Ile Seguin : les « contre-vérités » de M. Baguet

Pas de surprise au conseil municipal de Boulogne-Billancourt du 16 février 2012.

M. Baguet s’est contenté d’annoncer qu’il avait demandé à Jean Nouvel de travailler une nouvelle mouture du projet avec deux tours et 250 000m2, ce que nous avions déjà annoncé. En parallèle, M. Baguet a donné une interview au Figaro, bourrée comme à l’accoutumé de contre-vérités. Nous reprenons ci-dessous les principales :

Le Figaro : On vous a reproché de vouloir bétonner l’île Seguin. Alors que votre prédécesseur Jean-Pierre Fourcade prévoyait 175.000m2 constructibles, vous aviez au début de votre mandature, quasiment doublé cette superficie. Qu’en est-il aujourd’hui?

P.C. Baguet : J’avais déjà réduit la surface constructible de 337.000  à 310.000m2. Je propose encore de la restreindre autour de 250.000 m2.

Décryptage :

M. Baguet, dans votre campagne municipale de 2008, vous proposiez un projet équilibré financièrement, culturel, pour une ile verte et bleue, avec des surfaces constructibles de 110 000m2. Vous attaquiez le projet de M. Fourcade, avec de surfaces constructibles de 175 000m2 en le qualifiant de bétonnage insupportable. A preuve la reproduction jointe de votre programme. Alors 250 000m2, c’est quoi : du super-bétonnage ?

 

Extraits du Programme de Pierre-Christophe Baguet, 2008

 

Le Figaro : Cette diminution des droits à construire remet-elle en cause l’équilibre financier du projet?

P.C. Baguet : Non, si l’on reste autour de 250.000 m2. Compte tenu des 126 millions d’euros déjà dépensés avant 2008, l’équilibre économique se révèle en revanche impossible avec seulement 175.000 m2 de constructions. Moins il y a de mètres carrés à construire, moins on peut dépenser. Pour faire baisser la facture, on va par exemple être obligé d’amputer la grande verrière longue de 400 m prévue par Jean Nouvel, dont le coût avoisine les 80 millions d’euros.

Décrytage :

Faux. Pierre-Christophe Baguet, qui était administrateur de la Société d’Aménagement (SAEM) avant les éléctions municipales de 2008 et qui en connaissait bien les comptes avait lui-même proposé en fonction de ces comptes un projet qui s’équilibrait à 110 000m2.  La recette pour équilibrer les comptes : renoncer aux dépenses somptuaires, et ramener le projet à des dimensions humaines et raisonnables, ce qui réduira les investissements. M. Baguet hurlait déjà qu’il était impossible de passer en dessous de 300 000m2. Il lui aura suffi de renoncer à la pharaonique verrière de 80 millions d’euros de Jean Nouvel pour faire ce petit effort. Et cela, les associations l’avait déjà démontré. Réduire les surfaces de bureaux réduira d’autant les dépenses obligatoires et les nuisances en matière d’accès sur une petite ile de cette taille. Que MM. Moine et Nouvel publient les comptes détaillés de l’opération ZAC Seguin-Rives de Seine incluant leur nouveau projet, dès que M. Nouvel aura bien voulu en accoucher, et nous nous ferons un plaisir de le re-démontrer.

Le Figaro : En attendant, est-ce que les recours engagés contre le PLU bloquent les autres projets?

P.C. Baguet : Déjà, il faut préciser que nous sommes passés de 13 recours gracieux à 5 recours contentieux, dont un seul porté par des Boulonnais. Le pôle d’art contemporain de Natural Le Coultre et le pôle musical du conseil général des Hauts-de-Seine sont actés.

Décryptage :

Manipulation. Les Associations Boulonnaises se sont tout simplement regroupées pour mutualiser leur recours en justice et partager leur frais en ayant recours à un seul et unique avocat, Maitre Gaborit. On relève donc parmi les requérants les associations agréées ayant représentativité à Boulogne-Billancourt, à savoir Action Environnement Boulogne-Billancourt (AEBB), Boulogne Environnement, Intégrer Billancourt.

Par ailleurs, l’Ile Seguin se situe au cœur de la Vallée de la Seine, et il convient de rappeler que le bras de Seine qui la sépare de Meudon et de Sèvres n’est pas plus large que celui qui la sépare de Boulogne-Billancourt.. Nous dénonçons la procédure abusive de révision simplifiée qui a permis au Maire de Boulogne-Billancourt de procéder à la modification du PLU de l’Ile sans avoir à consulter les communes voisines de l’Ile. Curieux coup de force pour celui qui préside la communauté de communes Grand Paris Sud Ouest !

Il est donc tout à fait légitime que les Associations de Meudon, Sèvres et Issy se soient jointes aux Boulonnaises pour porter recours devant cet abus de pouvoir. Elles sont en outre soutenues par les collectifs d’Association Ile de France Environnement et Val de Seine Vert. Pour sa part, l’ Association des Riverains de l’Ile Seguin, qui est le porte-parole de tous en éditant le site « Sauvons l’Ile Seguin », regroupe sans distinction des adhérents des deux rives de la Seine, dont de très nombreux Boulonnais, totalement décidés à faire entendre leur voix. L’Association des Riverains de l’Ile Seguin soutient les recours.
Le but des Associations est de faire annuler la révision simplifiée du PLU. Sans cette annulation, le Maire serait toujours en mesure de faire construire ce qu’il veut, jusqu’à 310 000m2 et 120m de hauteur. M. Baguet est coutumier des reniements, on ne peut lui faire confiance. Le retrait de cette révision est donc le préalable à toute discussion.

Enfin, en ce qui concerne l’alibi culturel du Maire, et le chantage « Béton contre Culture », nous disons à tous les Boulonnais qu’ils peuvent fort bien se passer de la culture version Nouvel-Baguet. Le fameux projet R4 sur la pointe de l’Ile est un projet élitiste commis au seul profit de Jean Nouvel et de sa complice Nelly Wenger, et cachant sans doute un juteux business de « Port Franc » d’œuvres d’art, c’est-à-dire de défiscalisation, dont est spécialiste la société suisse Natural Le Coultre.

Liens utiles :

Pole d’Art contemporain R4 : les liens entre Jean Nouvel et Nelly Wenger :

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-jean-nouvel-vrai-patron-de-la-culture-a-boulogne-billancourt/

Les champignons hallucinogènes…

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-champignons-hallucinogenes-les-liens-entre-nelly-wenger-responsable-du-pole-d%E2%80%99art-contemporain-et-jean-nouvel/

Sauvonslileseguin.com du 3 février 2012 : 2 tours et 250 000m2.

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-revision-a-2-tours-et-250-000m2/

 

 

%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us