Ile Seguin : les tours, ça n’est pas fini, et ce sera peut-être même pire.

 

Confusion extrême à Boulogne-Billancourt.  Après l’annonce dans le Parisien du 1er décembre de l’arrêt du projet des tours sur l’ Ile Seguin,  André Moine, Directeur Général de la SAEM Val de Seine, chargée de l’aménagement de la ZAC Ile Seguin-Rives de Seine écrit à Jean-Claude Blanc, Président d’Intégrer Billancourt (l’une des associations du G8 prêtes à déposer des recours) en contredisant totalement les propos du Maire :

« …tout ce qui a été dit pour l’instant porte sur une adaptation, avec Nouvel, du projet dont l’objectif pourrait être une diminution du nombre de tours par rapport aux 5 prévues initialement. Je n’ai jamais compris que les tours seraient supprimées et encore moins que l’on reviendrait à 175 000 m2! »

Ceci confirme l’ambiguïté du discours du Maire tenu lors de la réunion des délégués de quartiers et qui aurait pu tromper son auditoire. Si il y a révision du projet Nouvel, ce ne sera pas forcément dans le bon sens. Explications :

1)      MM. Baguet et Nouvel sont contraints de réviser leur projet, à la suite du refus par le Conseil Général des Hauts-de-Seine de rétrocéder le moindre pouce de terrain sur la pointe aval de  l’Ile. Ce refus a condamné la 5eme tour.

2)      Malgré tous ses efforts, Jean Nouvel a du mal à respecter l’objectif de densité (310 000m2) en le répartissant sur 4 tours, encore plus hautes et plus larges. Le Maire s’apprêterait donc à une révision marginale de la densification, mais absolument pas à revenir au PLU actuel de 175 000m2, et encore moins à tenir les promesses électorales du candidat Baguet quand il a emporté la Mairie de Boulogne, soit 110 000m2. Les Tours demeureraient bien sur l’Ile Seguin, moins nombreuses mais encore plus hautes et plus larges…

3)      Pour compenser le « manque à bétonner » marginal, le Maire étudie l’édification d’une ou plusieurs tours supplémentaires, sur la tête du Pont de Sèvres, à l’emplacement actuel de la gare routière.

 

 

Au total, nous aurions donc :

1)      Une Ile Seguin toujours aussi dense et massacrée par les tours, hormis la pointe aval où la 5eme tour serait supprimée

2)      Encore plus de béton avec l’édification de nouvelles tours au Pont de Sèvres

3)      Une aggravation de la fuite en avant urbanistique et financière de la Ville de Boulogne-Billancourt. Voir notre dossier sur la sur-densification de bureaux sur les Rives de Seine :

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-sur-densite-de-bureaux-a-boulogne-billancourt/

4)      Une aggravation des nuisances pour les habitants avec la saturation des transports publics et du trafic automobile. Voir notre dossier sur les nuisances du projet, dans le chapitre consacré à ce sujet dans  le recours gracieux des associations :

http://www.sauvonslileseguin.com/les-recours-gracieux/extrait-du-recours-n%c2%b04/

 

Alors que le bon sens consisterait à prendre en compte le rejet de ce projet délirant par la population, le Maire préparerait une nouvelle manipulation.

La seule chose à peu près sure est donc d’avoir en sus des tours de l’Ile Seguin de nouvelles tours au Pont de Sèvres. Voici la révision du projet que nous préparerait le Maire de Boulogne-Billancourt.

Il va sans dire que la colère des habitants serait proportionnelle à la déception causée par le mépris affiché à leur égard si nos hypothèses s’avèrent exactes.

Nous exigeons maintenant du Maire de Boulogne-Billancourt la clarté sur ses véritables intentions.

L’Association des Riverains de l’Ile Seguin

%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us