Les cinq tours sur l’Ile Seguin, c’est fini ?

Posted by on déc 1, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Les cinq tours sur l’Ile Seguin, c’est fini ?

Ce 1er décembre, le Parisien annonce que nous aurions gagné notre combat contre les tours de l’Ile Seguin.


Nous restons extrêmement vigilants, le Maire n’annonçant rien sur la constructibilité de l’Ile : il est évident que cet abandon des tours doit être
accompagné de la réduction de la densité, sauf à tranformer l’ile en énorme gateau de béton de 20 étages au lieu des tours, ce qui ne serait pas mieux.

Nous attendons également le projet alternatif, puisqu’apparemment le Maire souhaite construire ses immeubles de grande hauteur au Pont de Sèvres.
Tout cela est encore au conditionnel, et mérite confirmation officielle ainsi que clarification des projets alternatifs tant sur l’Ile que sur le Pont de Sèvres.
Agréablement traités de  « soviets » par le Maire, nous lui rappelons que c’est lui qui nous a contraints aux recours devant la justice par le reniement de
ses promesses électorales et son absence totale de concertation. Et si ce projet devait être retiré, ce ne serait pas seulement grâce à l’action des Associations,
mais également devant la colère et le rejet massif du projet par la population.

Nous restons totalement mobilisés jusqu’à l’annonce complète du retrait des tours et la clarification de la nouvelle densité sur l’Ile et les berges.
L’Association des Riverains de  l’Ile Seguin

 

Les cinq tours sur l’île Seguin, c’est fini

Trop controversées, les cinq tours imaginées par Jean Nouvel sur l’île Seguin ont vécu. Mais d’autres immeubles de grande hauteur devraient pousser du côté du Pont-de-Sèvres.

Roberto cristofoli | Publié le 01.12.2011, 04h08

 

Ci-dessus, le visuel du projet de Jean Nouvel, l’architecte désigné pour coordonner l’aménagement de l’île Seguin. | (Ateliers Jean Nouvel.)

Après les réactions en chaîne suscitées par le projet de l’architecte Jean Nouvel sur l’île Seguin — cinq « châteaux » d’une centaine de mètres de haut, « avec des jardins et des terrasses colossales » —, le député-maire (UMP) de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, a décidé d’abandonner toute idée d’immeuble grande hauteur sur l’île Seguin.

C’était dans l’air, à six mois des élections législatives et alors que les détracteurs du projet se faisaient de plus en plus nombreux (NDLR : notre édition du 17 novembre). L’élu a officialisé la nouvelle mardi soir devant une assemblée de délégués de quartier, fustigeant notamment les associations locales de défense de l’environnement, n’hésitant pas à les qualifier de « Soviets ».

Le plan local d’urbanisme contesté par des associations

Des associations qui contestent le plan local d’urbanisme (PLU), lequel permet 310000 m2 de constructions sur l’île, dont les cinq tours — contre les 175000 m2 initialement prévus, lors de la mandature de Jean-Pierre Fourcade. Après avoir vu leur recours gracieux retoqué par Pierre-Christophe Baguet, cinq d’entre elles s’apprêtaient à saisir le tribunal administratif de Cergy (Val-d’Oise) avant le 8 décembre, date butoir pour agir en justice.

Pour autant, l’idée de construire des tours dans le secteur n’a pas totalement disparu. Il serait désormais question d’ériger des immeubles de grande hauteur — leur nombre n’est pas connu — au Pont-de-Sèvres, à côté de la cité du même nom, afin de tenter d’équilibrer financièrement l’opération. Ceux-ci s’installeraient sur le terrain aujourd’hui occupé par la gare routière. Comme l’île Seguin, ce quartier ne dispose pas d’un plan local d’urbanisme qui autorise la construction de tours. La ville de Boulogne-Billancourt va donc devoir recommencer l’ensemble du processus, qui comporte notamment une révision au moins partielle du PLU, une enquête publique… et d’éventuels nouveaux recours de riverains. Un premier coup de pioche n’est donc pas envisageable avant deux ans minimum. Contactés, le maire de Boulogne ainsi que les ateliers Jean Nouvel n’ont pas donné suite à nos sollicitations.

« J’attends désormais la traduction concrète de cette annonce, réagit Thierry Solère, ex-premier adjoint (UMP) démissionnaire pour cause de désaccord sur l’urbanisation de l’île Seguin. Et notamment qu’on revienne au PLU antérieur, qui prévoyait 175000 m2 de constructions ».

Président de Boulogne Environnement, Jean-Louis Tourlière assistait à la réunion de mardi soir et a estimé que la présentation du député-maire était ambiguë sur le sujet : « Il a eu tendance à tout mélanger volontairement », estime le défenseur de l’environnement. Quant au responsable de Val de Seine vert, il attend lui aussi des garanties formelles : « Les déclarations du maire doivent être concrétisées par des actes, réagit Alain Mathioudakis. Je les attends avec une certaine impatience ».

Ce retournement de situation intervient alors que la ville de Boulogne-Billancourt et la société d’aménagement et d’économie mixte (SAEM) en charge de la reconversion des terrains Renault sont très observées. Un magistrat de la chambre régionale des comptes (CRC) s’apprête à passer au peigne fin les finances de la Saem, tout comme l’agence de notation Standard & Poor’s.

Read More

Boulogne Environnement dans l’Expansion locale du mois de septembre

Posted by on sept 8, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Boulogne Environnement dans l’Expansion locale du mois de septembre

L’Expansion publie dans son numéro de septembre un article sur les 15 personnalités politiques qui comptent a Boulogne Billancourt.

L’Association des Riverains de l’Ile Seguin constate que le thème de l’Ile Seguin est le thème central autour duquel se déterminent les personnalités choisies et interrogées.
Nous constatons aussi avec  plaisir que le Maire est totalement isolé dans sa position face aux autres personnalités,
Nous nous réjouissons enfin de voir figurer en bonne place parmi tous les politiques une association amie, en la présence de notre partenaire Jean Louis Tourlière, Président de Boulogne Environnement, avec qui nous poursuivons les recours contre ce projet délirant de bétonnage de l’Ile Seguin.

Les Meudonnais et Sevriens apprécient qu’il les mentionne en première ligne de ce projet qui les concerne au premier chef.

Read More

Les tours ont des problèmes

Posted by on juil 17, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Les tours ont des problèmes

La Défense: Generali renoncerait à son projet de tour (12/07/2011)

L’assureur italien Generali a renoncé à son projet de tour à La Défense, qui devait se substituer à l’actuel immeuble Iris grâce à une opération de démolition-reconstruction, selon le site internet des Echos.

Interrogé par l’AFP, le groupe italien n’a souhaité faire aucun commentaire. Le seul coût des travaux de ce projet de 90.000 m2 et 250 mètres de hauteur, se montait à 330 millions d’euros, rappelle LesEchos.fr.

« Non motivée, la décision laisse libre cours à toutes les interprétations au sein de la filiale française, qui portait le projet avec enthousiasme et digère mal ce gâchis », poursuit-il.

Selon un observateur anonyme cité par le journal, « Generali peine surtout à commercialiser une opération de promotion immobilière à Milan qui ne se passe pas comme prévu, le quartier Citylife.

Ce projet de 150.000 m2, dont 2.000 appartements, également dans des tours, a été décidé juste avant la crise. Peut-être veulent-ils attendre de voir s’ils s’en sortent là-bas avant de se risquer à démarrer un autre très gros chantier en France ».
Encore propriétaire de l’immeuble Iris que devait remplacer cette tour, l’assureur italien « a plusieurs portes de sorties: il peut rénover l’immeuble existant, revendre son projet de tour (le permis de construire demeure valable pour plus de deux ans). A moins qu’il ne souhaite trouver des co-investisseurs pour poursuivre l’opération », ajoute LesEchos.fr.

« L’échec est cuisant, d’autant que la tour devait être le premier symbole du plan de renouveau de La Défense annoncé par Nicolas Sarkozy en juillet 2006″, commente le site.

Commentaire de « Sauvons l’Ile Seguin » : Décidemment les tours ont des problèmes ces jours-ci !  Jean Nouvel dont la Tour Signal a la Défense, plus haute que la Tour Eiffel,  n’avait elle-même pas trouvé d’ investisseurs (voir Libération : http://www.liberation.fr/societe/0101625332-jean-nouvel-renonce-a-construire-la-tour-signal-a-la-defense) en avait ressenti une grande frustration. Il veut maintenant se rattraper sur notre malheureuse Ile Seguin, et pense avoir trouvé le gogo idéal avec le Maire de Boulogne Billancourt. Conseillons-lui plutôt de retourner à La Défense, qui est faite pour ça, plutôt que de massacrer notre ile et transformer les berges de la Seine en boulevard Circulaire, et nous apporter toutes les nuisances. Un conseil, M. Nouvel, les associations vont attaquer votre projet, les habitants n’en veulent pas, retournez tenter votre chance a la Défense, construire une tour dans des endroits faits pour des tours, et pas une petite ile qui doit être le joyau d’une vallée verdoyante et encaissée de la Seine.

 

Read More

Agoravox : Polémiques, reflets d’une France qui perd

Posted by on juil 12, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Agoravox : Polémiques, reflets d’une France qui perd

JO d’Annecy, Hôtel de la Marine, île Seguin : trois dossiers qui n’ont pas grand chose à voir, si ce n’est qu’ils reflètent une France qui perd par sa capacité à briller internationalement. Querelles administratives, budget insuffisant ou conservatisme sont les maux français qui plombent actuellement notre visibilité internationale.

Lire la suite sur agoravox.fr

Read More

Le Parisien : Ile Seguin – Les associations préparent leurs recours

Posted by on juil 5, 2011 in Actualité | Commentaires fermés sur Le Parisien : Ile Seguin – Les associations préparent leurs recours

Cinq associations de défense de l'environnement se réunissent ce soir pour affiner leur stratégie contre le plan local d'urbanisme (PLU) de l'île Seguin.

Read More
Page 9 sur 10« Première page678910
%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us