Ile Seguin : ne pas cautionner ce faux référendum, par MM. Fourcade, Duhamel et Solère (député).

Le Maire de Boulogne-Billancourt entend mener une opération de manipulation démocratique sans précédent avec son faux référendum sur les projets d’aménagement de l’Ile Seguin. Nous publions les réactions de plusieurs personnalités Boulonnaises indignées par le procédé. Jean-Pierre Fourcade et Pierre-Mathieu Duhamel sont anciens maires de Boulogne-Billancourt. Thierry Solère est député (UMP) de Boulogne-Billancourt et Vice-Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine.
 

Jean-Pierre Fourcade, Pierre-Mathieu Duhamel et Thierry Solère dénoncent la manœuvre du maire actuel de la ville, Pierre-Christophe Baguet, qui va organiser une consultation sur des esquisses d’aménagement de l’île Seguin, qui, toutes, excèdent la constructibilité et les hauteurs prévues dans le Plan local d’urbanisme adopté en 2004 avec l’entier accord de quinze associations représentatives  de la ville en matière de cadre de vie. Intervenant quatre ans et demi après la prise de fonction de l’actuelle municipalité, et combattus par les principales associations de protection de l’environnement, tant de Boulogne-Billancourt que de Meudon, les nouveaux projets établis par Jean Nouvel organisent le bétonnage de l’île et n’apportent pas de solution durable à l’aménagement d’ensemble des anciens terrains Renault. Jean-Pierre Fourcade, Pierre-Mathieu Duhamel et Thierry Solère restent attachés à la constructibilité de 175 000 m² et à la hauteur maximale de 30 m pour les immeubles, prévues au PLU de 2004, et constatent que la modification de ce document, adoptée par la majorité municipale, fait l’objet de plusieurs recours. Ils demandent aux électeurs boulonnais de ne pas cautionner ce faux référendum.

%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us