Ile Seguin : municipales 2014, le projet de P. Gaborit

« un grand parc de 3ha, des équipements sportifs et deux villages »

Ile Seguin : le projet de P. Gaborit

Ile Seguin : le projet de P. Gaborit

 

Les riverains de l’Ile Seguin sont une association apolitique. Nous n’avons qu’un seul parti : l’Ile Seguin, ce site admirable à défendre. Nous n’avons qu’un seul objectif : la protection du cadre de vie et de la ville que nous laisserons à nos enfants. Nous combattons le projet Baguet/Nouvel qui veut bétonner l’Ile Seguin et y élever une muraille de béton surmontée d’une tour massive. Si le maire de Boulogne-Billancourt n’avait pas totalement renié ses promesses de 2008 pour une « Ile verte et bleue » pour leur substituer un projet de bétonnage, il n’aurait jamais entendu parler de nous !

Comme nous l’avons fait lors des législatives 2012, nous exposons les projets des principaux candidats aux municipales 2014. A chacun de juger. Pour notre part, nous estimons que les propositions de MM. Duhamel et Gaborit démontrent bien qu’il existe une alternative sérieuse au projet de bétonnage Baguet/ Nouvel.

Le projet Duhamel et le projet Gaborit, tous deux conformes au PLU de 2005, ne devraient rencontrer aucune opposition des associations qui avaient suspendu tous les recours. Ils permettraient donc de débloquer instantanément l’impasse juridique dans laquelle M. Baguet a plongé l’île compte tenu de l’annulation de son PLU de 2011 par le tribunal administratif.  Faisant tous deux la part belle aux logements par rapport au marché de bureaux sur-saturé de Boulogne-Billancourt, ils présentent un profil économique plus rassurant et équilibré que les 112 000m2 de bureaux et la tour que M. Baguet veut nous imposer.

Chacun des deux projets présente ensuite ses caractéristiques que nous vous laissons apprécier.

Le projet Gaborit

Gaborit

 

 

 

Après tant d’années d’errements et d’échecs, les habitants de Boulogne-Billancourt doivent s’approprier cet espace emblématique qui ne représente pas seulement notre passé mais doit être aussi un élément essentiel de notre avenir. L’Île Seguin, ce sera zéro bureau, zéro voiture, un grand parc, des équipements sportifs et deux villages d’habitations à énergie positive.

Le préalable à tout aménagement de l’Île Seguin est l’audit de la dette de la Société d’aménagement des terrains Renault (SAEM), créée par la Ville et dont elle est l’actionnaire majoritaire. Cet audit permettra la renégociation de la dette, largement garantie par la Ville et qu’il faudra rembourser dès 2015 où elle atteindra 150 millions d’euros, alors que la vente des droits à construire, quels qu’en soient le rythme et le prix, ne permettra pas de la rembourser à cette date. La renégociation de la dette sera conduite avec le Conseil général des Hauts-de-Seine qui est notre meilleur allié car il a, lui aussi, garanti une partie des emprunts de la SAEM.

Ile Seguin : plan de masse, projet Pierre Gaborit

Ile Seguin : plan de masse, projet Pierre Gaborit

 

La réappropriation de l’Ile Seguin par les Boulonnais est l’objectif essentiel après tant d’années perdues et d’argent dépensé en vain. Les projets de cité musicale sur la pointe aval (Conseil général) et d’équipement culturel sur la pointe amont (R4) seront réalisés à la condition que les promoteurs du R4 payent un complément de prix pour l’acquisition du terrain pour parvenir à sa valeur réelle.

 

Sur la partie centrale de l’île, un grand parc de trois hectares sera aménagé avec des équipements légers de détente et de loisirs accessibles à tous les publics.

 

Ce parc de la biodiversité sera complété par des équipements sportifs sur une surface d’environ un hectare avec une piscine dotée d’un grand bassin et une salle en sous-sol consacrée aux sports de salle (handball, basket, volley, escrime, judo), l’ensemble étant complété par des commerces et des lieux de restauration et de détente, notamment pour les jeunes.

 

700 logements à énergie positive ou à très faible empreinte carbone, dont 1/3 de logements sociaux, seront construits, répartis en deux villages avec utilisation quasi exclusive du bois, matériau dont les avantages sont considérables en termes de coût, d’isolation et de légèreté, évitant de ce fait d’avoir à construire sous la dalle des fondations profondes et coûteuses.

 

Il faudra assurer enfin l’osmose entre le nouveau quartier du Trapèze et le reste de la Ville en revoyant complètement le plan de circulation et en créant l’attractivité du nouveau quartier par l’implantation et le regroupement de commerces variés en pied d’immeuble, pour lesquels nous négocierons un loyer d’entrée attractif.

Nos commentaires :

La Cité Musicale du Conseil Général, sur la pointe aval, et le projet R4 sur la pointe amont, sont conservés. Pierre Gaborit annonce que pour le projet R4 « les conditions financières seront renégociées ».Tout en appréciant les contours généraux du projet Gaborit,  nous maintenons nos réserves tant sur le plan architectural (gros cube de stockage, mur de béton) que sur l’opacité financière du projet R4.

Afin que chacun puisse comparer, nous joignons les liens vers le projet Duhamel et notre analyse du projet Baguet.

 

Liens utiles :

Site de Pierre Gaborit :

http://www.pierregaborit2014.fr/p/notre-programme-ile-seguin.html

Le projet Duhamel :

http://www.duhamel-boulogne.fr/amenager-la-ville

Baguet : 4 projets en 6 ans et toujours l’impasse

http://www.sauvonslileseguin.com/baguet-4-projets-en-6-ans-pour-lile-seguin-et-toujours-limpasse/

Le vrai visage du projet Baguet/Nouvel pour l’Ile Seguin

http://www.sauvonslileseguin.com/exclusif-voici-la-muraille-de-beton-baguetnouvel-pour-lile-seguin/

 

%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us