sur les trois projets de Jean Nouvel pour la reconversion de l’île Seguin. Sans les dévoiler.

En panne depuis 1992, date de l’arrêt des chaînes des usines Renault, la reconversion de l’île Seguin n’en finit pas de patienter. Les trois projets de Jean Nouvel, sur lesquels les Boulonnais sont appelés à se prononcer le 16 décembre, ne seront pas dévoilés ce soir au conseil municipal. Seules les modalités du vote devraient retenir l’attention des élus ainsi que la décision du maire d’interdire depuis le 2 novembre tout tractage sur la ville.
Le vote aura lieu dans 16 bureaux sur des machines

La délibération prévoit ainsi que les Français et ressortissants de la Communauté européenne inscrits sur les listes électorales pour les élections municipales pourront faire connaître leur choix dans 16 bureaux de vote — contre 68 pour les consultations nationales et locales — sur des machines, entre 9 heures et 18 heures. Contrairement à un scrutin classique, le vote blanc ne sera pas possible.

« C’est simple, martèle le député UMP Thierry Solère, les Boulonnais auront le choix entre le projet Nouvel 1, le projet Nouvel 2 et le projet Nouvel 3. J’avais pourtant proposé il y a un an et demi un référendum sur la question qui a été refusé. Du coup, le vrai référendum sur la question aura lieu dans quatorze mois, ça s’appelle des élections municipales. »

Des projets sur lesquels rien ne filtre où pas grand-chose. Tout au plus sait-on que l’urbanisation prévue sera aux alentours de 250000 m2 alors que lors de la campagne des municipales, le maire UMP de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, plaidait pour baisser le plan local d’urbanisme (PLU) à 130000 m2 pour venir un peu plus tard, une fois élu, présenter avec l’architecte Jean Nouvel un projet prévoyant plus de 300000 m2 sur l’île Seguin. Les tours, dont au moins une culminant à plus de 100 m de haut dans le projet initial décrié, n’auraient pas disparu. Alors même que plusieurs recours contentieux déposés notamment par des associations de défense de l’environnement et du cadre de vie sont actuellement instruits par le tribunal administratif de Cergy (Val-d’Oise) et que la décision de la juridiction ne devrait plus trop tarder.

Vu sur :

 

Read More

Ile Seguin : 3 conditions pour une consultation honnête

Posted by on nov 4, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : 3 conditions pour une consultation honnête

L’Ile Seguin vue de la terrasse du Parc de Saint-Cloud

L’Ile Seguin vue de la terrasse du Parc de Saint-Cloud

Pierre-Christophe Baguet, Maire de Boulogne-Billancourt,  a produit un bel effet d’annonce, largement relayé par les medias, en  révélant qu’il allait consulter les Boulonnais pour qu’il puisse choisir entre trois projets différents pour l’Ile Seguin.

Les conditions de cette consultation demeurent pour l’instant inconnues. Elles doivent être révélées prochainement.  Consultation ou manipulation ? Cela dépendra du Maire. Pour notre part, nous formons les vœux que cette consultation soit honnête, donne aux citoyens les éléments d’information suffisants, et permette une vraie expression de démocratie locale.

3 conditions essentielles, de bon sens, doivent être réunies :

1)      Un vrai choix

Nous savons déjà qu’il n’y aura qu’un seul architecte pour les 3 projets ; Jean Nouvel. On ne peut que le regretter : nombre d’autres architectes ont déjà planché sur le projet de l’Ile Seguin. (voir ci-dessous, le projet de Philippe Robert, beau projet humaniste, hélas rejeté). Certains craignent en outre que l’exercice de Jean Nouvel ne limite qu’à des variations imposées autour du thème de beaucoup de béton, énormément de béton et avalanche de béton. Un choix imposé entre 3 projets du même auteur est-il un choix ?

Voici pourquoi nous proposons les alternatives suivantes :

–          Au lieu du choix imposé entre les 3  projets Nouvel, ajouter la possibilité de les rejeter tous les 3.

–          En terme de constructibilité, laisser vraiment choisir entre 3 options de densité :

  • 110 000 m2, une ile verte et bleue, soit le respect des promesses électorales de M. Baguet, qui’ll conviendrait de rappeler.
  • 175 000 m2, soit le Plan Local d’Urbanisme actuel, ce qui débloquerait immédiatement la situation puisqu’il est purgé de tous les recours.
  • 250 000 m2 soit le dernier projet révélé par M. Baguet

–          En terme de tours, avoir le choix de projets avec ou sans tours ;

 

2)      Une information honnête et complète

L’un des manquements les plus scandaleux dans le projet Nouvel/Baguet a été le traitement de l’information donnée au public, et toujours visible sur le « Pavillon d’information » sur l’Ile Seguin. Maquette et illustrations où le béton a l’air transparent, pas de référence à l’Ile dans son environnement, illustrations partielles du seul sommet des tours et jamais dans leur totalité…

Nous avons été les seuls pour rétablir la vérité à montrer les photos de la maquette figurant l’Ile dans son environnement, maquette exigée par le commissaire enquêteur, mais qui n’a été montrée à ce jour qu’aux seuls conseillers municipaux lors de la séance du 16 juin 2011. Cette maquette n’a jamais été montrée au public. C’est à partir de cette maquette que nous avons élaborée la seule illustration montrant les tours dans toute leur hauteur, telle qu’on les apercevrait depuis le Trapèze, à Boulogne-Billancourt.

Nous exigeons que cette fois-ci les projets Nouvel soient accompagnés de vrais éléments de jugement, honnêtes. Maquette figurant l’Ile dans son environnement, avec référence à la taille des tours par rapport aux deux rives, illustration des constructions dans toute leur hauteur telle qu’on les apercevrait  des rives, vue d’ensemble de l’Ile dans son environnement, simulation de l’ile en 3 dimensions. La photo ci-dessus montre l’Ile vue depuis la terrasse du Parc de Saint-Cloud, dans son environnement actuel, tout à fait exceptionnel. Nous exigeons de voir ce qu’elle deviendrait avec les projets Nouvel.

3)      Un débat contradictoire suffisant

La Mairie de Boulogne-Billancourt est experte dans la manipulation, non seulement dans l’information  sur l’aspect futur de l’Ile, mais dans tous les autres aspects : accès à l’Ile, nuisances pour les habitants, éléments financiers, impact sur l’environnement. Sur tous ces sujets, il est important que puisse s’établir un débat contradictoire, afin que les citoyens puissent prendre connaissance de toutes les données, provenant de plusieurs sources.

A date, le Maire a indiquée qu’il révélerait les conditions de la consultation mi-novembre pour la tenir avant Noël. En tout état de cause, ce délai est totalement ridicule pour pouvoir tout à la fois informer correctement les citoyens, et avoir le temps de leur faire connaitre les éléments d’un débat sérieux et contradictoire. Vouloir expédier cette consultation sans débat serait une preuve de la volonté de manipulation de cette opération.

 

Nous formulons donc tous nos vœux pour que cette consultation ne soit pas une manœuvre de plus destinée à faire passer en force le projet de tours sur l’Ile Seguin, mais qu’elle permette bien un vrai choix, une information honnête et un réel débat contradictoire. C’est à ces seules conditions qu’elle permettra de sortir de l’impasse créée par le projet Baguet/Nouvel.

L’Association des Riverains de l’Ile Seguiin

Liens utiles :

Philippe Robert, architecte, vient de se distinguer avec l’inauguration de la Cité du Cinéma de luc Besson, à.Saint-Denis. Il avait produit un beau projet humaniste pour l’Ile Seguin, belle alternative au bétonnage de M. Nouvel, que nous avions montré sur ce site :

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-le-projet-remarquable-d%E2%80%99un-architecte-humaniste/

Philippe Robert a également produit un article remarqué dans le Monde : « Faut-il nécessairement reconstruire l’Ile Seguin ? » où il parle de la Cité du Cinéma et de sa vision du site de l’Ile Seguin :

http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/02/08/faut-il-necessairement-reconstruire-l-ile-seguin_1639902_3232.html#xtor=AL-32280515

Comment on a caché la vérité : la maquette dissimulée au public, et les illustrations de tours

http://www.sauvonslileseguin.com/exclusif-les-tours-de-l%E2%80%99ile-seguin-vues-de-boulogne-billancourt/

 

 

Read More

Ile Seguin : voici le premier bâtiment de l’Ile

Posted by on nov 3, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : voici le premier bâtiment de l’Ile

Le Parisien du 2 novembre 2012 révèle l’image du premier bâtiment qui s’élèverait sur l’Ile Seguin. Ce serait le Pole d’Art contemporain R4, sur la pointe amont.

Selon le quotidien, la société suisse Natural Le Coultre, spécialisée dans le transport d’œuvres et la gestion d’expositions publiques, entend déposer le permis de construire de ce R4 début 2013. Ce lieu aura pour vocation de regrouper tous les intervenants du marché de l’art.

Le R4 va s’étendre sur 8000 m2 de terrain et totalisera une surface de plancher de 30000 m2. Il s’articulera sur cinq niveaux : deux en sous-sols, deux étages et un toit-terrasse. « Nous voulons réunir, au même endroit, toute la chaîne artistique, de la création jusqu’à la logistique », explique Nelly Wenger, la coordinatrice du projet.

Le public occupe aussi une place centrale dans l’esprit des concepteurs. Jean Nouvel a intégré une rue entre les deux blocs. « L’espace public traverse le lieu, insiste Nelly Wenger. L’intérêt consiste à offrir aux professionnels et aux visiteurs la possibilité de voir l’art dans tous ses états. » Le public aura accès à la halle d’exposition modulable, aux galeries d’art, au restaurant, à la librairie, aux salles de vente et de conférences, mais aussi aux réserves du R4. « Nous ne séparons pas la scène des coulisses », poursuit Nelly Wenger.

L’avis des riverains de l’Ile Seguin :

nous ne nous sommes jamais opposés à la création de ce Pöle d’Art contemporain sur la pointe amont de l’Ile, pas plus qu’à la Cité Musicale du Conseil Général sur la pointe aval .L’architecture présentée ci-dessus est d’une hauteur raisonnable et entend rappeler l’allure de l’ancien « paquebot » Renault. Elle nous parait respecter l’esprit et la mémoire du lieu.

Nous nous opposons vigoureusement par contre à l’énorme tas de béton que le Maire de Boulogne-Billancourt et jean Nouvel entendent construire entre les deux pointes (voir à ce sujet notre article : 2 pointes de culture, un cœur de béton).
En ce qui concerne le contenu de R4, les deux « préfigurations » effectuées en juillet et lors de la FIAC en octobre ont plutôt laissé le public (très) sceptique. Mais s’agissant d’une entreprise privée, et du moment que le contribuable n’est pas mis à contribution (ce point devant être éclairci), nous laissons, bien entendu Mme Wenger libre de ses choix. A vous de juger si ils correspondent aux vôtres en cliquant sur le lien ci-dessous avec notre reportage en photos :

http://www.sauvonslileseguin.com/r4acte2/

Autres liens utiles :

2 pointes de culture, un cœur de béton :

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-deux-pointes-de-culture-un-coeur-de-beton/

Article du Parisien  du 2/11/2012

http://www.leparisien.fr/espace-premium/hauts-de-seine-92/voici-le-premier-batiment-de-la-nouvelle-ile-seguin-02-11-2012-2285203.php

Read More

Île Seguin : M. Baguet va consulter les Boulonnais sur 3 projets. Consultation ou manipulation ?

Posted by on oct 20, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Île Seguin : M. Baguet va consulter les Boulonnais sur 3 projets. Consultation ou manipulation ?

Consultation ou manipulation ?

Consultation ou manipulation ?

Surprise au conseil municipal du 18 octobre à Boulogne-Billancourt. Le Maire révèle qu’il va consulter les Boulonnais « avant Noël » sur 3 projets pour l’Ile Seguin.

 

Cette proposition, si elle était honnête, marquerait une avancée certaine dans ce dossier où la mairie s’est montrée jusqu’ici sourde à la concertation et à la colère provoquée par son projet

 

3 projets… Mais un seul architecte, Nouvel

3 projets « qui devraient afficher des densités différentes  » sans précision. Les tours seraient loin d’avoir disparu. Les modalités d’information sont mystérieuses. On ne peut qu’espérer qu’elles seront plus honnêtes que ce qui a prévalu jusqu’ici.

 

Certains craignent que le fameux choix proposé par le maire ne se résument à choisir entre beaucoup de béton, énormément de béton ou avalanche de béton.

 

Pour éviter ce faux choix, nous demandons au Maire un vrai choix entre 3 projets :

 

1)      Le respect de ses propres promesses électorales de 2008, avec une constructibilité de 110 000m2, une île verte et bleue, des terrains de sports qui manquent cruellement à la ville. Bref, ce sur quoi il s’est fait élire…

2)     Le retour au Plan Local d’Urbanisme qu’il veut faire annuler, avec une constructibilité de 175 000m2, et pas de tours. Ce PLU étant purgé de tout recours, il n’y aurait plus qu’à construire… Déblocage instantané de la situation. On sort de la friche !

3)    Enfin, son projet de 250 000m2, accompagné du retrait de la révision du PLU à 310 000m². Pour prouver sa bonne foi, M. Baguet devrait faire retirer immédiatement cette révision. Il vient cependant dans son « mémoire de défense »aux recours d’en défendre vigoureusement le bien fondé. Quand dit-il la vérité ?

 

Allons, M. Baguet, pas de parodie de démocratie ! Proposez un vrai choix aux citoyens. Une tentative  de manipulation se retournerait contre vous, en attisant plus de colère encore…

 

L’Association des Riverains de l’Ile Seguin

Read More
%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us