Ile Seguin : recours contentieux, à la justice de trancher.

 

12 décembre 2011

Maître Pierre-François Gaborit a déposé ce jour  devant le tribunal administratif de Cergy-Pontoise le recours contentieux formé par les Associations dénommées G8 contre la révision simplifiée du Plan Local d’Urbanisme de Boulogne-Billancourt portant sur l’aménagement de l’Ile Seguin.

L’Association des Riverains de l’Ile Seguin soutient pleinement ce recours.

Ce recours est devenu indispensable pour barrer la route au bétonnage de l’Ile Seguin, avec une densité égale à celle de la Défense et l’édification de tours  défigurant à jamais un site exceptionnel de la Vallée de la Seine, et entrainant des nuisances innombrables pour les habitants.

Le recours est un document de 32 pages détaillant les nombreuses irrégularités qui ont entaché cette révision simplifiée, à savoir une information tronquée des conseillers municipaux, une enquête publique partiale, de nombreuses infractions au code d’urbanisme, des études sur les transports insuffisantes, et le détournement de pouvoir de la Mairie de Boulogne-Billancourt.

Ce projet a réussi à fédérer contre lui :

–          La totalité des  Associations de Défense de l’Environnement et des Riverains, riches de leur diversité et représentant Boulogne-Billancourt, les communes voisines, les Hauts –de-Seine et l’Ile de France.

–          De très nombreux élus de tous bords politiques, y compris de nombreux adjoints démissionnaires au Maire de Boulogne-Billancourt, dont le Premier adjoint.

–          L’opinion publique, et les habitants des deux Rives de la Seine, qui se sont massivement exprimés contre ce projet destructeur de leur cadre de vie.

Nous rappelons que le but des Associations n’est en rien de bloquer la réalisation d’un projet d’urbanisme  sur l’Ile Seguin. Rappelons que le Maire actuel de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, avait promis lors de sa campagne électorale une «  Ile Seguin verte et bleue », avec des droits à construire réduits à 110 000m2. C’est lui qui a pris la responsabilité de bloquer tous les projets en cours à l’époque sur l’Ile Seguin. Il a ensuite renié totalement toutes ses promesses pour imposer 310 000m2 de droits à construire et un bétonnage massif sous formes de tours de plus de 100m de haut.

Nous réclamons l’abandon de ce projet et le retour au Plan Local d’Urbanisme actuel, soit 175 000m2, sans tours.

La justice parlera.

Pour notre part, nous maintenons sans faille notre mobilisation contre ce projet, en continuant et amplifiant notre mission d’information du public. Nous sommes responsables devant les générations à venir de ne pas laisser détruire ce site magnifique.

L’Association des Riverains de l’Ile Seguin

http://www.youtube.com/watch?v=TvsfXUeppuw

 

Liens utiles :

Le dossier noir du bétonnage :

http://www.sauvonslileseguin.com/dossier-de-presse/

Le débat :

http://www.sauvonslileseguin.com/le-debat/

Le recours gracieux :

http://www.sauvonslileseguin.com/les-recours-gracieux/

 

%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us