Derniers Articles

Ile Seguin : elle plombe Boulogne dans le match Issy-Boulogne (Nouvel Obs)

Posted by on avr 2, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : elle plombe Boulogne dans le match Issy-Boulogne (Nouvel Obs)

Le Nouvel Observateur du 22 mars 2012 a orchestré dans son supplément régional un match entre Boulogne-Billancourt et Issy-les-Moulineaux. De cette comparaison entre les deux villes, nous retiendrons le déficit de Boulogne-Billancourt en espaces verts par rapport à sa voisine. Boulogne affiche 40,9 ha d’espaces verts pour 114 000 habitants et 6,2 Km2 de superficie totale, et Issy, 53,1 ha d’espaces verts pour 64 000 habitants et 4,25 km2 de superficie totale…. Issy consacre donc aux espaces verts une proportion de son territoire deux fois plus élevée que Boulogne. Le Maire de Boulogne aurait pu utilement s’inspirer de l’exemple de la verte Ile Saint-Germain au lieu de vouloir bétonner l’Ile Seguin !

En matière d’urbanisme, c’est d’ailleurs l’Ile Seguin qui plombe Boulogne dans le match contre Issy.

Extraits de l’hebdomadaire :

« L’Ile Seguin, [ …] reste dans l’état où l’ont laissé les démolisseurs en 2005. Depuis cette date, les projets ont défilé encore plus vite que les maires à la tête de la deuxième ville d’Ile de France. Jean-Pierre Fourcade […] restera célèbre dans les annales pour avoir laissé partir François Pinault et son projet de musée d’art contemporain {…].

Pierre-Christophe Baguet, qui doit à cet échec retentissant d’avoir succédé en 2008 à Jean-Pierre Fourcade, s’emmêle à son tour dans ce feuilleton urbanistico-politique, au risque de se braquer une bonne partie de l’opinion publique. Trois ans après avoir été élu sur un programme prônant une diminution de la densification des aménagements engagés par son prédécesseur après le départ de Pinault, il prend un virage à 180 degrés. Et fait voter un nouveau plan local d’urbanisme (PLU) qui prévoit de construire 337 000 m2 (ramenés par la suite à 310 000), le double de ce que projetait de réaliser Fourcade ! Pis : Jean Nouvel, promu architecte coordinateur, envisage la construction de cinq tours de plus de 100m de hauteur, dont au moins trois d’entre-elles sur l’Ile. Une provocation pour les Boulonnais conservateurs, déjà effrayés par la tour Horizons (90 mètres) trop imposante à leur goût.

 

 

L’avis des riverains de l’Ile Seguin :

De nombreuses imprécisions dans cet article. M. Baguet  a ainsi succédé à M. Duhamel, et non directement à M. Fourcade. Le projet initial de M. Baguet prévoyait bien 5 tours sur l’Ile, et aujourd’hui serait révisé à deux. Mais l’essentiel demeure : les errances du projet depuis 20 ans, et la paralysie entrainée par le reniement de ses promesses par le maire continuent à faire de l’Ile Seguin un sujet de polémique, et aujourd’hui de recours en justice (voir  ci-dessous lien vers les positions des Associations Boulogne Environnement et Actions Environnement Boulogne-Billancourt –AEBB). Quant à qualifier l’opposition aux tours de « conservatisme », nous invitons les rédacteurs de l’hebdomadaire bobo  à réviser leur jugement. On peut défendre un cadre de vie humain, vert et équilibré sans être aussitôt assimilé au conservatisme… La Défense ne nous apparait pas le modèle de la ville que nous voulons laisser à nos enfants !

Quant à Issy, l’opposition aux tours y est aussi forte qu’à Boulogne !

L’association ACTEVI vient de réaliser une importante enquête portant sur un échantillon de plus de 750 personnes sur le réaménagement du centre-ville. 96% des répondants se déclarent hostiles aux tours. Voici de quoi interroger le Maire d’Issy-les Moulineaux qui entend faire ériger deux tours de bureaux gigantesques au Pont d’Issy.

 

Les résultats complets de cette enquête sont disponibles ici :

http://www.actevi.fr/lists/documents/rapport_depouillement_enquete_centre-ville_Issy.pdf

 

Autres liens utiles :

 

L’Ile Seguin doit se mériter, par Boulogne Environnement :

http://www.sauvonslileseguin.com/association-boulogne-environnement-l%E2%80%99ile-seguin-doit-se-meriter/

 

Pourquoi nous maintenons notre recours, par Actions Environnement Boulogne-Billancourt (AEBB) :

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-pourquoi-nous-maintenons-notre-recours-par-actions-environnement-boulogne-billancourt-aebb/

Read More

Association Boulogne Environnement : l’Ile Seguin doit se mériter !

Posted by on mar 31, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Association Boulogne Environnement : l’Ile Seguin doit se mériter !

 

Après les points de vues des Associations Actions Environnement Boulogne-Billancourt, et de l’Association Grand Paris, nous publions l’analyse de l’Association Boulogne Environnement, riche d’une expérience de plus de 30 ans dans la défense de l’environnement.

  A l’issue de la séance du Conseil Municipal mouvementé du 16 juin 2011 qui a approuvé la révision simplifiée du PLU de l’Ile Seguin portant les droits à construire de 175 000 m2 à 310 000 m2, nous avons pleinement assumé notre responsabilité d’association agréée, hautement représentative depuis plus de trente ans de la population boulonnaise, en engageant un recours contre cette décision avec sept autres partenaires.

Aujourd’hui, nous sommes heureux de constater que le Maire lui-même reconnait la pertinence de notre action en demandant à l’architecte coordinateur de revoir son projet.

L’expérience nous a prouvé qu’il ne fallait jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. On parle d’un abaissement significatif des droits à construire et d’un abandon partiel ou total des tours prévues sur l’ile. Il s’agirait donc là d’un nouveau projet qui devra faire l’objet d’une enquête publique dans la perspective de l’élaboration d’un nouveau PLU (Plan Local d’Urbanisme) avec vote du Conseil Municipal.

Sans pouvoir préjuger de l’avis que tous les acteurs boulonnais ou riverains pourront porter sur cet ixième projet, nous pouvons penser que la plupart des erreurs de procédures et carences d’informations que nous avons soulignées dans notre recours seront corrigées au bénéfice d’une information objective et complète de la collectivité.

Chaque année, la Société Anonyme d’Economie Mixte Val de Seine Aménagement établit un Compte Rendu Annuel à la Collectivité Locale (CRACL) où figurent l’ensemble des données financières et comptables. Alors que nous avions souligné la manifeste sous-évaluation de la vente des droits à construire repris dans le CRACL N°6 et la sur-évaluation des charges, nous avons constaté que le nouveau CRACL N°7 entérinait nos chiffres. Dont acte.

Combien de temps, d’énergie et de finances auraient été ainsi gagnés si la population n’avait pas été mise devant le fait accompli.

L’ancien PLU, purgé de tous recours, aurait permis de lancer telles ou telles opérations permettant ainsi de redonner vie à cette ile emblématique alors que nous pouvons craindre que les prochaines échéances électorales contribuent à repousser d’autant la formalisation de tout nouveau projet.

Nous partageons avec le Maire la même conviction que notre ile représente des perspectives très séduisantes pour beaucoup d’opérateurs culturels (chaque jour apporte de nouvelles sollicitations). Nous ne pouvons que nous féliciter d’avoir vu le Conseil Général faire figure de précurseur en se portant acquéreur de la pointe aval pour la création d’une cité de la musique à finaliser dans le cadre d’un accord public/privé (même si l’Euro symbolique obtenu a contribué au déséquilibre financier de l’opération et par voie de conséquence à la densification envisagée).

Mais l’Ile Seguin doit se mériter

Et nous demandons donc, qu’en tant que copropriétaire, nous puissions avoir accès à ces éventuelles propositions.

Enfin, est-ce bien raisonnable, dans le contexte économique actuel, de se lancer dans un programme aussi conséquent alors que les règles du jeu risquent de se voir profondément revues dans les prochains mois. C’est cette même prudence qui conduit aujourd’hui tous les acteurs économiques à piloter à vue et qui devrait amener nos Elus à procéder étape par étape sans compromettre l’avenir.

Ainsi donc, dans l’attente d’un nouveau Plan Local d’Urbanisme ou mieux d’un retour à l’ancien, nous maintenons notre recours soumis à l’appréciation du Tribunal Administratif de Cergy Pontoise.

Jean-Louis Tourlière

Président de l’Association Boulogne Environnement

 

 

 

La tenue de la prochaine Assemblée Générale de notre association

Le jeudi 24 mai 2012 à 18H30

Salle des Fougères sur la Grand Place de Boulogne Billancourt

Avec verre de l’amitié

Nous fournira une occasion exceptionnelle pour faire le point sur ce dossier et

beaucoup d’autres et répondre à vos questions.

Read More

Ile Seguin : L’association Grand Paris prend position contre le projet Nouvel

Posted by on mar 25, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : L’association Grand Paris prend position contre le projet Nouvel

Antonio Duarte, architecte et urbaniste, président de l’Association Grand Paris, livre ses réflexions sur l’Ile Seguin et son opposition au projet Nouvel, dans un article du 20 mars 2012 publié sur Newsring.fr

 

Dans le cas de l’Ile Seguin, le débat sur la préservation du patrimoine architectural et industriel de l’usine Renault de Billancourt est loin d’être terminé car la dernière version du projet sous l’égide de Jean Nouvel semble à tous égards inacceptable. En effet, alors que l’architecte de l’Institut du Monde Arabe s’est précédemment illustré dans ses qualités d’intertion urbaine et paysagère de ses projets dans le tissu urbain environnant, qu’il a signé une tribune libre dans Le Monde le 6 mars 1999 intitulée “Boulogne assassine Billancourt” il militait pour préserver littéralement ces vestiges de l’industrialisation francilienne fustigeant ainsi le patron de Renault:

 

 “la légendaire insensibilité énarquienne et soupçonnent que votre mépris de la lourde histoire de Renault et de son principal symbole autorise cette lâcheté” et la Ministre de la Culture Catherine Trautmann “votre conscience des limites de notre patrimoine et affirment que la peur de contrarier de puissants intérêts vous laisse perpétrer cet assassinat urbain”. 

 

Il défendait alors “une nouvelle île d’utopie qui soit un modèle de développement durable” !… Il se situait alors dans la mouvance intitulée par Françoise Choay dans “l’Allégorie du patrimoine” publié au Seuil, dans une volonté de préserver et de classer tout ou partie de l’héritage industriel au même titre que les chefs d’œuvres de l’architecture. 

 

Plus de dix ans après, alors qu’il a été in fine désigné Architecte en chef de son aménagement, son projet est fortement décrié, pour vouloir non seulement détruire totalement la mémoire industrielle du site, mais rompre fortement avec le gabarit urbain légendaire de “paquebot”, d’une hauteur d’une dizaine de mètres, situé au milieu de la boucle de la Seine dans lequel l’Ile Seguin prend place. L’île étant la deuxième d’un trio formé avec l’Ile Saint Germain a Issy les Moulineaux et l’Ile Monsieur a Sèvres au croisement d’un paysage vallonné côté Meudon Bellevue et le quartier industriel du “Triangle Renault” côté Billancourt où le constructeur automobile a pris ses quartiers.

 

En lieu et place, s’installent d’immenses tours qui rappellent davantage celles du Pont de Sèvres construites dans les années 70 et qui ne sont guère une réussite architecturale et urbaine. Le massacre a bien eu lieu, coordonné par l’un de ses plus farouches opposants… 

 

Pour notre part, nous avons pris clairement position contre ce projet, qui va à l’encontre de l’histoire paysagère et industrielle du lieu dont il ne conserve ni la lettre ni l’esprit pour en faire un vulgaire quartier d’affaires qui dénature l’esprit des lieux et comme on pourrait en construire dans mille autre sites industriels à côté d’un échangeur d’autoroutier !… S’il ne nous semble pas nécessaire de préserver la totalité du site historique, il nous semblerait utile de préserver au moins sa “figure de proue” à la pointe de l’île pour en préserver la mémoire et bâtir un éco-quartier qui reste sur un gabarit urbain proche de l’actuel avec des équipements publics et culturels qui cultivent la mémoire industrielle comme un Musée Renault, une Maison des Syndicats ou une Université populaire qui formerait les nouveaux ingénieurs du XXIe Siècle ! 

 

Antonio Duarte, 20 mars 2012

 

Lire le texte intégral sur Newsring.fr :

 

http://www.newsring.fr/societe/518-faut-il-transformer-les-friches-industrielles-en-logements/7698-pour-la-rehabilitation-des-friches-dans-le-grand-paris

 

 

 

Read More

Ile Seguin : pourquoi nous maintenons notre recours, par Actions Environnement Boulogne-Billancourt (AEBB)

Posted by on mar 16, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : pourquoi nous maintenons notre recours, par Actions Environnement Boulogne-Billancourt (AEBB)

L'association AEBB, indépendante de tout parti politique, est agréée pour la défense de l'environnement, du cadre et de la qualité de la vie à Boulogne-Billancourt et dans les communes voisines

 

Pourquoi les associations du G8* doivent maintenir leur recours contentieux contre la révision simplifiée du PLU concernant l’Ile Seguin?

Lors du Conseil municipal du 16 février 2012, le Député Maire de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, a annoncé qu’il avait demandé à Jean Nouvel de revoir sa copie pour un nouveau projet se situant à peu près à 250 000 m2, soit largement plus que son programme électoral de 2008 à 110 000 m², mais en dessous de la révision du PLU à 310 000m2 qu’il a fait voter par le conseil municipal le 16 juin 2011.

Les associations du G8 qui avaient porté en décembre 2011 le recours contre la procédure de révision simplifiée du PLU de l’Ile Seguin pour 310 000 m², estimant que le débat sur la densité urbaine dans le quartier du Pont-de-Sèvres avait été insuffisamment mené, se sont alors interrogées sur la valeur à accorder à cette annonce.

Aujourd’hui cette révision ne fait pas l’objet d’un accord entre maire et requérants.

Les associations estiment en effet que 250 000m2 constitue une constructibilité encore beaucoup trop élevée, avec en outre le maintien de tours sur l’Ile Seguin.

En outre,  un accord n’aurait en soi aucune valeur:

– non seulement il peut être piétiné par l’une des parties sans qu’aucune sanction ne puisse s’appliquer. Ainsi qu’est devenu l’accord liant Ville et riverains sur un PLU à 175 000 m²? Comment garantir sa pérennité quand l’une des parties change (ex: la municipalité après une élection) ou tout simplement quand un décideur décide de se renier, comme vient de le faire le Maire de Boulogne-Billancourt ?

– mais encore, il n’empêcherait pas un investisseur de demander un permis de construire pour le maximum des droits à bâtir autorisés sur l’Ile.

Le PLU à 310 000 m², voté en juin 2011, si il est maintenu, demeurerait en effet seul opposable tant aux habitants qu’à la municipalité, et l’engagement moral d’un maire ne pèserait pas lourd face au droit!

 

Aussi, il est indispensable d’exiger que soit engagée une vraie discussion avec l’ensemble des élus, débouchant sur une délibération en Conseil municipal fixant un nouveau seuil de constructibilité maximale en beaucoup plus nette diminution par rapport aux débordements de la révision simplifiée de 2011,  ou mieux encore revenant au PLU de 2005 qui autorise une constructibilité de 175 000 m² sur l’Ile Seguin, et pour lequel un consensus avait été trouvé avec les associations.

Cette dernière solution présenterait l’avantage de débloquer instantanément la situation, puisque ce PLU de 2005 avait été purgé de tout recours.

 

Anne-Henri Chombart de Lauwe

Président d’AEBB

 

La constructibilité de l’Ile Seguin en chiffres:

175 000 m²: réglementation du PLU de 2005

110 000 m²: le projet de l’équipe de l’actuel Député Maire lors de la campagne des élections municipales en 2008

337500m2 :  le premier revirement du maire en 2010, proposition de Jean Nouvel fortement critiquée par les habitants et les élus toutes tendances confondues

310 000 m²: la révision du PLU votée par la majorité du conseil municipal en juin 2011

250 000 m²: l’annonce d’un nouveau seuil de travail donné par le Maire à Jean Nouvel en février 2012

*G8: 8 associations d’habitants de GPSO

 

Lien utile :

Texte intégral du recours disponible sur le site d’AEBB

http://www.aebb.org/

 

Read More

Ile Seguin : disparition des tours au Mipim !

Posted by on mar 10, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : disparition des tours au Mipim !

La ville de Boulogne-Billancourt tenait un stand au Marché International des Professionnels de l’Immobilier (Mipim) qui s’est tenu à Cannes du 6 au 9 mars 2012.

 

Si le nouveau quartier Trapèze Rives de Seine y figurait en vedette, surprise, l’ile Seguin y était présentée vierge de toute tour… Une ile vide, comme depuis 20 ans !

 

Comment mieux illustrer le blocage qu’a suscité le Maire de Boulogne-Billancourt en reniant toutes ses promesses et en confiant à Jean Nouvel un projet de bétonnage massif massivement rejeté par la population !

 

Rappelons que si M. Baguet n’avait pas dénoncé le PLU de 2005 de M. Fourcade, qui était purgé de tout recours, les premières constructions s’élèveraient déjà sur l’Ile Seguin.  Si il avait tenu ses promesses pour une ile verte et bleue avec 110 000m2 au lieu de se renier totalement avec son projet de révision simplifiée du PLU à 310 000m2, les riverains pourraient déjà jouir d’une ile vivante et bâtie…

 

Le seul responsable de ce vide, c’est M. Baguet….

 

Lien utile :

 

L’opinion de Matthieu Barbot, conseiller municipal (UMP) de Boulogne-Billancourt :

http://mathieu-barbot.tumblr.com/post/19006386593/au-mipim-les-tours-baguet-sur-lile-seguin-sont

 

 

Read More
%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us