Challenges : la vérité sur l’éternelle friche de l’Ile Seguin

Le magazine Challenges du 12 avril 2012 livre une enquête complète de deux pages sur l’éternelle friche de l’  Ile Seguin  sous la plume de Thiébault Dromard. A lire absolument.

Extraits

Le restaurant éphémère de l’Ile Seguin : les clients des Grandes Tables, ouvert en 2011, ont une vue imprenable sur… un terrain vague.

« Un cirque, un restaurant éphémère et un jardin encore un peu jeune… Voilà à quoi ressemble aujourd’hui l’Ile Seguin […]. La dernière Super 5 est sortie des usines de montage en 1992. Deux décennies plus tard, pas un immeuble n’est encore apparu. Dans le quartier, les programmes neufs se vendent au prix de 9000 euros le m2… ce qui fait cher la place de cirque. »

« [Pierre-Christophe Baguet] fait voter au printemps 2011 un nouveau plan local d’urbanisme qui prévoit 337 000m2 sur l’Ile… soit presque 2 fois plus que le projet précédent, qu’il jugeait trop dense, et plus de trois fois les 110 000m2 qu’il préconisait en 2008. […] Pierre-Christophe Baguet joue la carte de l’architecte Jean Nouvel et lui commande un projet « rentable ». « Il voit en lui un rempart à la critique, une sorte d’emblème inattaquable » analyse Pierre-Mathieu Duhamel. Le jardin bucolique est oublié et laisse place à cinq grands immeubles de bureaux appelés « chateaux » s’élevant à plus de 100 m de hauteur.[..] La majorité se fissure : Thierry Solère, premier adjoint, démissionne et entraine quatre adjoints. Les associations déposent pas moins de quatorze recours gracieux, confirmés par cinq recours devant le trbunal administratif de Pontoise. »

« A l’automne, le maire commande discrètement deux sondages. Les résultats sont sans appel : les Boulonnais ne veulent pas de tours. « Nous avons entendu leur message et avons décidé d’amender le projet » précise André Moine, directeur de la SAEM, qui s’exprime au nom du Maire. Une fois de plus, le projet pour l’Ile Seguin est repoussé. Jean Nouvel est prié de supprimer trois tours sur cinq, d’en abaisser la hauteur et d’envisager des logements. Il n’y a plus de calendrier. Et plus personne n’ose parier sur un aménagement de l’Ile avant les municipales de 2014. »

L’avis des Riverains de l’Ile Seguin :

M. Moine confirme au nom du Maire la révision du projet. Ne nous laissons pas duper : à 250 000m2, tels qu’annoncés par la SAEM aujourd’hui, le projet demeure du bétonnage massif. En outre, l’annulation de la révision simplifiée du PLU qui autorise la construction à 310 000m2 est impérative, faute de quoi rien n’empêcherait un nouveau réniement du Maire ou de l’un de ses successeurs pour revenir  une fois de plus sur les promesses.

Liens utiles :

Pourquoi nous maintenons notre recours, par l’Association Actions Environnement Boulogne Billancourt (AEBB)

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-pourquoi-nous-maintenons-notre-recours-par-actions-environnement-boulogne-billancourt-aebb/

Les contre-vérites de M. Baguet,  avec la confirmation des 250 000m2

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-les-%C2%AB-contre-verites-%C2%BB-de-m-baguet/

 


 

%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us