Nathalie Kosciusko-Morizet contre les tours à Paris

Baguet devrait en prendre de la graine pour l’Ile Seguin !

Le Monde du 17 juin 2013

Le Monde du 17 juin 2013

Le combat contre le béton n’a pas de couleur politique. Nous sommes une association apolitique, et nous soutenons tout aussi bien le combat de nos ami du collectif contre la Tour Triangle, qui s’oppose au projet de Pierre Delanoë, maire socialiste de Paris, et sa dauphine désignée, Anne Hildalgo, que le combat contre la triple tour de l’Ile Seguin, soutenue par la maire UMP de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet.

Le Monde du 17 juin consacre un excellent article aux 40 ans de la tour Montparnasse et aux projets de tours contesté dans la capitale (notre photo).

Comme le dit le journal « la tour contrarie la continuité du paysage urbain parisien où l’horizontalité a toujours été la règle. […] Ce rejet explique une donnée quasi-immuable : une large majorité de parisiens est toujours hostile à la construction de gratte-ciels dans leur ville. »

Les opposants aux tours à Paris viennent de recevoir un soutien de choc.
Ci-dessous les idées de Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP aux municipales à Paris sur le sujet :

nkm

 

 

On ne saurait mieux dire ! Autant la tour peut s’intégrer à la rigueur dans un paysage urbain cohérent pour former une « skyline », comme à la Défense (mais qui voudrait vivre à La Défense ?), autant une tour isolée dans un environnement naturel va défigurer le site. C’est pourtant bien une triple tour isolée que prétend imposer M. Baguet sur le site magnifique de l’Ile Seguin. Aberrante à Paris, une telle tour le serait encore plus sur une Ile, inscrite dans une superbe boucle de la Seine.

Simulation 3D de la triple tour de l’Ile Seguin

Simulation 3D de la triple tour de l’Ile Seguin

M. Baguet ferait bien de s’inspirer de NKM et de revenir à la raison. Et pour preuve qu’il ne s’agit pas d’un combat politique, les opposants au bétonnage de l’ile Seguin représentent tous les courants Ainsi, Thierry Solère, député UMP de Boulogne-Billancourt, Pierre-Mathieu Duhamel, UMP, Jean-Pierre Fourcade, ancien maire se rangent tous du côté des opposants à la tour sur l’Ile Seguin et au bétonnage massif. Du côté du PS, les 3 candidats à la primaire pour Boulogne-Billancourt, Pierre Gaborit, avocat des associations, Vincent Guibert et Judith Shan se sont rangés tout aussi clairement du côté de l’opposition farouche au projet de bétonnage de l’Ile Seguin. Enfin, le chef de file des Verts, Alain Mathioudakis soutient les associations dans leur combat.

C’est bien l’union sacrée contre la triple tour et le béton, quel que soit le bord politique !

 

%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us