Derniers Articles

2 projets pour un véritable choix dans la consultation sur l’Ile Seguin

Posted by on nov 27, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur 2 projets pour un véritable choix dans la consultation sur l’Ile Seguin

Nous avons dénoncé le pseudo-référendum sur l’Ile Seguin où les électeurs sont enfermés dans un non-choix : ils sont obligés de dire oui à l’un des 3 projets de bétonnage de Jean Nouvel, ou obligés de s’abstenir s’ils les désapprouvent. Un véritable déni de démocratie, qui prive ainsi de liberté de vote  tous ceux qui sont en désaccord avec le projet de bétonnage de l’Ile Seguin.

Nous dénions par conséquent toute valeur au résultat de cette scandaleuse mascarade.
Afin d’être constructifs, nous proposons ci-dessous deux projets qui devraient être proposés à l’appréciation des Boulonnais, pour un vrai choix démocratique.

Nous n’avons pas les moyens de rémunérer, comme la Mairie de Boulogne-Billancourt, un architecte qui a touché  3 millions d’€ d’honoraires pour réaliser des esquisses luxueuses et souvent trompeuses. Fort heureusement, ces deux projets ont fait déjà l’objet d’études sérieuses et de discussions approfondies, comme vous pourrez en juger.

1)      Projet 1 : une Ile Seguin verte  et bleue.

Dans ce projet, la densité est réduite. La constructibilité est de 110 000M2. Elle permet de faire une large place aux parcs et jardins. Un parcours de santé y est inscrit. On peut sans problème y construire un équipement sportif de plein air, dans une ville qui en manque cruellement.

Elle réserve une large place à la culture que ce soit sous forme d’équipements publics ou privés.

Cette proposition est celle de M. Pierre-Christophe Baguet dans son programme électoral de 2008 quand il s’est fait élire Maire de Boulogne-Billancourt. Il définissait le projet et  garantissait l’équilibre financier en ces termes : «  Faire de l’Ile Seguin un site international d’animation culturelle, vivant, ouvert à tous les Boulonnais, équilibré financièrement, créateur d’emplois et de revenus pour la commune, économiquement viable ». Nous reproduisons ici la plaquette électorale de M. Baguet qui détaille son argumentation bien construite (cliquez sur l’image pour l’agrandir et lire). Nous montrons aussi en annexe la video où il donne tous les détails de son projet.

 

Ce projet a recueilli les faveurs des Boulonnais qui ont élu en 2008 M. Baguet maire, avec 44% des voix.

En seulement 4 ans, M. Baguet est devenu totalement amnésique. Il a totalement renié ce projet qu’il défendait avec tant d’assurance.

Ce projet mérite cependant toujours attention. Il permet de préserver un site d’exception, d’y créer comme le disait le candidat Baguet « un espace réellement ouvert au Boulonnais, vivant et attirant » sans avoir à le livrer à l’avidité bétonnière. Il nécessite une vraie rigueur des dépenses pour garantir son équilibre financier, ce qui doit être possible dans une ville dont le Maire se félicite sans cesse de l’excellente santé financière. C’est le choix du développement durable et responsable, qui permettrait aux Boulonnais de léguer à leurs enfants une ville plus verte où il fait bon vivre.

 

A moins d’être totalement irresponsable, le candidat Baguet ne pouvait défendre ainsi un projet si minutieusement construit sans s’être assuré de sa viabilité.

Les Boulonnais doivent avoir la liberté de  choisir le projet à 110 000m2 pour lequel ils ont voté en 2008.

 

 

2)      Projet 2 : une Ile dense mais équilibrée

 

Dans ce projet, la constructibilité est portée à 175 000M2, donc une densité certaine.

Cette  densité permet donc de garantir l’équilibre financier par la vente de droits à construire suffisants, et d’implantations d’activités privées garantissant un revenu récurrent à la Ville. Cependant, afin de respecter la bonne intégration du site dans l’environnement unique et préservé de cette magnifique boucle de la Seine, ce projet ne comprend pas de tours.

 

Ce projet peut être mis en œuvre immédiatement. Il correspond au Plan Local d’Urbanisme de 2004 toujours en vigueur. Ce Plan Local d’Urbanisme a fait l’objet d’une longue concertation avec toutes les associations de riverains et de protection de l’environnement, pour aboutir à un consensus. Ce consensus a fait qu’il n’existe aucun recours en justice contre ce PLU et que rien ne s’oppose à son exécution. Si rien n’a démarré à ce jour, c’est parce que M. Baguet a fait annuler dès qu’il a été élu, tous les projets approuvés par ses prédécesseurs. M. Baguet est donc le principal coupable de la friche de l’Ile Seguin. Sans lui, les premières constructions s’élèveraient déjà sur l’Ile.

 

En juin 2011, M. Baguet a fait voter une modification dite simplifiée du Plan Local d’Urbanisme pour faire porter la constructibilité de 175 000m2 à 310 000m2. Cette modification  a provoqué une levée de boucliers et a suscité des recours en justice pour son annulation. La situation est donc de nouveau bloquée, du seul fait de M. Baguet.

 

Il est indispensable de proposer aux Boulonnais le libre choix de pouvoir adopter le retour au Plan Local d’Urbanisme actuel, avec 175 000m2. Cette solution est soutenue par un grand nombre de riverains et d’associations.  Elle est également défendue par de nombreux élus municipaux, exerçant ou ayant exercé les plus hautes responsabilités, qui en garantissent le sérieux et l’équilibre financier.

C’est en outre la seule qui permet de sortir rapidement de l’impasse et de rattraper au plus vite les 4 ans perdus.

 

Les études d’architecte déjà accomplies sur cette base sont nombreuses, et nous ne pouvons toutes les présenter. Nous avons pour notre part toujours apprécié la vision humaniste de l’architecte Philippe Robert, qui vient de signer en 2012 la Cité du Cinéma de Luc Besson à Saint-Denis. Il avait présenté en 2001 le projet suivant sur l’Ile Seguin, qu’il nous a autorisés à reproduire.
Ce projet n’est qu’un exemple de ce qu’on peut construire sur ce type de  densité.

Plan de masse et coupe : des jardins face à Boulogne.

Plan de masse et coupe : des jardins face à Boulogne.

Une parfaite intégration dans le site, grâce à des hauteurs modérées. 

Une parfaite intégration dans le site, grâce à des hauteurs modérées. 

Vue rapprochée des bâtiments

Vue rapprochée des bâtiments

Ces images ne sont qu’un exemple de ce qu’on peut faire. De nombreux autres architectes ont travaillé sur ce Plan Local d’Urbanisme. Ressortons leur travail, qui a été enterré par M. Baguet. .

 

Les Boulonnais doivent avoir la liberté de  choisir de revenir au Plan Local d’Urbanisme actuel de 175 000m2, en confiant l’aménagement de l’Ile à un autre architecte plus soucieux que M. Nouvel du respect des habitants et de leur cadre de vie.

 

 

Ces deux propositions prouvent qu’il y a bien une alternative au choix unique de bétonnage que veut nous imposer M. Baguet, dans un déni total de démocratie.

 

Les Boulonnais doivent avoir la liberté de choisir

 

 

Pour approfondir :

Video de M. Baguet en 2008 donnant tous les détails du projet à 110 000m2. Il déclare notamment : « je vous assure que ce projet est équilibré financièrement ».

ILE SEGUIN : LE PROJET DE PC BAGUET par BoulogneTV

Read More

Consultation sur l’Ile Seguin : de la poudre aux yeux, par Judith Shan

Posted by on nov 27, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Consultation sur l’Ile Seguin : de la poudre aux yeux, par Judith Shan

Le Maire de Boulogne-Billancourt entend mener une opération de manipulation démocratique sans précédent avec son faux référendum sur les projets d’aménagement de l’Ile Seguin. Nous publions les réactions de plusieurs personnalités Boulonnaises. Judith Shan est conseillère municipalede Boulogne-Billancourt (groupe @lternance) et conseillère régionale d’Ile de France.

 Vous trouverez ci dessous des extraits de la lettre ouverte qu’elle a envoyée au Maire de Boulogne-Billancourt. Vous pouvez lire l’intégralité de la lettre en cliquant sur le lien en fin d’article

«M. Le Maire…  En choisissant Jean Nouvel que vous définissez comme l’ « équivalent d’un prix Nobel de l’architecture », en se passant de la présentation d’un parti d’aménagement, en oubliant de présenter une vision pour cette partie de la Ville, en imposant un seul et unique projet décliné en trois versions (un peu plus de m² de bureaux, un peu moins d’espaces verts, un peu plus d’hébergements, un peu moins de culture, etc…), vous nous faites miroiter l’idée que nous choisissons.

Il n’en est rien !

Les trois objets du vote dépassent tous le seuil maximal de construction actuellement autorisé par le PLU. Concrètement, cela signifie que quel que soit le résultat qui sortira des urnes, AUCUN ne pourra être réalisé !

Monsieur le Maire, si vous aviez voulu que le choix des boulonnais soit respecté, il aurait fallu proposer trois choix distincts présentant chacun a minima la caractéristique de pouvoir être concrètement mis en œuvre. Soit trois idées dont la constructibilité ne dépassait pas 175 000 m².

Or, vous proposez en toute connaissance de cause trois variantes d’un projet impossible à réaliser aujourd’hui….

Le 16 décembre, Monsieur le Maire,  boycottons ce simulacre de démocratie ! »

Pour lire le texte complet de la lettre ouverte de Judith Shan, cliquez-ici :

http://www.sauvonslileseguin.com/vote-ile-seguin-2012/consultation-sur-l%E2%80%99ile-seguin-de-la-poudre-aux-yeux/

 

Read More

Votez (librement) pour votre campagne préférée contre le pseudo-référendum de l’Ile Seguin :

Posted by on nov 27, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Votez (librement) pour votre campagne préférée contre le pseudo-référendum de l’Ile Seguin :

Les protestations s’élèvent de toute part contre le simulacre de démocratie que constitue le pseudo-référendum sur l’Ile Seguin. Certaines le font avec humour. Nous vous invitons, nous aussi, à voter pour la meilleure campagne anti-vote bidon.

Projet 1 : Sylvain Canet

Projet 2 : Parti Socialiste de Boulogne Billancourt

Projet 3 :Riverains de l’Ile Seguin : 

Projet 4 : le vôtre !

 

Si aucun de ces projets ne vous plait, contrairement à M. Baguet, nous ne vous privons pas de liberté.
Envoyez-nous votre propre projet. Dans tous les cas, parlez-en autour de vous et dénoncez les modalités de ce vote bidon. La mairie de Boulogne-Billancourt déverse des flots de propagande à coup de millions payés par le contribuable. Face à cela, notre meilleur atout est le bouche à oreille pour dénoncer les modalités de cette consultation.

 

Read More

Ile Seguin : de jolies tours de magie

Posted by on nov 27, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : de jolies tours de magie

LE MONDE | 27.11.2012 Par Jean-Jacques Larrochelle

Projet 1 : Jean Nouvel ; Projet 2 : Jean N. ; Projet 3 : J. Nouvel ». Le tract, qui résume de manière ironique la situation, les membres de l’association Sauvons l’île Seguin le brandissent à qui veut le voir. Ils étaient présents en nombre mercredi 21 novembre à la sortie du conseil municipal très agité qui s’est tenu à huis clos à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

 

Au programme : suite à la demande de Pierre-Christophe Baguet, le maire (UMP) de la ville – sous la pression de ses administrés, mécontents du premier projet qui prévoyait de hérisser cinq tours de bureaux (jusqu’à 120 mètres de haut) -, l’architecte Jean Nouvel a dû revoir sa, ou plutôt, ses copies. Coordonnateur de l’ « Ile de tous les arts », l’aménagement du site des anciennes usines Renault, il défendait trois nouveaux schémas de densité croissante pour un programme qui doit réunir commerces, activités tertiaires, auditorium, espaces culturels et jardins.

 

Celles et ceux, présents lors de la soirée diapo du conseil, ont vu défiler des images peu explicites. En résumé : sur la première, au moins deux tours ; sur la deuxième, une seule ; sur la troisième, plus de tour mais toujours la même structure de base qui, selon le cas, augmente son volume et son emprise sur les espaces verts. Les Boulonnais sont ainsi invités, jusqu’au 16 décembre, à donner leur voix pour l’une des trois propositions de 232 000 m2, 255 000 m2 et 310 000 m2 de droits à construire. Toutes ont fait l’objet d’une révision du plan local d’urbanisme (PLU), en juin 2011, alors que celui de 175 000m2 jusqu’alors en vigueur avait été adopté, en 2004, « avec l’entier accord de quinze associations représentatives de la ville en matière de cadre de vie », souligne Sauvons l’île Seguin. Superficie de l’île « sèche » : 115 000 m2.

 

Perçue comme un passage en force, la décision a déchiré les rangs de l’UMP : les anciens maires Jean-Pierre Fourcade et Pierre-Mathieu Duhamel, ainsi que le député Thierry Solère, partisans du PLU de 2004, ont purement et simplement demandé aux électeurs boulonnais « de ne pas cautionner ce faux référendum ».

 

Au-delà de l’agitation politique qu’elle provoque, l’affaire interroge le point de vue de l’architecte. Comment peut-on satisfaire la cohérence variable des programmes, en recourant au miracle d’une simple soustraction. Chaque modification aurait supposé, semble-t-il, une remise en question un peu plus radicale des différents postulats. Selon Jean Nouvel, le cas de figure n’a rien d’exceptionnel. Il parle d’« hypothèses courantes » de « stratégies différentielles en fonction de la demande des clients » et non pas de projet en tant que tel.

 

Lire la suite ici :

 

www.lemonde.fr/culture/article/2012/11/27/ile-seguin-de-jolies-tours-de-magie_1796503_3246.html

 

 

 

 

Read More

La triste histoire de l’île Seguin en images amusantes [LIBERATION]

Posted by on nov 27, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur La triste histoire de l’île Seguin en images amusantes [LIBERATION]

Combien de tours sur l’île Seguin? Cinq, quatre, une? Au fil des mois, le projet que le maire de Boulogne, Pierre-Christophe Baguet, a commandé à l’architecte Jean Nouvel, ne cesse de rétrécir. Au point que ce sont trois versions, de la plus haute à la plus basse, qui ont été présentées le 21 novembre au cours d’un conseil municipal à huis clos, suivi d’une séance publique houleuse, comme toujours à Boulogne quand le sujet vient sur le tapis.

Libération a fait plusieurs récits de cette invraisemblable saga, que l’on peut lire, entre autres, ici . Mais on peut aussi réviser avec cette animation anonyme et informée postée sur You Tube:

Alors que quatre ans après son arrivée à la tête de la municipalité, Pierre-Christophe Baguet n’a toujours pas réussi à attirer un investisseur, il  a annoncé que ces trois projets seraient soumis à un vote de la population le 16 décembre. Jean-Pierre Fourcade, le précédent maire, et Thierry Solère, l’ancien premier adjoint, tous deux à droite et tous deux dans l’opposition, ont immédiatement appelé les Boulonnais à ne choisir aucune des trois moutures. Pendant ce temps-là, court toujours le recours qu’ont introduit six associations contre la révision du Plan local d’urbanisme voté en juin 2011.

Read More
%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us