Ile Seguin : la fuite en avant se poursuit avec une nouvelle révision du Plan Local d’Urbanisme à 250 000m2.

Maquette du Projet Nouvel : la triple tour de 110m surmontant la muraille de béton.

Maquette du Projet Nouvel : la triple tour de 110m surmontant la muraille de béton.

Dans la foulée de son faux référendum, conçu pour faire avaler aux Boulonnais son projet de bétonnage de l’Ile Seguin , le maire de Boulogne-Billancourt  annonce maintenant une révision du PLU à 250 000m2, conforme au projet Nouvel  issu de la consultation sans choix qu’il a imposée aux Boulonnais.

250 000m2, c’est décidé depuis longtemps !

Nous l’annoncions dès janvier 2012. PCB, reculant devant la colère des habitants, avait décidé de revoir sa copie et de réduire la constructibilité de l’Ile Seguin à 250 000m2 et une ou deux tours, au lieu de 310 000m2.

La preuve ici, dans notre billet du 23 janvier 2012 intitulé « révision certaine et concertation douteuse » : http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-revision-certaine-concertation-douteuse/

Nous confirmions cette révision à 250 000m2 le 3  février 2012 : http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-revision-a-2-tours-et-250-000m2/

Comment faire avaler le projet aux Boulonnais ?

Il est évident que cette révision à 250 000m2  pouvait difficilement satisfaire les riverains,  les habitants des communes environnantes, ou les Boulonnais trompés par M. Baguet en 2008 par le projet qu’il présentait aux municipales pour une Ile Seguin « verte et bleue » aux droits à construire réduits à 110 000m2. Avec 250 000m2, on était à largement plus de 2 fois les promesses électorales !

Vint donc l’idée « géniale » : le faux référendum sans choix, aux conditions de vote non sécurisées. Imposer un « choix » entre 3 projets Nouvel, dont 2 repoussoirs : le fameux projet à 4 tours auquel il avait déjà renoncé lui-même, et un projet sans tours à 235 000m2 et sans jardin… Impossible de dire non, impossible de choisir de revenir au PLU précédent de 175 000m2, impossible de forcer le maire à respecter ses promesses pour 110 000m2. Un déluge de propagande, mobilisant tous les moyens municipaux, la publicité, pour bâcler en 3 semaines une consultation sans débat et sans choix… Des conditions de vote non sécurisées autorisant tous les bourrages d’urne…. Tout ça pour obtenir une « approbation » de 7000 voix sur un corps électoral de plus de 67 000 électeurs, pour un projet décidé d’avance ! Bref, une mascarade tentant de donner une espèce de légitimité à son projet.

L’opposition municipale démontrait qu’en fait les jeux étaient faits, le rapport de la SAEM, société d’économie mixte contrôlant l’opération Ile Seguin –Rives de Seine ayant acté dans son rapport 2011 la constructibilité de 250000m2…. Bien avant les résultats du vote !

La preuve ici : http://www.boulonnais-independants.org/ile-seguin-votation-voici-les-resultats/

Une votation sans aucune valeur légale

C’est bien le « hic » de cette consultation bidon : compte tenu des conditions surréalistes de son organisation, elle n’a aucune valeur légale. Seul le Plan Local d’Urbanisme, toujours à 310 000m2, possède cette valeur, PLU attaqué par les associations de défense de l’Environnement et de riverains devant le tribunal administratif de Cergy Pontoise. Reste donc à notre maire une seule issue pour donner une valeur quelconque à son fameux projet : une nouvelle révision du PLU.
C’est ce principe qu’il vient de faire adopter en conseil municipal.

Qui dit nouveau PLU dit recommencer le processus. Une nouvelle enquête d’utilité publique devrait donc démarrer en avril 2013. Les habitants peuvent-ils  espérer que le commissaire enquêteur soit  moins partial que son prédécesseur, dont les avis faisaient fi des 84% d’opinion négatives recueillis lors de la précédente enquête ?

5 ans perdus, et droit vers une nouvelle impasse !

Donc après toute cette mascarade, on redémarre un PLU !

Quel temps perdu ! Rappelons la chronologie :

–          En mars 2008, quand Pierre-Christophe Baguet est élu maire, le Plan local d’urbanisme fait l’objet d’un consensus avec ses 175 000m2 de droits à construire et l’absence de tours. Il est purgé de tout recours en justice. L’Ile est prête à construire.

–          Pendant sa campagne, PCB avait attaqué violemment ses prédécesseurs en qualifiant leur projet pour l’Ile Seguin de « bétonnage ». Il avait promis de réduire les droits à construire à 110 000m2. Dès qu’il est élu, il dénonce les permis de construire et les conventions passées avec les investisseurs, et fait table rase du projet

–          En février 2011, PCB lance une révision du PLU et démarre une enquête d’utilité publique. A la stupéfaction générale, il annonce une constructibilité de 335 000m2, et la construction de 5 tours « sans limite de hauteur ». Malgré la levée de bouclier, la démission de son premier adjoint opposé aux tours, PCB fait adopter ce PLU le 16 juin 2011 avec 310 000m2.

–          Les associations de défense de l’environnement et de riverains déposent en Aout 2011 des recours gracieux, repoussés par le Marie. Les associations déposent en décembre 2011 des recours contentieux devant le tribunal administratif de Cergy Pontoise.

–          En janvier 2012, pour tenter d’apaiser l’opposition unanime aux tours, PCB prépare une révision du projet à 250 000m2, en contradiction avec son PLU de 310 000m2.

–          Du 26 novembre au 16 décembre 2012, il lance par surprise une consultation sans valeur légale et sans choix possible, aux conditions de votes douteuses, permettant  une fausse validation par les Boulonnais de son projet à 250 000m2.

–          En février 2013, il annonce une nouvelle révision du PLU à 250 000m2, avec le démarrage d’une nouvelle enquête d’utilité publique en avril 2013.

5 ans perdus, 5 ans de gaspillage de l’argent public ! Sans M. Baguet, l’Ile Seguin serait déjà construite au lieu d’être occupée par de couteuses et éphémères installations !

 Une nouvelle impasse probable : les associations vont attaquer cette nouvelle révision du PLU.

Il est temps de mettre fin à cette mascarade et de revenir à la seule solution de consensus et de bon sens : le retour au PLU de 175 000m2.

 

Liens utiles :

Desintox : comment lire les résultats du 16 décembre 2012 ?

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-desintox-comment-lire-les-resultats-du-vote-du-16-decembre-2012/

Ile Seguin 2012 : 50 000 abstentions interdisent à M. Baguet de passer son projet en force :

http://www.sauvonslileseguin.com/vote-ile-seguin-2012-50-000-abstentions-interdisent-a-m-baguet-de-passer-son-projet-en-force/

Les promesses éléctorales de M. Baguet en 2008 :

http://www.sauvonslileseguin.com/2-projets-pour-un-veritable-choix-dans-la-consultation-sur-l%E2%80%99ile-seguin/

La saga de l’Ile Seguin à travers la Presse :

http://www.sauvonslileseguin.com/le-meilleur-de-la-presse-sur-l%E2%80%99ile-seguin/

%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us