Ile Seguin : 2nd tour 9eme circonscription des Hauts de Seine : Boulogne-Billancourt Nord-Est, Boulogne-Billancourt Nord-Ouest, Boulogne-Billancourt Sud (en partie).

Boulogne-Billancourt et l’Ile Seguin

Boulogne-Billancourt et l’Ile Seguin

Association apolitique, nous représentons les habitants désireux que les décideurs et les élus dirigent la Cité avec plus de respect et de transparence pour les citoyens. C’est dans ce cadre que nous avons sollicité l’avis des candidats du premier tour sur le devenir de l’Ile Seguin, problème majeur du cadre de vie de ceux dont ils sollicitent les suffrages. Nous rappelons ici les propositions des candidats restant en lice pour le deuxième tour :

–          Martine Even, Parti Socialiste

–          Claude Guéant, UMP

–          Thierry Solère, UMP Dissident

 

 

Martine Even, Parti Socialiste

Martine Even, Parti Socialiste

Martine Even, Parti Socialiste

 

Rendre l’Ile Seguin aux Boulonnais

Cela fait plus de vingt ans que Renault a annoncé son départ de l’Ile Seguin, et cela fait plus de vingt ans qu’il ne s’y passe rien, au grand désarroi des Boulonnais, des Isséens, des Meudonnais, des Sèvriens et autres Alto Séquannais. Plus de vingt ans pour installer un restaurant éphémère, un chapiteau de cirque et un jardin, que d’argent et que de temps perdus, et c’est le contribuable Boulonnais qui paie.

Avec mon groupe au conseil municipal (@lternance), j’ai toujours défendu l’implantation d’un vrai complexe sportif polyvalent et d’espaces verts sur l’Ile Seguin. Notre ville manque en effet cruellement d’équipements sportifs tant pour les scolaires que pour les associations. Pourtant nous avons à Boulogne-Billancourt l’un des plus importants clubs sportifs : l’ACBB. Ce complexe pourrait également être accessible aux communes voisines, et l’île serait de toute façon ouverte à tous pour que chacun puisse venir s’y détendre.

J’ai toujours été à l’encontre de la construction de bureaux et de logements (y compris des logements sociaux, alors que j’en fais un de mes chevaux de bataille), sur l’Ile Seguin, parce que c’est un endroit unique qui doit être protégé. Cette Ile doit être rendue aux Boulonnais et aux Alto Séquannais.

Le maire actuel avait déjà prévu lors de sa campagne électorale la construction d’immeubles sur l’Ile Seguin, ce que je ne pouvais approuver, et au cours de son mandat, sans aucune concertation, il a modifié son programme en voulant densifier davantage l’Ile Seguin, en souhaitant y implanter cinq tours, pardon « châteaux ». Ceci pour des raisons purement financières, car nous ne manquons pas de bureaux disponibles à Boulogne-Billancourt. Ce nouveau projet est réalisé (à coup de millions) en collaboration avec celui qui avait dit en 1999 « Boulogne assassine Billancourt », à savoir Jean Nouvel. Lors du conseil municipal du 16 juin 2011, j’ai demandé au maire de retirer son projet, que je trouvais irresponsable.

Si des bureaux ou des logements sont construits sur cette île, ce ne pourra pas être une île sans voiture, or ce quartier, comme plusieurs de Boulogne-Billancourt, est déjà embouteillé, et toutes les constructions sur le Trapèze ne sont pas achevées. La ligne 9 du métro est déjà saturée, et la municipalité ne veut pas mettre en place le bus à haute qualité en service avant 2018, alors que toutes les études pour ce faire ont été réalisées par l’ancienne municipalité.

Si je suis élue à l’Assemblée Nationale, je ne soutiendrai pas le projet de l’actuelle municipalité Boulonnaise, et ferai entendre ma voix pour que l’île Seguin soit rendue aux Boulonnais et aux riverains, et qu’elle demeure autant que faire se peut un havre de paix au milieu de la ville.

Martine Even    www.martine-even.fr

 

 

Claude Guéant, UMP

 

Claude Guéant

Claude Guéant

Claude GUEANT
Candidat au siège de
Député de la 9e circonscription

 

Paris, le 16 mai 2012

 

Messieurs les Présidents,

Par courrier en date du 14 mai, vous avez souhaité avoir mon avis concernant l’avenir de l’Ile Seguin.

Le projet d’aménagement de l’Ile Seguin est de toute évidence un projet majeur pour les habitants de Boulogne-Billancourt, Meudon, Sèvres et Issy-les-Moulineaux. C’est aussi un projet phare du Grand Paris.

Je suis convaincu qu’il peut faire l’objet d’un vrai consensus et qu’il ne doit pas être un enjeu de politique politicienne.

Si je suis élu Député, je m’attacherai à favoriser la nécessaire concertation autour de quelques idées simples :

– Il ne doit pas faire écran entre les deux rives de la Seine. Je note à cet égard que le conseil municipal en février a demandé à jean NOUVEL de revoir son esquisse en ce sens.- La surface construite doit permettre d’amortir les quelque 150 millions d’euros qui ont été engagés par la ville, afin que le contribuable Boulonnais ne soit pas sollicité. En revanche, il n’y a aucune raison pour que la surface construite dépasse les besoins de l’amortissement de ces 150 millions d’euros.

– Il devra être une référence de niveau mondial de l’architecture du XXIème siècle.

– Il devra avoir du sens c’est-à-dire s’inscrire pleinement dans l’option de la création d’une vallée de la culture qui a été décidée par le conseil général.

Je reste à votre disposition pour tout échange que vous souhaiteriez sur ce sujet comme sur d’autres et je vous prie de croire, messieurs les Présidents, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

 

Claude GUEANT

– 67 ans
– Sciences-Po, Droit, ENA
– Préfet
– A vécu à Boulogne-Billancourt de 1987 à 1992, puis en 2005.

– Ces dernières années :- Directeur du cabinet de Nicolas SARKOZY au Ministère de l’Intérieur et au Ministère des Finances.

– Directeur de la campagne présidentielle en 2007.

– Secrétaire Général de l’Elysée pendant 4 ans.

– Ministre de l’Intérieur depuis 14 mois.

Permanence : 56 rue Georges-Sorel, 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT

 

 

Thierry Solère, UMP dissident

Suppléant : Catherine Klein

 

Thierry Solère, UMP dissident

Thierry Solère, UMP dissident

 

 

Mobilisons-nous contre les tours à Boulogne-Billancourt !

De même que le quartier du Pont de Sèvres lancé au début des années soixante-dix fait partie de notre paysage quotidien, les choix pour l’aménagement de l’Ile Seguin engageront notre Ville et ceux qui y vivent pour des décennies.

C’est pourquoi je pense que ce choix ne peut être confisqué et doit procéder d’un échange approfondi entre tous, les élus certes, mais aussi les associations, les riverains, les responsables économiques et plus largement ceux qui vivent ou travaillent à Boulogne-Billancourt et à proximité.

Sur une question d’une telle ampleur, c’est bien sûr le consensus qu’il faut chercher et non l’affrontement.

Force est de constater que l’adoption d’un nouveau plan d’urbanisme par le maire actuel et une partie de sa majorité ne remplit pas cette condition. La décision prise en 2011, qui renie avec cynisme les engagements pris devant les citoyens lors des élections municipales de mars 2008, consiste à doubler le nombre de mètres carrés autorisés sur l’Ile Seguin.

 

J’ai dénoncé ce choix, non seulement parce que je pense que les engagements pris devant les citoyens sont faits pour être respectés, mais aussi parce que la logique du « tout bureaux » et de l’hyper densité conduit notre Ville toute entière vers l’impasse :

–                     l’impasse urbanistique puisque la construction de plusieurs tours gâcherait irrémédiablement le cadre de vie des habitants de Boulogne-Billancourt, de Meudon et de Sèvres qui l’avaient choisie en raison de son exceptionnelle qualité ;

–                     l’impasse en matière de circulation et ses conséquences pour l’ensemble de la cité puisque la voirie du nouveau quartier de même que le pont qui dessert l’île n’ont en rien été conçus pour accueillir les mouvements quotidiens alternés de 20 000 à 30 000 personnes

–                     l’impasse économique : si tant est qu’elle soit possible, la construction de tours de grande hauteur, au milieu de la Seine, représente un surcoût considérable par rapport à une implantation ordinaire ; dans le climat économique difficile que nous connaissons, qui est appelé à durer, le risque est immense que des bureaux plus chers ne trouvent pas preneurs.

 

Les Boulonnais ont voté à plus de 65% pour Nicolas Sarkozy. Le prochain Député sera j’en suis certain UMP. En votant pour Claude Guéant qui s’est parachuté dans notre ville, vous élirez un Député UMP qui soutiendra les projets d’aménagements de l’Ile Seguin de Monsieur Baguet .

 En votant pour moi dès le 1er tour, vous aurez un Député UMP qui soutiendra aux prochaines municipales Monsieur Pierre-Mathieu DUHAMEL qui lui s’est engagé a revenir au PLU antérieur, à s’opposer à l’édification de tours dans notre ville et qui présentera un projet pour l’Ile Seguin qui soit pensé et mis en œuvre avec les Boulonnais et non contre eux.

 

Thierry SOLERE

Blog : www.solere.blogs.com

Facebook : http://www.facebook.com/tsolere

%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us