Ile Seguin : vers le dénouement ?

La médiation en passe d’aboutir.

Le Pont Seibert démonté

Le vieux pont Seibert, reliant Meudon à l’Ile Seguin, démonté et reposant sur l’Ile

Le vieux Pont Seibert, datant de 1931, et reliant Meudon à l’Ile Seguin, a été déposé pour déconstruction et repose maintenant de façon spectaculaire sur la rive de l’Ile Seguin, avant d’être déconstruit. Sa structure corrodée ne lui permet pas d’être réhabilité. Un nouveau pont va lui succéder, symbolisant le renouveau de l’Ile et accompagnant peut être enfin une solution définitive pour ce projet d’aménagement.

Le futur Pont reliant Meudon à l’ile Seguin (capture d’écran du site SPL)

Le futur Pont reliant Meudon à l’ile Seguin (capture d’écran du site SPL)

La médiation en passe d’aboutir

Gilles Hermitte, Président du Tribunal administratif de Cergy Pontoise, conduit depuis plus d’un an une médiation dont l’objectif est de trouver un accord entre les associations qui sont recours contre le projet d’aménagement de l’Ile Seguin et la Ville de Boulogne-Billancourt. Avec la plus grande efficacité, le Président a consulté les parties prenantes, faisant preuve d’une grande écoute et d’une grande attention pour les préoccupations des uns et des autres. Les associations ont eu ainsi la satisfaction de voir entendues nombre de leurs préoccupations concernant l’aménagement d’un site unique du Grand Paris, inscrit dans l’un des plus beaux méandres de la Seine, face aux verdoyants coteaux de Meudon dont il ne faut pas occulter la vue depuis Boulogne.

Les associations Boulogne Environnement, AEBB, Vivre à Meudon, alliées de l’Association des Riverains de l’Ile Seguin qui édite ce blog, représentées par le très tenace et compétent Me Eloi Ledesert, ont fait ressortir la nécessité que les futurs aménagements de l’île doivent permettre son ouverture sur le fleuve et son inscription dans le paysage des coteaux du Val de Seine et plus généralement dans la trame verte et bleue qu’ils appellent de leurs vœux.

Nous ne pouvons révéler ici le contenu des discussions en cours qui relèvent de la confidentialité des échanges d’avocats. En tout état de cause, compte tenu de la remarquable efficacité du médiateur, on peut espérer désormais un accord rapide avant la fin de l’année. L’accord transactionnel serait traduit dans un document d’urbanisme, l’Orientation d’Aménagement et de Programmation (OAP) de l’Ile Seguin, qui ferait partie du PLU révisé de Boulogne. Ce document garantira la sécurité juridique de l’accord, pouvant être opposé à tout aménageur.

Sortir de l’impasse

Dans un récent sondage commandé par l’association Boulogne Environnement, 72% des Boulonnais confessaient ignorer tout de l’état actuel des projets concernant l’Ile Seguin.

A juste titre : le projet était dans l’impasse ! Beaucoup en sont restés au projet délirant de bétonnage avec ses tours, conçu par Jean Nouvel et que la mairie avait voulu imposer à travers un faux référendum en 2012.

Cependant en 2013, les associations qui s’étaient porté recours obtenaient une victoire historique avec l’annulation du Plan Local d’Urbanisme de l’Ile Seguin par le Tribunal Administratif de Cergy Pontoise. L’absence de PLU crée donc une incertitude juridique qui fait peser un aléa sur tout permis de construire qui serait déposé pour l’aménagement de l’Ile, en particulier sur la partie centrale.

Trois grands aménageurs

Emplacement du campus Vivendi au centre de l'Ile Seguin

3 grands aménageurs pour l’Ile Seguin

A l’heure actuelle nous avons 3 aménageurs  seulement pour la totalité de l’ile Seguin.

La Seine Musicale, sur la pointe aval, est ouverte et fonctionne depuis plus d’un an. Rappelons que nous ne nous sommes jamais opposés à la réalisation de cet équipement culturel spectaculaire qui a respecté une concertation exemplaire dans sa réalisation et n’a fait l’objet d’aucun recours. Son écran géant fait cependant débat parmi les riverains proches, même si la luminosité en a été réduite de façon importante depuis ses débuts.

La Seine Musicale et son écran géant

La Seine Musicale et son écran géant

La Fondation d’art Emerige, sur la pointe aval sera le cœur d’un vaste ensemble comprenant outre la Fondation, un cinéma multriplexe et un hotel 4 étoiles. La encore, la concertation menée par Emerige a été exemplaire, et a permis de donner le feu vert au permis de construire de cet ensemble.
Seul un ensemble de bureaux prévus par ce promoteur demeure encore en jeu.

Le projet vu de Meudon (dossier de presse Emerige)

Le projet vu de Meudon (dossier de presse Emerige)

Le Campus Bolloré au centre de l’Ile enfin doit accueillir l’ensemble des activités de communication de ce groupe : Vivendi Universal Music, le groupe Havas et Canal +.

L’esprit d’ouverture dont font montre le groupe Vivendi et son architecte Anthony Béchu laisse présager que leur projet sera compatible avec l’accord qui sera proposé par le médiateur.

 

Les associations qui œuvrent depuis tant d’années pour que l’on respecte le vœu des habitants pour un projet équilibré, respectueux de son environnement et ouvert à tous, espèrent qu’elles pourront trouver sous la houlette du médiateur un accord qui permette de sortir enfin l’Ile Seguin de l’impasse.

 

Liens utiles

Le projet Emerige : http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-le-pole-artistique-et-culturel-en-bonne-voie/

L’annulation du PLU en 2013 : http://www.sauvonslileseguin.com/le-tribunal-administratif-annule-le-plu-de-lile-seguin/

Le projet Bolloré : http://www.sauvonslileseguin.com/bollore-va-t-il-sauver-lile-seguin/

 

 

%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us