Le Parisien du 10 juillet. Ile Seguin : la révision du plan d’urbanisme annulée Coup dur pour Baguet !

Posted by on juil 10, 2013 in Actualité | Commentaires fermés sur Le Parisien du 10 juillet. Ile Seguin : la révision du plan d’urbanisme annulée Coup dur pour Baguet !

10juillet

 

logo-le-parisien

 

Read More

Le tribunal administratif annule le PLU de l’Ile Seguin !

Posted by on juil 9, 2013 in Actualité | Commentaires fermés sur Le tribunal administratif annule le PLU de l’Ile Seguin !

Ile Seguin : Pas de débat public pour la Cité Musicale

Suivant les conclusions du rapporteur public, magistrat chargé d’instruire en droit le dossier, le tribunal administratif de Cergy Pontoise vient d’annuler ce 9 juillet 2013 la délibération du conseil municipal de Boulogne-Billancourt du 16 juin 2011 portant sur la révision simplifiée du PLU de l’Ile Seguin.

Ce sont deux ans de batailles et de mobilisation de la part des associations de riverains, des associations de défense de l’environnement, soutenues par leurs avocats qui trouvent aujourd’hui confirmation du bien-fondé de leurs recours.

Comment expliquer l’ultime provocation de M. Baguet qui a fait adopter le 4 juillet une adaptation du PLU aujourd’hui annulé, soit 5 jours seulement avant la décision du Tribunal administratif ?

Aurait-il voulu exercer, comme certains le prétendent, une ultime tentative de pression sur le Tribunal ?

Le droit a parlé.           

Un grand merci aux membres de l’Association des Riverains de l’Ile Seguin, de Boulogne-Environnement, aux associations amies du G8, à notre avocat, et à tous ceux qui nous soutiennent !

Les manœuvres de M. Baguet ne pouvant être prévues, nous ignorons si la municipalité fera appel.
La plus extrême vigilance doit donc prévaloir.
La mobilisation doit rester intacte si nous voulons préserver l’Ile Seguin de la dernière mouture du PLU annulé aujourd’hui, son bétonnage et sa triple tour de 146 m de hauteur.

Et pourtant, il serait si simple de rattraper le temps perdu, de revenir immédiatement au PLU de 175 000m2, sans tour, purgé de tous recours après concertation avec les riverains, et prévalant en 2008 avant l’élection de M. Baguet.

Un projet consensuel pourrait immédiatement s’entreprendre sur l’Ile Seguin.
M. Baguet a pris une lourde responsabilité en faisant perdre 5 ans à l’Ile Seguin. Ne perdons plus de temps en manœuvres inutiles, il est temps d’aller de l’avant !

Read More

Cartons rouges pour Baguet au Conseil Municipal du 4 juillet

Posted by on juil 5, 2013 in Actualité | Commentaires fermés sur Cartons rouges pour Baguet au Conseil Municipal du 4 juillet

Le conseil municipal approuve sans surprise l’adaptation du PLU de l’Ile Seguin

Photo tweeter du CM de Boulogne prise par @filowme

Photo tweeter du CM de Boulogne prise par @filowme

Les riverains étaient venus en nombre ce 4 juillet pour protester dans le calme contre l’adoption du projet d’adaptation du PLU de l’Ile Seguin.

Les cartons rouges qui fleurissaient dans la salle n’ont pas empêché M. Baguet, maire de Boulogne-Billancourt, de faire voter par sa majorité l’adaptation du PLU de l’Ile Seguin, avec son hyper-densité à 250 000m2 et sa triple tour de 146m de hauteur.

La mascarade se poursuit, et le Maire en est à sa 4eme mouture du projet !

Héritant d’un PLU purgé de tout recours de 175 000m2, M. Baguet se fait d’abord élire en 2008 sur un projet de 110 000m2 de droits à construire. Il renie ensuite totalement ses promesses et présente un projet à 5 tours et 337 000m2 en 2011, qu’il ramène à 4 tours et 310 000m2 pour le faire adopter par son conseil municipal le 16 juin 2011. Il a ensuite ramené son projet début 2012 à 250 000m2, et une massive triple tour. Restait à faire avaler aux Boulonnais cette adaptation du projet Nouvel, son bétonnage et sa triple tour, et cette 4eme version en 5 ans de son projet.

C’était l’objet de la délibération du 4 juillet. Après une enquête d’utilité publique quasi-clandestine, le commissaire enquêteur a, sans surprise également, de nouveau rendu un avis favorable à cette déclaration de projet.

Pas moins de 8 prises de parole se sont succédé sur le sujet. M. Baguet laissait son adjoint à l’urbanisme défendre son projet, avec comme argument massue « qu’il aurait été choisi par les Boulonnais ». Drôle de choix, effectué par le truchement d’une votation bidon sans existence juridique, que nous avons dénoncé sans relâche : pas de choix, pas la possibilité de dire non, un vote par internet et par correspondance sans contrôle d’identité, une campagne d’intoxication mobilisant tous les moyens municipaux… Un détournement sans précédent des attributs de la démocratie ! Voilà une justification sans valeur aucune.

Reste que le PLU de 2011 dont ce projet n’est qu’une adaptation est frappé de recours par les riverains et les associations devant le tribunal administratif de Cergy-Pontoise. Rappelons que le rapporteur public a rendu ses conclusions lors de l’audience du 30 juin pour une annulation dudit PLU.

Il est pour le moins curieux de faire voter le conseil municipal le 4 juillet quand une décision de justice doit être rendue dans 5 jours.
Laissons sur ce sujet la parole à Judith Shan, conseillère municipale :

« M. Le Maire.. le 9 juillet, dans 5 jours, quel sera le sens de ce vote si le tribunal décide de rejeter la régularité de ce PLU en suivant les conclusions du rapporteur public ? Vous aurez fait perdre aux Boulonnais beaucoup de temps, et les aurez occupé avec une concertation inutile puisque vous disposiez déjà  d’un outil opérationnel : un PLU à 175 000m2 qui aurait permis de bien démarrer dès 2008, et qui aurait été évolutif si votre projet était génial »

Oui décidemment, avec ses reniements et revirements permanents, M. Baguet aura fait perdre beaucoup de temps à l’Ile Seguin et aux Boulonnais !

 

 

Liens utiles :

Votation bidon : 50 000 abstentions interdisent à M. Baguet de passer en force

 

carton rouge pour baguet

http://www.sauvonslileseguin.com/vote-ile-seguin-2012-50-000-abstentions-interdisent-a-m-baguet-de-passer-son-projet-en-force/

 

Le rapporteur public conclut à l’annulation du PLU de 2011 :

http://www.sauvonslileseguin.com/le-rapporteur-public-conclut-a-lannulation-du-plu-de-2011-sur-lile-seguin/

Ile Seguin : un pas en avant, six ans en arrière. Les Echos :

http://www.sauvonslileseguin.com/lile-seguin-un-pas-en-avant-six-ans-en-arriere-les-echos/

 

 

Read More

Le rapporteur public conclut à l’annulation du PLU de 2011 sur l’Ile Seguin

Posted by on juin 29, 2013 in Actualité | Commentaires fermés sur Le rapporteur public conclut à l’annulation du PLU de 2011 sur l’Ile Seguin

Audience du 28 juin 2013. Le jugement sera rendu le 9 juillet.

seg

Audience importante au Tribunal administratif de Cergy Pontoise le 28 juin 2013.

Se traitaient les recours contentieux initiés par les associations devant le Tribunal Administratif contre la révision simplifiée du PLU de l’Ile Seguin, votée par le conseil municipal de Boulogne-Billancourt le 16 juin 2011. Rappelons que le Maire de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, proposait une constructibilité portée à 335 000m2, et la possibilité de construire 5 tours culminant à 120 m.

A date, le Maire, tout en se livrant à de nombreuses manœuvres que nous avons abondamment dénoncé, n’a toujours pas annulé cette révision, se contentant d’aménager le projet.

Au cours d’une audience qui aura duré 4 h, parmi les plaidoiries des avocats, on aura remarqué la particulière violence de l’avocat de la Mairie, preuve certaine d’une agressivité hors de propos dans une telle enceinte, ou fébrilité témoignant d’un manque de confiance.
La position du rapporteur public, qui livre son opinion sur les différents arguments produits par les parties, était particulièrement attendue sur ce dossier brulant qui a fait couler autant d’encre.
Madame le rapporteur public devant le Tribunal administratif de Cergy Pontoise, reprenant un grand nombre d’arguments des opposants à cette révision du PLU, a conclu à l’annulation du PLU de 2011 qu’a fait voter M. Baguet par son conseil municipal.

4 raisons principales :

–          L’absence d’étude sur la sécurité, pourtant indispensable pour un site comme une ile particulièrement sensible pour l’acheminement d’un public nombreux

–          Contravention à la loi sur le Grand Paris, prévoyant un quota de logements autour des gares du Grand Paris

–          Insuffisance de l’information des élus.

–          Insuffisance de l’information du public. Ce point avait été particulièrement dénoncé par les  associations qui avaient pointé les nombreuses lacunes de la Mairie dans les documents proposés.

Madame le rapporteur public donne ainsi raison aux associations. Cependant, le tribunal n’est pas forcé de suivre ses conclusions.
Le jugement sera rendu le 9 Juillet 2013

 

 

Read More

Ile Seguin : première photo de la Cité Musicale

Posted by on juin 22, 2013 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : première photo de la Cité Musicale

L’exploitation sera assurée par TF1

Photo de la maquette présentée au Conseil Général

Photo de la maquette présentée au Conseil Général

Le Conseil Général des Hauts de Seine a approuvé le 21 juin 2013, jour de la Fête de la Musique, la construction de la Cité Musicale de l’Ile Seguin, dont la réalisation sera confiée à l’architecte japonais Shigeru Ban, associé à son confrère français Jean de Gastines.
Nous publions une première photo de cette maquette qui sera révélée au public le 11 juillet lors de la signature de l’accord.

Œuvre représentative de Shigeru Ban

Shigeru Ban : siège social de Swatch

Shigeru Ban : siège social de Swatch

A première vue, la Cité Musicale devrait parfaitement représentative de l’œuvre de Shigeru Ban qui se caractérise par la l’emploi de matériaux atypiques comme le carton et le bois, et des structures aériennes et légères.
Ce que nous apercevons de la maquette permet d’évoquer la voilure en forme de drapeau du Centre Pompidou de Metz, réalisée en bois, ou le spectaculaire siège du fabricant de montres Swatch en cours de construction à Biel en Suisse.

Shigeru Ban : sière social de Swatch

Shigeru Ban : sière social de Swatch

 

Shigeru Ban : le Centre Pompidou de Metz

Shigeru Ban : le Centre Pompidou de Metz

Marquer le Paysage sans l’agresser

Telle que nous pouvons l’apercevoir, avec sa hauteur modérée, son toit en forme de terrasse-jardin, et son architecture aérienne, la Cité Musicale parait s’inscrire harmonieusement dans le site unique et verdoyant de l’Ile Seguin et « marquer le paysage sans l’agresser » selon l’expression utilisée par Patrick Devedjian.  L’ile se dotera enfin d’une proue digne de celle qu’avait conçu un autre architecte japonais, Tadao Ando, pour le Musée  Pinault enfui à Venise.

 

Le gabarit des constructions, ci-dessus, permet de s’assurer que la construction n’écrasera pas les lieux. Attendons cependant d’y voir plus clair sur «  l’objet complémentaire » d’une hauteur de 50m, soit un immeuble de 10 étages, prévu dans le cahier des charges, et dont il n’est pas évident qu’il figure sur la maquette. Rien à voir cependant avec la monstrueuse triple tour de Jean Nouvel et ses 146 m de hauteur NGF, qui elle, va agresser le paysage.

Schéma projeté à la réunion d’information publique

Schéma projeté à la réunion d’information publique

Souhaitons à l’œuvre de Shigeru Ban de s’inscrire à la pointe d’une ile harmonieuse et équilibrée, à l’instar du bâtiment dont elle sera la proue.

Une exploitation assurée par TF1

Dans l’appel d’offre lancée par le Conseil Général, et du partenariat Public/Privé qui en a fait l’objet, le projet de Shigeru Ban a été présenté par le tandem Bouygues/TF1, complété de Sodexo pour la partie restauration. C’est donc Bouygues qui assurera la construction et sa filiale TF1 qui se chargera de l’exploitation de la salle de spectacles. C’est une grande première pour la chaine de télévision qui gérera ainsi sa première salle de spectacle. Une diversification importante pour TF1, qui va mal,  avec l’annonce de ses premières pertes d’exploitation en 2012. Le marché porteur du spectacle, complété par l’importante capacité d’auto-promotion de TF1, permet d’espérer de juteuses rentrées, droits dérivés compris.

Une programmation populaire et dense

L’exploitant s’engage à verser chaque année un minimum garanti au Conseil Général. On parle de 3 à 4 millions d’euros (voir article des échos ci-dessous). Pour rentabiliser un tel droit d’exploitation, TF1 aura recours à de la programmation lourde, soit avec ses artistes maison,  soit avec des stars françaises et internationales de grand renom susceptibles de remplir une salle de grand gabarit. Les tranquilles spectateurs de concerts classiques céderont probablement le pas à des fans moins paisibles. Espérons que les promesses du Conseil Général sur la parfaite insonorisation des lieux, ainsi que sur l’acheminement calme du public, seront respectées. Les riverains coté Boulogne-Billancourt accueilleront sur la berge les 3 parkings destinés au public, l’Ile étant réservée à la circulation piétonne et à la dépose minute.

Les riverains suivront de près les conditions garantissant le minimum d’impact négatif sur le calme et la tranquillité qui peuvent être menacés par une programmation dense et un public bruyant.

Polémique sur le coût.

L’opposition dénonce un coût trop élevé pour l’opération. « Cette Cité Musicale va avoir un coût exorbitant, prévient Vincent Gazeilles, d’Europe Ecologie-les Verts. La convention PPP implique des remboursements du Conseil Général de 18 mio€ par an hors taxes. Soit un prix de revient final de 540 Mio€ ! ». (Le Parisien du 22 juin 2013).

En ces temps d’argent public difficile, le Conseil Général a pris une première décision d’économie pour financer le projet, en supprimant sa subvention à l’emblématique Festival Rock en Seine qui a lieu chaque année au Parc de Saint Cloud.

Le contribuable souhaitera que le budget prévu ne connaisse pas de dérive, contrairement à la Philarmonique de Paris construite par l’insatiable Jean Nouvel dont le budget initial a été multiplié par 3. (voir lien ci-dessous) ;

Enfin, rappelons à M. Baguet, Maire de Boulogne-Billancourt, qui s’attribue indument les mérites de cette cité musicale du Conseil Général, que  deux pointes de culture ne justifient en rien de bétonner le centre de l’Ile.  Et qu’au contraire, face au projet harmonieux de Shigeru Ban, il ferait bien de renoncer aux folies bétonnières et à la triple tour de Jean Nouvel qui défigureraient le reste de l’Ile.

Liens utiles :

Première analyse du projet de la Cité Musicale de l’Ile Seguin :

http://www.sauvonslileseguin.com/cite-musicale-de-lile-seguin-revelation-a-la-fete-de-la-musique-le-21-juin-ouverture-en-2016-quel-que-soit-le-plu

TF1 se lance dans les salles de spectacles. Les Echos du 10 mai 2013 :

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/medias/actu/0202750470294-le-groupe-se-lance-dans-le-business-des-salles-de-spectacle-565292.php

2 pointes de culture, un cœur de béton : non au projet Baguet/Nouvel

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-deux-pointes-de-culture-un-coeur-de-beton/

Philarmonique de Paris : les dépassements budgétaires monstrueux de Jean Nouvel :

http://www.lejdd.fr/JDD-Paris/Actualite/Philharmonie-de-Paris-une-note-tres-salee-575931

 

 

 

 

 

 

 

 

Read More

Nathalie Kosciusko-Morizet contre les tours à Paris

Posted by on juin 19, 2013 in Actualité | Commentaires fermés sur Nathalie Kosciusko-Morizet contre les tours à Paris

Baguet devrait en prendre de la graine pour l’Ile Seguin !

Le Monde du 17 juin 2013

Le Monde du 17 juin 2013

Le combat contre le béton n’a pas de couleur politique. Nous sommes une association apolitique, et nous soutenons tout aussi bien le combat de nos ami du collectif contre la Tour Triangle, qui s’oppose au projet de Pierre Delanoë, maire socialiste de Paris, et sa dauphine désignée, Anne Hildalgo, que le combat contre la triple tour de l’Ile Seguin, soutenue par la maire UMP de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet.

Le Monde du 17 juin consacre un excellent article aux 40 ans de la tour Montparnasse et aux projets de tours contesté dans la capitale (notre photo).

Comme le dit le journal « la tour contrarie la continuité du paysage urbain parisien où l’horizontalité a toujours été la règle. […] Ce rejet explique une donnée quasi-immuable : une large majorité de parisiens est toujours hostile à la construction de gratte-ciels dans leur ville. »

Les opposants aux tours à Paris viennent de recevoir un soutien de choc.
Ci-dessous les idées de Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP aux municipales à Paris sur le sujet :

nkm

 

 

On ne saurait mieux dire ! Autant la tour peut s’intégrer à la rigueur dans un paysage urbain cohérent pour former une « skyline », comme à la Défense (mais qui voudrait vivre à La Défense ?), autant une tour isolée dans un environnement naturel va défigurer le site. C’est pourtant bien une triple tour isolée que prétend imposer M. Baguet sur le site magnifique de l’Ile Seguin. Aberrante à Paris, une telle tour le serait encore plus sur une Ile, inscrite dans une superbe boucle de la Seine.

Simulation 3D de la triple tour de l’Ile Seguin

Simulation 3D de la triple tour de l’Ile Seguin

M. Baguet ferait bien de s’inspirer de NKM et de revenir à la raison. Et pour preuve qu’il ne s’agit pas d’un combat politique, les opposants au bétonnage de l’ile Seguin représentent tous les courants Ainsi, Thierry Solère, député UMP de Boulogne-Billancourt, Pierre-Mathieu Duhamel, UMP, Jean-Pierre Fourcade, ancien maire se rangent tous du côté des opposants à la tour sur l’Ile Seguin et au bétonnage massif. Du côté du PS, les 3 candidats à la primaire pour Boulogne-Billancourt, Pierre Gaborit, avocat des associations, Vincent Guibert et Judith Shan se sont rangés tout aussi clairement du côté de l’opposition farouche au projet de bétonnage de l’Ile Seguin. Enfin, le chef de file des Verts, Alain Mathioudakis soutient les associations dans leur combat.

C’est bien l’union sacrée contre la triple tour et le béton, quel que soit le bord politique !

 

Read More
%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us