Ile Seguin Rives de Seine : Arnaque à la vue ?

Posted by on Juil 31, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin Rives de Seine : Arnaque à la vue ?

arnaque

Les promoteurs persistent et signent ! Dans un mail publicitaire de juillet 2012, voici ce que promettent les commercialisateurs  des nouvelles résidences à livrer en 2014 :

« de spectaculaires perspectives du paysages environnant avec au premier plan le parc de Billancourt, la Seine, les coteaux de Sèvres et de Meudon, au loin Paris. »

C’est vrai aujourd’hui, comme en témoigne notre photo. C’est largement faux pour demain si on laisse M. Baguet, maire de Boulogne-Billancourt, aller au bout de son projet de bétonnage de l’Ile Seguin.

Rappelons en effet que la révision simplifiée du Plan Local d’Urbanisme que M. Baguet a fait voter le 16 juin 2011 prévoit de bétonner l’Ile en portant la constructibilité à 310 000m2, et de  la hérisser de tours.

Une seule illustration de ce que veut dire ce chiffre, et que comprendront vite tous ceux qui connaissent le quartier : toutes les résidences et les bureaux, y compris la tour Horizon, déjà livrés sur le Trapèze, ne représentent que 330 000m2. C’est pratiquement autant que ce que M. Baguet veut imposer sur l’Ile Seguin.

Nous avons déjà largement dénoncé ce bétonnage qui créera un mur de béton sur la Seine. Adieu la vue sur les coteaux de Meudon et de Sèvres, adieu la transparence entre les rives, place au mur de béton et aux tours !

Les promoteurs sont curieusement muets sur le projet de l’Ile Seguin. Nous les invitons à soutenir notre association s’ils ne veulent pas se rendre complice d’une arnaque à la vue.

Ce n’est pas la première fois que les documents publicitaires vantent cette vue menacée, comme le montre cette capture d’écran  de novembre 2011 :

Arnaque à la vue, arnaque sur la dégradation des conditions de vie des habitants. Compte tenu des difficultés d’accès sur l’Ile, saturation des transports, dégradation de la circulation, embouteillage garanti du coté Boulogne, car les accès voitures seront interdits coté Meudon.

 

Une seule solution pour éviter tout cela : soutenir les associations qui ont déposé les recours en justice contre le bétonnage de l’Ile Seguin. L’annulation de la révision du PLU est la seule solution juridiquement viable pour stopper le bétonnage de l’Ile Seguin, et préserver le cadre de vie des habitants.

Liens utiles :

Pourquoi nous maintenons notre recours, par l’Association Actions Environnement Boulogne-Billancourt (AEBB) :

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-pourquoi-nous-maintenons-notre-recours-par-actions-environnement-boulogne-billancourt-aebb/

 

Read More

Ile Seguin : ce qui va changer après les législatives

Posted by on Juin 26, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : ce qui va changer après les législatives

Nous nous félicitons que l’Ile Seguin se soit invitée à travers nous dans le débat des législatives et nous remercions les 7 finalistes du 2eme tour dans les 8eme, 9eme et 10eme circonscriptions des Hauts-de -Seine , toutes 3 riveraines de l’Ile Seguin de nous avoir livré leur contribution.

Nous avons été interrogés sur la pertinence de notre démarche. La meilleure réponse a été apportée par Claude Guéant, dans une interview donnée à l’e-bb, magazine internet de Boulogne-Billancourt :

« e-bb : Vous avez répondu au collectif Sauvons l’île Seguin ; pouvez-vous expliciter le rôle d’un député pour l’aménagement de cet espace ?
Claude Guéant : Cet aménagement relève de la compétence communale, de plus l’île Seguin ne fait pas partie de la circonscription ; mais cela concerne et préoccupe tous les Boulonnais et personne ne me pardonnerait de n’avoir aucune idée sur cet aménagement, dont l’enjeu est boulonnais, régional – puisqu’il fait partie du projet Grand Paris- et national parce que nous espérons que par sa qualité, il servira le prestige de la France
. »

Comment mieux exprimer que l’Ile Seguin est bien un enjeu majeur pour tous les Boulonnais, pour tous les riverains, et au-delà un site emblématique du Grand Paris. Députés, élus locaux et nationaux, responsables politiques et associatifs ont vocation à participer au débat qui permettra de sortir de l’impasse ce grand projet.  En outre, les députés votent les lois d’urbanisme, dont celles qui organisent le gigantesque projet du Grand Paris.

Association apolitique, il n’est pas de notre vocation de commenter les résultats des élections sur le plan des enjeux politiques. En ce qui concerne strictement l’Ile Seguin, si on regarde l’opinion des candidats arrivés en tête de ces élections sur ce sujet spécifique, on peut tirer les enseignements suivants.

Boulogne-Billancourt :

Le projet de tours sur l’Ile Seguin ayant été décidé par l’actuel maire de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, il est particulièrement intéressant d’analyser l’opinion des candidats auxquels les Boulonnais ont fait confiance. Rappelons que le territoire de la Ville est partagé entre les 3 cantons de Boulogne-Nord qui forment la 9eme circonscription, et Boulogne-Sud qui appartient à la 10eme.

Pour la 9eme circonscription, Thierry Solère, élu député, conseiller municipal, n’a jamais caché son opposition farouche au projet de MM. Nouvel et Baguet. Cette position est connue depuis que Thierry Solère a démissionné en juin 2011 de ses fonctions de premier adjoint au Maire en proclamant : « je ne serai pas le premier adjoint des tours sur l’Ile Seguin ». Le nouveau député a intitulé sa contribution à Sauvons l’Ile Seguin : « Non aux tours à Boulogne-Billancourt ».  On ne saurait être plus explicite.

Martine Even, arrivée en 3eme position, manifeste également une très vive opposition au projet de M. Baguet. Dans sa contribution elle souhaite : « Rendons l’Ile Seguin aux Boulonnais , afin qu’elle demeure un havre de paix au milieu de la Ville ».  

Claude Guéant,  étant soutenu très ostensiblement par Pierre-Christophe Baguet,  n’a pas osé s’en démarquer. En souhaitant  que ‘L’Ile Seguin soit une référence de niveau mondial de l’architecture du XXIeme siècle », on pouvait lire en filigrane une adhésion au projet mégalomane de MM. Nouvel et Baguet.

Sur Boulogne-Nord, les plus clairs opposants au projet Nouvel/Baguet ont donc recueilli ensemble 62% des votes des Boulonnais.

Sur Boulogne Sud, canton de la 8eme circonscription, qui inclut le quartier dit du « Trapèze » où se construit la nouvelle ZAC « Ile Seguin Rives de Seine » , c’est Lucile Schmid qui arrive très significativement en tête avec 54% de voix. Dans sa contribution intitulée « Ile Seguin, Ile des futurs », elle prône pour un développement écologiquement responsable et durable, a l’opposé de celui mené par la Mairie de Boulogne-Billancourt. Elle devance sur Boulogne-Billancourt  André Santini, élu dans la 8eme circonscription. Celui-ci, ami historique et soutien de Pierre-Christophe Baguet, et lui-même en tant que maire d’Issy –les-Moulineaux embarqué dans un projet très controversé de tours à la tête du Pont d’Issy, constate que « le rejet se cristallise sur les tours de bureaux » et soutient la volonté de Pierre-Christophe Baguet de travailler « sur un projet plus apaisé ».

Sur le territoire de Boulogne-Billancourt, on constate que les Boulonnais ont accordé leur confiance, en très grande majorité à des candidats, tous bords politiques confondus, qui sont opposés au projet de bétonnage de l’Ile Seguin voulu par la Mairie.

Meudon/Sevres

Dans ces deux communes directement riveraines de l’Ile Seguin, Jean-Jacques Guillet, élu député de la 10eme circonscription,  arrive au coude à coude (50,16% contre 49,84 à Sèvres, 50,04% contre 49,96% à Meudon) avec Catherine Lime-Biffe .

Jean-Jacques Guillet dans sa contribution déclare « en ce qui me concerne, je suis hostile à la construction de tours de l’Ile Seguin ».

Catherine Lime-Biffe dénonce « La Vallée de la Culture … et des promoteurs » et qualifie le projet Nouvel/Baguet de « contresens en terme d’aménagement urbain ».

Nous n’avons pas évidemment l’outrecuidance de croire que le sujet de l’Ile Seguin a été  le seul facteur de choix des électeurs dans  cette élection à portée nationale. Force est pourtant de constater que l’énorme majorité des électeurs habitants dans les communes riveraines de l’Ile Seguin a exprimé sa confiance à des candidats profondément hostiles au projet de tours et de bétonnage de notre belle ile.
Désormais, M. Baguet ne peut plus ignorer la colère des habitants et des riverains, ni l’avis de ceux qui les représentent. Il doit se rendre à l’évidence : rien ne sera plus comme avant ces élections.

Read More

Ile Seguin : 20 ans de friche, il est temps d’en sortir! Candidats, les habitants attendent vos propositions.

Posted by on Mai 27, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : 20 ans de friche, il est temps d’en sortir! Candidats, les habitants attendent vos propositions.

1992 : la dernière R5 sort des lignes de montages de Renault sur l’Ile Seguin.

2012 : tout a été rasé, et l’Ile est toujours en friche. Les couteuses animations « éphémères » avec lesquelles la ville de Boulogne-Billancourt tente d’occuper le vide qu’elle a créé ne sauraient dissimuler ce triste constat. Ne subsistent du grand vaisseau industriel que les vestiges de la Porte d’accès principale et de la piste d’essai qui ceinturait l’Ile, dont on aperçoit les  fenêtres  au-dessus  des tags.

Vingt après, comment expliquer un tel désastre ?

Nous ne reviendrons pas sur les multiples projets qui se sont succédés, sur l’occasion ratée de réhabilitation des plus belles parties du site industriel  jusqu’à l’abandon définitif de son projet de musée par François Pinault en 2005

Quels sont les faits ? :

–          En 2008, après une longue concertation, le Plan local d’Urbanisme (PLU) de la ZAC Seguin-Rives de Seine est enfin adopté définitivement. Il est purgé de tous recours, c’est-à-dire que plus rien ne s’oppose à qu’enfin commence les constructions sur l’Ile Seguin. Ce PLU autorise des droits à construire de 175 000m2.

–          M. Pierre-Christophe Baguet fait campagne pour conquérir la Mairie de Boulogne-Billancourt en faisant de l’Ile Seguin un thème majeur de ses promesses. Il attaque le PLU laissé par ses prédécesseurs qu’il qualifie de bétonnage,  et promet une ile verte et bleue, avec des droits à construire réduits à 110 000m2.

–          Dès qu’il est élu, le 16 mars 2008, M. Baguet  s’empresse d’annuler tous les permis de construire. Sans lui, l’Ile Seguin serait déjà construite.

–          En février 2011, à l’occasion d’une enquête d’utilité publique discrètement menée pendant les vacances scolaires, les habitants découvrent à la stupéfaction générale que le Maire de Boulogne-Billancourt a renié toutes ses promesses et a confié à l’architecte Jean Nouvel la réalisation d’un projet triplant les droits à construire, portés à 337 000m2, et veut couvrir l’Ile de 5 tours de plus de 100m de haut. Aucune concertation n’a précédé ce revirement incroyable.

–          La colère des habitants, des riverains et des associations n’empêche pas le Maire de faire adopter par son conseil municipal (malgré plusieurs démissions) le 16 juin 2011 la révision de son PLU, légèrement amendé. La seule façon de s’opposer à ce projet délirant devient donc la voie contentieuse sous forme d’un recours auprès du Tribunal administratif de Cergy-Pontoise. Voici pourquoi, 20 ans après, l’Ile est toujours une friche.

La responsabilité de la friche de l’Ile Seguin revient donc entièrement à M. Baguet. Sans lui, l’Ile Seguin serait bâtie, et les tous les habitants pourraient s’y promener et profiter des installations culturelles qui y étaient prévues…

Il faut sortir de cette impasse. Voici pourquoi nous invitons tous les élus des communes qui  sont riveraines de cette magnifique vallée de la Seine dont l’Ile Seguin est le cœur à prendre leurs responsabilités et à participer au débat.
C’est dans ce cadre que nous interrogeons les candidats aux législatives des 8eme, 9eme et 10eme circonscriptions des Hauts-de-Seine, comprenant les communes de Boulogne-Billancourt, Meudon, Sèvres et Issy-les-Moulineaux,  à apporter leur avis et propositions que nous nous engageons à communiquer aux riverains sur notre site www.sauvonslileseguin.com.

Beaucoup d’entre eux nous ont répondu. Nous sollicitons ceux qui ne l’ont pas encore fait à nous communiquer  de façon urgente leur contribution concernant  un projet majeur du cadre de vie de ceux dont ils sollicitent les suffrages.

Read More

Ile Seguin : Vingt ans de friche , 10 propositions à méditer, par l’Association Val de Seine Vert.

Posted by on Mai 14, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : Vingt ans de friche , 10 propositions à méditer, par l’Association Val de Seine Vert.

En 1992, la dernière R5 sortait des chaines de montages de l’Usine Renault. Depuis, de projet en projet l’Ile est toujours en friche. Le dernier avatar en est le funeste projet Baguet/Nouvel, avec son bétonnage massif et ses tours, totalement rejeté par la population, attaqué en justice par les associations, et qui paralyse de nouveau la situation.

En 1992 naissait également une association de défense de l’Environnement, Val de Seine Vert, présente dans toutes les Hauts-de-Seine et qui fêtait ses 20 ans le 6 mai dernier à Meudon. Luc Blanchard, son président, a rappelé les 10 propositions émises à l’époque par son association pour mener à bien l’aménagement de l’Ile Seguin et des rives de la Seine, telles qu’elles étaient présentées dans le N°1 de la lettre d’information de Mars 92.

Voici ces dix propositions :

1. Création dans les plus brefs délais, sur le site lui-même, d’un espace permanent d’information et de réflexion consacré aux aménagements du Val-de-Seine. Un lieu de concertation ouvert au public et accordant la même place aux associations et groupes politiques qu’aux maîtres d’œuvre : Etat, communes. Mise à disposition de salles pour des réunions publiques.

 

2. Etude des sols de l’île Seguin avant tout projet. La présence – ou l’absence ! – de produits dangereux comme le chrome (utilisé par Renault jusque dans les années 70) est à vérifier avant toute construction.

 

3. Création sur l’ensemble du site, de locaux d’intérêt public pour les habitants des communes environnantes : ateliers d’artistes, salles de répétition, salles de spectacle… Logements essentiellement à buts sociaux. Maintien et réhabilitation des vieux immeubles pouvant être conservés, notamment au Bas-Meudon. Limitation du bâti afin d’enrayer la surdensification de la région.

 

4. Conception climatique des constructions pour limiter les besoins en chauffage et améliorer le confort. Réévalua-tion des cahiers des charges en matière de distribution de l’électricité.

 

5. L’île Seguin sans voitures et sans habitations permanentes.

 

6. Un tramway intégré à la ville et ne créant pas d’obstacles à l’abord de la Seine. Liaison entre les berges par l’île Seguin. Création d’un véritable maillage de transports en commun.

 

7. VRGS (Voie Rive Gauche de Seine) : nous la rebaptisons « Allée de la Seine ». Il doit s’agir d’une voie urbaine privilégiant une circulation à très faible vitesse pour favoriser la desserte locale, la traversée des piétons. Aménagement des revêtements du sol.

 

8. Aménagement des berges de la Seine, rétablissement de la continuité entre le fleuve et la ville. Implantation importante de parcs et de verdure. Abandon des projets de voies sur berges et voies rapides.

 

9. Entretien régulier des berges et abords de Seine, ramassage des déchets (pendant la durée des travaux).

 

10.Création d’un écomusée dont la préfiguration doit être pensée rapidement afin qu’il se constitue en même temps que l’aménagement du site et que les lieux essentiels soient préservés.

 

Commentaires :

Ces propositions ont vingt ans ! Si certaines  connaissent de belles avancées, comme le Tramway, force est de constater que sur l’essentiel tout est bloqué. La concertation est au point mort, les promesses pour une ile verte et bleue faits par M. Baguet, Maire de Boulogne-Billancourt, ont été totalement reniées,  la sur-densification et le bétonnage menacent toute la Vallée.  Les « lieux essentiels » n’ont pas été préservés. L’île a été entièrement rasée, et reste en frich. Pour quel avenir ? Tout reste encore à construire, tout reste encore possible pour préserver le cadre unique de ce site et de cette belle boucle de la Vallée de la Seine, à condition de bloquer le projet Nouvel….

 

Lien utiles :

 

Site de Val de Seine Vert :

http://www.valdeseinevert.net/

Challenges : la vérité sur l’éternelle friche de l’Ile Seguin :

http://www.sauvonslileseguin.com/challenges-la-verite-sur-l%E2%80%99eternelle-friche-de-l%E2%80%99ile-seguin/

 

 

l’original :

 

 

 

Read More

Ile Seguin : deux pointes de culture, un cœur de béton

Posted by on Fév 28, 2012 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : deux pointes de culture, un cœur de béton

Sur la Pointe Aval de l’Ile Seguin,

Le Conseil général des Hauts-de-Seine a retenu la candidature de trois groupements dans le cadre du dialogue compétitif qui va s’engager pour la construction et l’exploitation d’un grand équipement musical sur la pointe aval de l’île Seguin à Boulogne-Billancourt, dans le cadre d’un partenariat « Public Privé ». Ce grand équipement sera notamment composé d’un auditorium de 900 places dédié à la musique non amplifiée et de grande qualité acoustique, d’une grande salle de 3 000 à 5 000 places consacrée à la musique amplifiée, de plateaux de répétition, de commerces à vocation culturelle. Les 3 groupements retenus sont Vinci, qui fait travailler les architectes Rudy Riciotti et Dominique Perreault, GCC avec les cabinets d’architectes Brigitte Metra et Wilmotte, et enfin Bouygues avec les architectes Shigeru Ban et Bernard Tschumi. Le groupement lauréat sera retenu en mai 2013.

Notre Association se félicite de voir naitre le premier équipement culturel de l’Ile Seguin. Nous resterons attentifs à la qualité architecturale et son insertion dans le site, à l’isolation phonique, aux accès du public et à la sécurité, et à la pollution lumineuse. L’expérience récente du Cirque du Soleil a démontré l’importance de ces sujets.

Sur la Pointe Amont de l’Ile Seguin,

La Mairie de Boulogne-Billancourt a conclu une promesse de vente pour un Pôle d’art contemporain, confié à l’inévitable Jean Nouvel et dirigée par son ami Nelly Wenger.

D’après Nelly Wenger « Ce sera un lieu culturel d’intérêt international, privilégiant l’expérimentation de nouvelles pratiques hybrides, une microville artistique ». (Les Echos, 9 février 2012). L’expérience débutera avec une construction légère dénommée R4 : «  Ce nouveau lieu qui nexiste pas encore sappelle déjà le R4, du nom de la voiture populaire construite autrefois à cet endroit dans les usines Renault, un véhicule pratique, économique, ultra-simple, et facilement transformableUne sorte de modèle pour les constructions futures de ce «pôle» culturel qui doit sinventer alors que le reste de lénorme opération durbanisme qui finira par lentourer na pas encore commencé ». (Nelly Wenger, dans le journal suisse Le Temps, 3 février 2012). En ce qui concerne ce deuxième projet, nous avons attiré l’attention du public sur les liens entre Jean Nouvel et Nelly Wenger, et nous demeurons circonspects face à un projet qui apparait essentiellement comme une juteuse affaire privée pour les deux intéressés, qui ont laissé des souvenirs douloureux en Suisse, et leur commanditaire, la société suisse Natural le Coultre, spécialisée dans le transport d’œuvres d’art et la création de profitables « ports francs », permettant une défiscalisation lucrative. Nous attendons toujours des précisions pour savoir si le projet de l’Ile Seguin va ou non abriter une telle opération « d’optimisation fiscale » sous couvert de culture.

Entre les deux pointes, un cœur de béton,

C’est en effet là que vont se concentrer près de 200 000 m2 de béton, c’est-à-dire les surfaces restant à construire une fois déduits les équipements culturels des deux pointes. C’est la tâche qu’a confiée M. Baguet  à Jean Nouvel, qui ne pourra faire autrement que d’y élever un gros pâté de béton surmonté de deux tours. Nous déplorons que le Maire de Boulogne-Billancourt s’obstine à dans son projet de bétonnage, autant que dans ses tours. Nous n’acceptons toujours pas que cette « énorme opération d’urbanisme »(dixit Nelly Wenger ci-dessus) maquillée d’un peu de culture défigure à jamais un site exceptionnel, cette magnifique  vallée de la Seine. Nous constatons avec regret que les recours soient toujours la seule voie pour s’opposer à cette folie bétonnière..

L’Association des Riverains de l’Ile Seguin

Liens utiles :

Les liens entre Jean Nouvel et Nelly Wenger :

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-champignons-hallucinogenes-les-liens-entre-nelly-wenger-responsable-du-pole-d%E2%80%99art-contemporain-et-jean-nouvel/

Les contre-vérités de M. Baguet :

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-les-%C2%AB-contre-verites-%C2%BB-de-m-baguet/

Read More
Page 8 sur 10« Première page678910
%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us