Le Parisien : Les opposants de Meudon mobilisés

boulogne-billancourt, hier soir.Les habitants de Meudon et les défenseurs de l’environnement opposés à la construction de tours sur l’île Seguin se sont invités au conseil municipal. (LP/J.B.)

Une manifestation bon enfant, mais une volonté très ferme. Les opposants au projet d’aménagement de l’île Seguin n’ont pas manqué le conseil municipal d’hier soir, au cours duquel ils se sont fait entendre. Peu avant 19 heures, un bus dépose devant l’hôtel de ville une cinquantaine de Meudonnais attendus par autant de Boulonnais hostiles à la densification de l’île.

Tee-shirts blancs sur les épaules, brandissant des affichettes rouges, ils crient « non aux tours » et « on veut une île verte »! S’ils n’ont guère d’illusions quant à l’issue du vote de la révision simplifiée du plan local d’urbanisme (PLU) par l’assemblée municipale, ils ne comptent cependant pas en rester là. « On a bien compris que le maire veut passer en force, regrette Jean-Marie Blin, le vice-président d’Environnement 92. Nous continuons à exiger la disparition des tours prévues et la réduction des surfaces de bureaux de 164000 m2 à 50000 m2. »

Associations environnementales et de riverains confirment leur volonté de déposer des recours contre le programme porté par la mairie et par l’architecte Jean Nouvel. « Nous voulons rester sur le PLU voté en 2005 après d’âpres discussions », complète Luc Blanchard, le trésorier de Val-de-Seine vert. Une ligne de conduite assumée par les membres du « G8 », ce collectif qui ne se résout pas à l’idée de voir des « châteaux » de 100 m de haut pousser sur l’île Seguin. Un G8 dont l’un des membres veut croire à une « troisième voie » pour éviter un nouvel échec avec l’ancien site industriel. « Si Seguin doit éviter le bétonnage massif, l’île culturelle ne doit pas non plus aller dans le mur, avance Sylvain Canet, du MoDem. Il faut aboutir. Ensemble. »

Le Parisien | JÉRÔME BERNATAS | Publié le 17.06.2011, 07h00

 

 

%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us