Ile Seguin : Opacité financière autour du pôle artistique R4

L’Ile Seguin est-elle en solde ?

Le projet R4 : mur de béton coté Boulogne-Billancourt

Le projet R4 : mur de béton coté Boulogne-Billancourt

Le Parisien, dans son édition du 5 décembre 2013, pose crûment la question : que cache l’opacité financière qui accompagne le projet R4 à Boulogne ?
Pour ce premier permis de construire accordé par le Maire de Boulogne-Billancourt, les conditions financières demeurent bien mystérieuses, ce qui inquiète nombre d’élus et les associations.
« Si on continue à brader les terrains, il va falloir densifier le reste de l’Ile pour équilibrer l’opération » assure Jean-Louis Tourlière, président de Boulogne-Environnement. « Il ne faut pas que le maire se serve du R4 comme d’un cheval de Troie pour reporter les mètres carrés sur la partie centrale » ajoute Anne-Henri Chombart de Lauwe, qui préside Actions Environnement Boulogne-Billancourt (AEBB).

R4 Ile Seguin Le Parisien

Le Parisien du 5 décembre 2013

Le Suisse Natural le Coultre emporte deux terrains sur l’Ile Seguin. A quel prix ?
Ce ne sont pas moins de deux terrains que vient d’emporter M. Bouvier sur l’Ile Seguin dans des conditions demeurées secrètes. Le premier de 8000m2 est destiné à l’édification du projet R4, soit 30 000m2 de droits à construire. Le deuxième, de 4800m2 est destiné à l’édification d’une résidence hôtelière.
Le mystère entretenu sur la cession de ces terrains est de nature à alimenter les craintes des contribuables. Tout à sa hâte de signer un projet avant les élections municipales, le Maire aurait-il bradé le prix des terrains ?
Un projet privé dont les objectifs demeurent flous
La talentueuse Nelly Wenger, qui dirige Nelly Wenger Associates, a été chargée par M. Bouvier de la promotion de R4. A ce titre, elle est également présidente de la Société Civile Immobilière R4 créée pour réaliser le projet.
Depuis le recours gracieux déposé par deux associations contre le permis de construire de R4, Mme Wenger n’a pas ménagé ses efforts. Loin du comportement du maire de Boulogne-Billancourt, qui a interrompu toute la concertation avec les associations et les riverains, Mme Wenger a rencontré toutes les associations pour promouvoir son projet. Une conférence de presse tenue le 4 décembre à l’ambassade de Suisse a précédé une vaste campagne de presse abondamment reprise dans les media.
Avec une grande force de conviction, Mme Wenger nous affirme que la société suisse Natural le Coultre dont la fortune et la réputation se sont construites sur le transport international d’œuvres d’arts et la création de lucratifs « Ports Francs » (zones franches où les œuvres d’art peuvent être vendues hors taxes et hors droits de douanes), à Genève, Singapour et bientôt Luxembourg, agit uniquement dans un but de mécénat et malgré le caractère 100% privé de l’opération, sans objectif de profit. Bref, un mécène totalement désintéressé.
Si le but de M. Bouvier est si clair, pourquoi ne procède-t-il pas à travers une fondation d’entreprise ? La Fondation Pinault, la Fondation Cartier, qu’on nous a promis sur l’Ile Seguin, ou en encore la Fondation Vuitton qui ouvrira en 2014 dans le Bois de Boulogne, sont les véhicules habituels des mécènes.
Une belle opération immobilière ? Sans doute …
Outre son métier international de transport d’œuvres d’art, qui se traduira par des équipements logistiques et de manutention qui seront installés sur l’Ile, ainsi que des réserves « en partie visitables », la société civile immobilière R4 est avant tout promoteur de la commercialisation d’un ensemble constitué de commerces, de bureaux, d’une résidence hôtelière. Un accord, dont la teneur exacte n’a pas été dévoilée, obligerait la société à conserver le caractère culturel de ces équipements pour 20 ans au minimum… Encore faut-il apprécier les conditions de définition de ce caractère « culturel » et réaliser que dans l’immobilier une grosse plus-value sur 20 ans est un horizon ordinaire.
M. Bouvier est un excellent entrepreneur. Si les conditions consenties par la Ville de Boulogne-Billancourt sont attractives, nul doute qu’il aura su les saisir !
Un mur de béton ? A coup sûr…
L’architecte de R4 est l’incontournable Jean Nouvel. En toute cohérence avec son projet de bétonnage de l’Ile Seguin, l’architecture de R4 est une prolongation directe de la muraille de béton gris qu’il veut élever sur toute la longueur de l’Ile face à Boulogne-Billancourt, comme le montre la juxtaposition des illustrations ci-dessous.

Ile Seguin Un long mur de béton qui va courir toute la longueur de l’Ile face à Boulogne-Billancourt.

R4 n’est que la prolongation de la muraille de béton

A noter que si cette horrible muraille de béton ôtera à tout jamais aux Boulonnais la vue apaisante des verdoyants Coteaux de Meudon qui est le propre de ce site unique, Mme Wenger devrait se voir récompensée car sera édifié le plus beau logement de fonction de tout Boulogne-Billancourt, 6 pièces au dernier étage avec vue sur tout Paris et les fameux coteaux.

Le problème du PLU

Pierre-Christophe Baguet a plongé par ses projets délirants l’Ile Seguin dans une impasse juridique. Pour imposer ses projets de bétonnage, il a fait voter en 2011 une révision du Plan Local d’urbanisme, puis une adaptation de ce PLU en 2013. Or le tribunal administratif a annulé le PLU de 2011, et de facto son adaptation de 2013. Le seul PLU valable pour l’Ile Seguin est donc celui de 2004/2005, qui avait fait l’objet d’un vaste consensus et était purgé de tout recours.
Or R4 n’est pas prévu dans ce PLU et n’est pas compatible avec lui. Le « gros cube » de béton  qui doit abriter les réserves dépasse ainsi la limite de hauteur du PLU 2004. Beaucoup de riverains d’ailleurs ont du mal à discerner le génie architectural qui se cache derrière ce gros cube !

Ile Seguin R4 : le gros cube de béton

R4 : le gros cube de béton

Les associations qui ont déposé un recours gracieux contre le permis de construire accordé à R4 risquent de soulever cet obstacle de non-compatibilité avec le PLU en le transformant le recours gracieux en recours contentieux.

Liens utiles :

Ile Seguin : pas de Cartier plus de Nouvel

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-pas-de-cartier-encore-plus-de-nouvel/

Les liens étroits entre Nelly Wenger et Jean Nouvel

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-jean-nouvel-vrai-patron-de-la-culture-a-boulogne-billancourt/

La préfiguration du projet R4

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-le-lancement-du-pole-d%E2%80%99art-contemporain-r4-comme-si-vous-y-etiez/

 

 

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us