Derniers Articles

Ile Seguin : les tours ont du plomb dans l’aile

Posted by on nov 17, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : les tours ont du plomb dans l’aile

Le député-maire, Pierre-Christophe Baguet, pourrait abandonner son projet de tours sur l’île Seguin, craignant un revers aux prochaines législatives.

ROBERTO CRISTOFOLI | Publié le 17.11.2011

Vox populi, vox dei? Alors qu’une demi-douzaine d’associations de défense de l’environnement s’apprêtent à déposer des recours contentieux devant le tribunal administratif de Cergy (Val-d’Oise) contre la révision partielle du plan d’occupation des sols (POS) de l’île Seguin qui permet la construction de 310000 m2 dont cinq tours de 100 m de haut, le député-maire de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, serait sur le point d’enclencher la marche arrière sur le sujet.

Le dernier épisode en date pourrait être un sondage commandé par ses soins à l’institut Ipsos.

Un sondage qui questionne notamment les Boulonnais sur les tours de l’île Seguin, sa propre image de marque dans la ville et celle de ses deux opposants majeurs : le vice-président du conseil général, Thierry Solère, également ex-premier adjoint démissionnaire pour cause de tours sur l’île Seguin, qui demande le retrait du projet, et l’ex-maire Pierre-Mathieu Duhamel. Tous les deux ont présenté une pétition de 6000 signatures contre les tours. Si le sondage avait été favorable à Pierre-Christophe baguet, nul doute qu’il l’aurait publié. Ce n’est pas le cas.

Les différents recours devraient mettre un an à être traités

Autre inquiétude de taille, les recours qui ne manqueront pas d’être déposés avant le 7 décembre et qui devraient mettre une année à être traités par la justice administrative. Pendant ce temps, aucun investisseur ne risquera le moindre centime sur l’île Seguin, de peur de vents judiciaires contraires. Si Pierre-Christophe Baguet renonce prochainement aux tours que l’architecte Jean Nouvel baptise pudiquement « châteaux » sur l’île Seguin, c’est de peur de perdre la prochaine élection législative. Dernièrement, à un de ses proches qui continuait de penser beaucoup de bien des tours Nouvel, il aurait laché : « Toi, tu peux les trouver bien, tu n’as pas des législatives dans six mois. »

A propos de lachâge, son voisin et mentor en politique André Santini, député-maire Nouveau Centre d’Issy-les-Moulineaux, dont il a été le proche collaborateur, n’a pas été tendre avec son ancien élève hier matin. Publiquement, l’ex-ministre a confié que « les tours de l’île Seguin ont du plomb dans l’aile ». Ce qui l’arrange bien, lui qui a en projet trois tours en entrée de ville d’Issy-les-Moulineaux sur l’emplacement jadis occupé par le journal « l’Equipe ». Et comme le marché de l’immobilier de bureau n’est pas extensible, tous ne trouveront pas preneur.

Construire des tours à Boulogne-Billancourt est une idée ancienne de Pierre-Christophe Baguet. Et pas seulement sur l’île Seguin. Président du groupe Hermitage qui pilote la construction de deux tours de 300 m de haut à La Défense, Emin Iskenderov se souvient avoir travaillé sur une hypothèse boulonnaise fin 2009 : « La France a eu l’intelligence de créer le quartier d’affaires de La Défense, c’est là que les tours doivent se construire, pas sur un site magnifique comme l’île Seguin qui a vocation à être une île de la Jatte bis en plus animé, un endroit qui se fréquente pour ce qu’il est. Une tour ne doit pas se faire n’importe où, considère le promoteur immobilier. La tour Montparnasse n’a pas sa place à Paris. Sur les oreilles de Mickey (NDLR : l’espace constitué de la gare routière et de l’échangeur avec les voies sur berges, communément désigné de la sorte par les Boulonnais pour sa forme) à Boulogne, on voyait bien que ça ne fonctionnait pas. Nous avons une responsabilité dans ce que nous laisserons à nos enfants et à nos petits-enfants. »

Contacté, le député-maire de Boulogne-Billancourt n’a pas donné suite. Quant à Jean Nouvel, il était injoignable hier.

 

Read More

Ile Seguin : sondage du Figaro.fr, 74% de votes contre les tours

Posted by on nov 7, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : sondage du Figaro.fr, 74% de votes contre les tours

Le Figaro.fr a organisé le 3 novembre un sondage sur les tours de l’Ile Seguin. En voici les résultats :

Et ce ne sont pas les Associations qui ont voté ou fait voter, nous n’étions pas au courant !

Read More

Exclusif : Les tours de l’Ile Seguin vues de Boulogne-Billancourt.

Posted by on nov 5, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Exclusif : Les tours de l’Ile Seguin vues de Boulogne-Billancourt.

Avant… 

 

Après… ?

 

 

Cette illustration a été dévoilée lors de la réunion d’information tenue par les associations le 3 novembre 2011, a l’Espace Landowski, à Boulogne-Billancourt.

La photo « Avant » représente une vue panoramique prise par un habitant du Trapèze depuis le haut d’un immeuble de l’Avenue Pierre Lefaucheux, dans le quartier Rives de Seine. Au premier plan, le parc de Billancourt. L’Ile Seguin se trouve derrière la rangée d’arbres qui borde la Seine. Au fond, les coteaux de Meudon.

L’Illustration « Après » est une interprétation des Tours de l’Ile Seguin, établie en fonction des éléments en notre possession. L’Illustrateur est parti des photos de la maquette de l’Ile Seguin, qui n’a été montrée qu’aux seuls conseillers municipaux, lors de la séance du 16 juin 2011. Cette maquette est la seule montrant l’Ile dans son environnement, et a été réalisée à la demande expresse du commissaire enquêteur. Elle n’a jamais été montrée au public, mais grâce à plusieurs conseillers municipaux, nous avons pu en publier la photo sur notre site, et pu l’étudier sous tous les angles.

Pour la représentation des tours, l’illustrateur est parti des deux seules illustrations jamais fournies par les ateliers Jean Nouvel, et révélées en juillet 2011. Ces illustrations ne montraient que le haut des tours. L’artiste s’est donc inspiré de cette vision partielle pour reconstituer l’ensemble.

Enfin, nous avons fait figurer les 5 tours prévues à l’origine sur la maquette. Depuis, le Conseil Général, en la personne de M. Deveidjan, s’est formellement opposé à céder un pouce de terrain de la pointe aval, et  a donc refusé au Maire de Boulogne-Billancourt d’y construire la 5eme tour. Cependant, la Direction de la SAEM a publiquement nié le fait que le projet serait réduit à 4 tours. En outre, le Maire n’a pas annoncé de réduction de la constructibilité de 310 000m2. Nous en sommes réduits à comprendre que soit il y aurait 4 tours, mais plus hautes et/ou plus larges, soit 5 tours mais réparties sur la surface de  l’Ile autrement que dans la maquette originale.

Ce travail de reconstitution s’appuie donc sur le très peu d’éléments fournies par MM. Nouvel et Baguet, dans le contexte d’opacité qui règne sur le projet depuis l’origine. Il n’est donc nécessairement qu’une interprétation.

Il fait ressortir cependant clairement que ce projet va établir une muraille de béton qui va ruiner a jamais un site d’exception.

Nous demandons donc expressément que soit publiée une étude de géo-référencement, c’est-à-dire une simulation en 3D des tours dans leur environnement, ainsi que l’impact de nuit comme de jour (ombre portée).

L’Association des Riverains de l’Ile Seguin

Read More

Ile Seguin : les antitours font le plein

Posted by on nov 5, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : les antitours font le plein

Les septs associations de défense de l’environnementqui bataillent contre l’urbanisation massive de l’île Seguin—dont cinq tours d’une centaine de mètres de haut—ont réuni environ 300 personnes hier soir à l’espace Landowski de Boulogne-Billancourt. Ce rendezvous, le premier du genre de puisque le rejet de leur recours gracieux contre la révision simplifiée du plan local d’urbanisme (PLU) leur a été signifié le 8 octobre parle député-maire UMP Pierre-Christophe Baguet, leur a permis d’expliquer publiquement leurs griefs à l’encontre du projet de l’architecte Jean Nouvel. Nouvelle venue parmi les associations et constituée pour l’occasion, Vivre à Meudon n’est pas la moins virulente: « Ce qui est scandaleux dans cette affaire, c’est que les maires de Meudon et de Sèvres n’ont pasété consultés alors qu’à certains endroits l’île Seguin est plus proche de Meudon que de Boulogne,a lancé son président Jean-Paul Torris. Quand il nous a reçus,le maire de Meudon, Hervé Marseille, a exprimé de fortes réserves. Dest contre ce projet et nous a assuré qu’il n’y aura pas d’accès automobile coté Meudon.» Et Jean Paul Torris de présenter un visuel du projet de Jean Nouvel qui simulera la vue que les habitants du Trapèze  auront sous les yeux en cas de construction de l’ensemble prévu. Une projection qui a fait sensation dans  l’assistance,notamment chez les nouveaux acquéreurs qui ont acheté leurs appartements avec la promesse d’une vue imprenable sur la colline de Meudon.
Promesses non tenues Luc Blanchard de Val de Seine Verta, quantà lui,fustigé les promesses électorales non tenues du candidat Baguet : « La construction initiale a été multipliée par trois. Pour quelqu’un qui trouvait que 175000 m2, c’était trop dense,qu’il fallait construire une île verte, voilà qu’il nous présente un projet avec des tours plus hautes que la colline de Meudon et 330 000m2.» Luc Blanchard annonce que son associationa l’intention de déposer un recours contentieux devant le tribunal administratif de Cergy (Val-d’Oise). Pour le président de Boulogne Environnement, jamais Rerre-Christophe lit Baguet n’a eu l’intention d’entamer une véritable négociation avec les associations,contrairement à son prédécesseur,Jean-Pierre Fourcade: «Il nous a répondu par la négative avant même de nous recevoir,c’est quand même une drôle de manière de mener une concertation», a ironisé Jean Louis Tourlière. Cest d’une riveraine de l’île qu’est venue une réflexion, qui a frappélesesprits: «Ce qui est le plus choquant,c’est que le député-maire n’en fait qu’une affaire financière.» Seul Sylvain Canet, président de la Cité du savoir,croit encore en une troisième voie: «Mettons-nous autour d’une table et discutons, l’affrontement bloc contre bloc ne sert à rien » ROBERTO CRISTOFOLI


Read More

Faut-il sauver l’Ile Seguin ?

Posted by on nov 5, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Faut-il sauver l’Ile Seguin ?

www.sauvonslileseguin.com… Un tract avec cette adresse web dans ma boite aux lettres m’interpelle…  L’Ile Seguin serait en danger ?  Elle ne va quand même pas couler…

J’habite assez loin de l’ile Seguin et je suis, également d’assez loin, les projets et contre-projets qui se succèdent… Je sais quand même que l’ile est pratiquement en friche depuis le départ de Renault, puis de Pinault, et je trouve que ça fait beaucoup de temps (et sans doute d’argent) perdu…

C’est à rendre chèvre les Boulonnais qui s’intéressent à leur ville et qui aimeraient bien qu’un vrai et beau projet prenne enfin forme… Le site le mérite. Car l’Ile Seguin, depuis 20 ans c’est plutôt l’Ile déserte que… l’Ile au trésor … quoique !
Voilà de bonnes raisons pour aller voir ce qui se cache derrière ce site web… Alors jeudi 3 novembre je me rends à l’espace Landowski…  Je vais savoir qui sont les sauveteurs de l’Ile Seguin… et ce qu’il y a à sauver…
La salle est aux trois-quarts pleine (250 à 300 personnes) et l’âge moyen de l’assistance est plutôt élevé… c’est un peu décevant !

Mais, première bonne surprise, il y a là, réunies derrière le slogan « Sauvons l’ile Seguin », 7 associations (+ un collectif de riverains), sans doute différentes, voire opposées, dans leur objet, dans leur ancienneté, dans leur nombre d’adhérents, qui ont su s’unir pour défendre ce qu’elles croient bon pour l’ile, pour la ville et pour la Seine…
Deuxième bonne surprise : cette réunion d’information a été bien préparée,  l’ordre du jour bien structuré.
Après la présentation des Associations (le G8*), le modérateur ouvre les débats en annonçant que le G8 estime que le projet actuel est une fuite en avant architecturale, financière et juridique.

Après un rapide rappel de l’histoire de l’ile Seguin les différents orateurs présenteront, avec fougue pour certains, toutes les raisons de s’opposer à ce projet que nous appellerons le projet Nouvel :

Le projet initial de l’ancienne municipalité (Jean-Pierre Fourcade) comportait, après concertations et négociations avec les Associations, 175 000 m² bâtis. Lors de la campagne pour les élections municipales, Pierre-Christophe Baguet, qui sera élu, proposait d’alléger ce projet et de le ramener à 110 000 m² bâtis.
Après une modification simplifiée (sic) du PLU, le projet Nouvel annonce 337 500 m² à bâtir, avec 5 tours de 100 à 120 m de hauteur ! Plus hautes que la colline de Meudon.

Cette densification, avec notamment 165 000 m² de bureaux, entrainera à l’évidence de nombreux problèmes (accès, circulation, parkings, transports publics, sécurité, impact visuel, etc.).

L’enquête publique a recueilli quelques centaines d’avis : 83% étaient contre ce projet Nouvel, les tours étant particulièrement visées.

15 recours gracieux ont été déposés contre ce projet… ils ont été regroupés en 4 catégories par notre maire PC Baguet : Recours des communes voisines, recours des riverains du Trapèze, recours individuels, recours du G8.
Le Maire, qui a reçu des représentants de chacune des 4 catégories précitées, a rejeté tous ces recours, indiquant notamment qu’il n’avait pas le choix pour des raisons financières.

M. Torris (animateur du site Sauvons l’île Seguina présenté ensuite quelques photos de maquette (qui serait ignorée du public) et quelques montages démontrant l’impact visuel des tours Nouvel depuis Boulogne et depuis Meudon ou Sèvres…

lire la suite sur : http://www.l-e-bb.info/faut-il-sauver-lile-seguin-21666

Read More
%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us