Victoire des Riverains contre les festivals « Boum Boum » de l’Ile Seguin ?

Posted by on mai 31, 2014 in Actualité | Commentaires fermés sur Victoire des Riverains contre les festivals « Boum Boum » de l’Ile Seguin ?

L’un des deux festivals electro serait annulé.

Capture d'écran, Weather Festival Ile Seguin

Capture d’écran, Weather Festi

Voici quelques temps que les riverains de l’Ile Seguin commençaient à comprendre que leur beau mois de juin allait tourner au cauchemar de décibels. Deux festivals de musique electro sont en effet programmés sur l’Ile, le Weather Festival, le 9 juin et le Tribes Festival, les 20 et 21 juin. Ce dernier serait susceptible d’être annulé.

Le 9 juin, clôture du Weather Festival

3 scènes indoor/outdoor  weather festival Ile Seguin

3 scènes indoor/outdoor

Prévu à l’origine au Bourget et à Bobigny, le Weather Festival se déplace pour sa clôture sur l’Ile Seguin.

3 scènes, Indoor et Outdoor, plus de 60 danseurs et un plateau de stars de la musique electro.

Ouverture le 6 juin à l’Institut du Monde Arabe, puis poursuite du Festival au Bourget et à Bobigny, et final avec l’événement de clôture qui se déroule sur l’Ile Seguin. Ce doit être le clou du festival, et comme le 9 juin est un jour férié, nul doute que l’affluence sera énorme… et le son aussi. Une seule journée, et une fermeture promise à 22h.

 

Les 20 et 21 juin, le Tribes Festival.

The Tribes Festival, Cirque en Chantier de l'Ile Seguin

The Tribes Festival, Cirque en Chantier de l’Ile Seguin

Cet événement, programmé de longue date, doit attirer plus de 10 000 personnes sur l’Ile Seguin, et s’avérer un monument de la musique électro. Hébergé par le Cirque en Chantier, il promet :

« 2 jours placés sous le signe de la musique
4 Dance floors Indoor et outdoor
Plus de 30 artistes internationaux réunis
Des foodtrucks, des goodies, des cadeaux et bien plus encore … »

L’événement attaque vendredi 20 juin au soir, et se termine le dimanche  22 juin… à 6 heures du matin ! The Tribes promet plus de 26 h de musique live.. De quoi en prendre plein les oreilles, et de belles nuits blanches.

 

La multiplication des festivals de musique entraine inévitablement une question fondamentale des riverains : l’Ile Seguin, située dans zone résidentielle très dense, est-elle vraiment le meilleur lieu pour accueillir ce type d’événement ? En 2012, la Ville d’Asnières avait refusé la tenue du Weather Festival dans une usine désaffectée.

A la pollution sonore maximale s’ajoutent les problèmes de circulation, de trafic et de sécurité. Problèmes de sécurité d’autant plus important que l’Ile Seguin est actuellement en travaux, compte tenu du chantier de la Cité Musicale du Conseil Général des Hauts de Seine.

La mobilisation des riverains a monté en puissance au fur et à mesure qu’ils prenaient conscience des nuisances que cette multiplication de concerts allait générer. Nous nous en sommes fait largement l’écho sur notre compte tweeter (@SeguinIle).

Recul de la Mairie.

Par un coup de théatre dont il est familier, Pierre-Christophe Baguet, maire de Boulogne-Billancourt annonce le 30 mai l’annulation du Tribes Festival.

Le Tribes Festival était pourtant annoncé depuis février, et avait été autorisé par les services de la Mairie. Le Weather Festival n’a été lui déplacé sur l’Ile Seguin que début mai.

Imbroglio

En feignant de découvrir l’ampleur des nuisances du Tribes Festival, alors qu’il a autorisé cet événement depuis des mois,  Pierre-Christophe Baguet ne fait que reculer devant la colère des riverains.
Reste qu’il plonge les organisateurs dans un problème très difficile. Le Festival peut-il être annulé à la dernière minute, ou déplacé ? Les organisateurs chercheraient à négocier des horaires d’ouverture aménagés.  Quelle va –être la réaction des milliers de spectateurs lésés ? Le pass de 2 jours leur a été facturé 58,50€ …

Au  31 mai, en tout cas, il était encore tout à fait possible de réserver des places pour le Festival, ainsi qu’en attestent les sites officiels et les sites de réservation. On peut donc craindre également des demandes de dédommagement de la part des organisateurs en cas d’annulation réelle. A suivre, donc.

Liens utiles :

Weather Festival :

http://weatherfestival.fr/

The Tribes Festival :

http://www.thetribes.fr/

 

 

 

 

Read More

Municipales 2014 : les dernières propositions pour l’Ile Seguin

Posted by on mar 17, 2014 in Actualité | Commentaires fermés sur Municipales 2014 : les dernières propositions pour l’Ile Seguin

Comparez les 3 projets

Projet Baguet : un jardin suspendu au dessus de la Seine !

Projet Baguet : la muraille de béton et la triple tour vus de Boulogne-Billancourt

Projet Baguet : la muraille de béton et la triple tour vus de Boulogne-Billancourt

M. Baguet est confronté à la colère des boulonnais par rapport à ses promesses de 2008. En lieu et place de l’Ile Seguin verte qu’il avait promis, il impose un bétonnage massif. Il ampute en outre le parc de Billancourt d’1/3 de sa surface pour y implanter un city stade. Qu’à cela ne tienne ! Pour sortir de l’impasse, M. Baguet sort de son chapeau la proposition de dernière minute suivante (copie du site de campagne) :

Capture d’écran du site de campagne 2014 de M. Baguet

Capture d’écran du site de campagne 2014 de M. Baguet

Non, vous ne rêvez pas. M. Baguet propose de réaliser un jardin suspendu sur la Seine ! Improvisation de dernière minute, projet farfelu irréalisable et ruineux. Une suggestion, M. Baguet, au lieu de construire un jardin suspendu sur la Seine, respectez vos promesses de 2008  et placez le où il sera facile de le réaliser : sur l’Ile Seguin, à la place de votre tour de bureaux.

Le jardin suspendu de M. Baguet a toute chance de rejoindre le vaste cimetière de ses promesses trahies. Adieu l’Ile Seguin verte et bleue  promise en 2008,  mais aussi adieu au nouveau lycée, à la prolongation de la ligne 9 de métro, au tunnel de l’avenue Edouard Vaillant, à la réhabilitation du château Rothschild,à la maternité, à la reconstruction du commissariat, etc…

L’Ile Seguin en bonne place parmi toutes les promesses trahies de 2008 de M. Baguet

L’Ile Seguin en bonne place parmi toutes les promesses trahies de 2008 de M. Baguet

 C’est parce qu’il a trahi toutes ses promesses que M. Baguet a conduit l’aménagement de l’Ile Seguin dans l’impasse. Et ce n’est pas cette ridicule improvisation d’un jardin suspendu sur la Seine qui va débloquer un PLU illégal  et annulé par le tribunal administratif. Nous sommes une association apolitique, et M. Baguet n’aurait jamais entendu parler de nous sans ses trahisons. Nous avons été trop crédules en 2008. En 2014, avec tous ses reniements, M. Baguet a perdu à nos yeux toute once de crédibilité. Ses 4 projets en 6 ans qui ont plongé l’ile Seguin dans l’impasse en attestent :

http://www.sauvonslileseguin.com/baguet-4-projets-en-6-ans-pour-lile-seguin-et-toujours-limpasse/

 

Projet Duhamel : un établissement d’enseignement supérieur et de recherche

Duhamel ile pointe

Le projet Duhamel fait la part belle au logement, en lieu et place des 112 000m2 de bureaux dont M. Baguet veut couvrir l’Ile Seguin. Dans ses nombreuses réunions publiques, il a précisé son projet.
La principale de ces réunions est celle qui a eu lieu le 4 mars 2014, en présence d’Alain Juppé, venu lui apporter son soutien. M. Duhamel a déclaré : « L’ile Seguin est devenu le symbole d’un urbanisme monomaniaque visant à fabriquer uniquement des bureaux qui consomment les rares ressources foncières d’une des villes les plus denses de France ».

M. Duhamel a précisé devant Alain Juppé les détails de son projet pour l’Ile Seguin

M. Duhamel a précisé devant Alain Juppé les détails de son projet pour l’Ile Seguin

M. Duhamel a réitéré son projet de logements, d’espaces verts et annoncé «  la création sur l’Ile Seguin d’un établissement d’enseignement supérieur et de recherche qui permettra à la ville de jouer sa carte à l’échelle nationale et internationale. Cet établissement deviendra la locomotive de l’enseignement à Boulogne-Billancourt ».

Le programme de M. Duhamel présenté sur son site de campagne :

http://www.duhamel-boulogne.fr/amenager-la-ville

 

Projet Gaborit : le moins dense des 3 projets avec 100 000M2

Ile Seguin : Projet Gaborit

Ile Seguin : Projet Gaborit

Pierre Gaborit a précisé son projet en annonçant qu’il  serait le plus vert des 3 avec seulement 100 000m2 de droits à construire. Il est donc largement compatible avec le PLU 2004/2005. Le projet Duhamel respecte le PLU 2004/2005, seul PLU légal, avec un maximum constructible de 175 000m2. Le projet Baguet de 255 000m2 est basé sur un PLU annulé par le Tribunal Administratif. Il est donc illégal.

Le projet Gaborit  est résumé en zéro bureau, zéro voiture, la réalisation d’un grand parc de 3ha, et d’équipements sportifs dont une grande piscine de 25m.

Cette précision sur la constructibilité nous amène à poser à M. Gaborit 2 questions :

–          M. Gaborit s’est prononcé, comme tous les candidats, en faveur de la Cité Musicale du Conseil Général, prévue dans le PLU 2004/2005. La Cité détient 36 500m2 de SHON. M. Gaborit soutient également le projet R4 qui développe une SHON de près de 30 000m2. Il ne resterait donc à construire une fois ces deux équipements réalisés que 34 500 m2 pour les deux villages de logements et les équipements sportifs. Cela parait peu. Ne conviendrait-il pas mieux de remettre en cause l’opaque projet R4, dont nous savons qu’il cache une opération immobilière juteuse et très bien négociée avec M. Baguet ?

–          L’équilibre financier de l’opération à 100 000m2 est forcément plus délicat qu’à 175 000m2. M. Gaborit prévoit de renégocier les conditions financières de réalisation du projet R4, de renégocier la dette avec l’aide du Conseil Général et que son projet écologique pour l’Ile Seguin soit financé par les promoteurs. Est-ce réaliste ?

gaborit finances

Les détails du projet Gaborit sur son site de campagne :

http://www.pierregaborit2014.fr/p/notre-programme-ile-seguin.html

 

Liens utiles :

Comparez les 3 projets pour l’Ile Seguin :

http://www.sauvonslileseguin.com/municipales-2014-comparez-les-projets-pour-lile-seguin/

 

 

 

 

Read More

L’Express Spécial Boulogne : L’Ile Seguin, toujours un dossier qui fâche

Posted by on mar 12, 2014 in Actualité | Commentaires fermés sur L’Express Spécial Boulogne : L’Ile Seguin, toujours un dossier qui fâche

L’Ile Seguin : la bataille continue.

L'Express mars 2014 Boulogne-Billancourt Ile SeguinL’Express du 12 mars 2014 consacre un numéro spécial aux élections municipales de Boulogne-Billancourt.
Selon l’hebdomadaire, le débat entre les candidats devrait se focaliser sur « 3 grands sujets qui fâchent » : L’Ile Seguin, les finances et le sport.

Selon Thierry Dupont, qui a dirigé le dossier, dans son introduction titrée Baguet, seul contre tous : « Le plus bel exemple d’immobilisme concerne l’Ile Seguin. A ce jour, seuls les travaux de la future Cité Musicale du conseil général des Hauts-de-Seine ont démarré. Les autres projets définis par l’architecte Jean Nouvel, dont les tours de bureaux,  sont bloqués par divers recours en justice ».

« Les riverains ont surtout le sentiment tenace d’avoir été mené en bateau par un maire élu en 2008 sur l’idée d’une ile dédiée à la verdure et à la culture ».

les dossiers qui fachent

 

 

Dans les dossiers qui fâchent (photo ci-dessus), à propos de l’Ile Seguin: « Le brouillard juridique reste épais. Les travaux des tours de bureaux de Jean Nouvel sont suspendus à la validation par le tribunal administratif d’une adaptation du plan local d’urbanisme prévoyant la construction de 255 000m2, qui été retoqué à l’été 2013. »

Cela n’empêche pas M. Baguet de continuer à défendre son projet « Tout Bureaux » et pourtant « un récent reportage de France 3 montrait d’immenses plateaux (de bureaux) vacants dans les immeubles de la ville.. »

Face à M. Baguet, Pierre-Mathieu Duhamel,  présente son projet : « A défaut d’être révolutionnaire, son programme qui met l’accent sur la maitrise de la densité urbaine et le développement économique autour de la santé, a de quoi rassurer les habitants. Le même esprit d’apaisement guide son projet pour l’Ile Seguin, après la démesure lyrique de Jean Nouvel, et les volte-face successifs de Pierre-Christophe Baguet. Pierre-Mathieu Duhamel […] mise sur le logement, les espaces verts et les équipements sportifs. « Pour que l’ile soit vraiment au service de tous les boulonnais » insiste, de sa voix posée, ce fils d’un médecin de la commune ».

Pierre Gaborit, tête de liste PS-Europe Ecologie Les Verts « souhaite conserver le projet R4 sur la pointe amont de l’Ile Seguin et propose d’aménager la friche avec des logements sur un parc de 3ha, des équipements sportifs (une piscine de 25 métres), et de loisirs. »

Notre commentaire :

Pour compléter l’analyse de l’Express, et détailler les « volte-face » successifs de M. Baguet qui ont plongé l’Ile Seguin dans l’impasse, notre dossier : «  Baguet : 4 projets en 6 ans, et toujours l’impasse »

http://www.sauvonslileseguin.com/baguet-4-projets-en-6-ans-pour-lile-seguin-et-toujours-limpasse/

Et bien sur : le véritable visage de la Muraille Baguet/Nouvel vue de Boulogne-Billancourt

http://www.sauvonslileseguin.com/exclusif-voici-la-muraille-de-beton-baguetnouvel-pour-lile-seguin/

Projet Baguet : la muraille de béton et la triple tour vus de Boulogne-Billancourt

Projet Baguet : la muraille de béton et la triple tour vus de Boulogne-Billancourt

Read More

Exclusif : Le vrai visage du projet Nouvel pour l’Ile Seguin (1)

Posted by on jan 14, 2014 in Actualité, Le vrai visage du Projet Nouvel | Commentaires fermés sur Exclusif : Le vrai visage du projet Nouvel pour l’Ile Seguin (1)

Les dessins d’architecte dévoilent l’impact réel du projet

Un gros cœur de béton

Une grosse masse de béton va étouffer l’environnement

Une grosse masse de béton va étouffer l’environnement

Deux pointes de culture …

Ile Seguin deux projets culturels

Deux projets à dominante culturelle devraient occuper les pointes de l’Ile.

Sur la pointe aval la Cité Musicale de l’Ile Seguin, du Conseil Général. Les architectes sont Shigeru Ban et Jean de Gastines.  Cet équipement de prestige fait l’objet d’un consensus assez large. Il était déjà prévu au PLU (Plan Local d’Urbanisme) de 2004 qu’a fait annuler M. Baguet, Maire de Boulogne-Billancourt. La densité de construction est raisonnable, avec une emprise au sol de 2,35 hectares sur les 11,5 hectares de l’Ile et une surface constructible de 37 000m2.

A l’autre pointe de l’Ile, sur la pointe amont, devrait s’élever le Pole Artistique R4, dont l’architecte est Jean Nouvel,  beaucoup plus controversé par son architecture (un gros cube et une muraille de béton), mais lui aussi d’une densité raisonnable : la constructibilité serait de 38 000 m2 au total (deux lots). Nous avons évoqué l’opacité des conditions de cessions des terrains et des droits à construire à la Société Civile Immobilière R4 , et sa non compatibilité avec le PLU de 2004, en particulier en terme de hauteur.

… Un cœur de béton

Ces deux pointes de culture, de densité raisonnable, sont l’alibi qui sert à MM. Baguet et Nouvel pour tasser au centre de l’Ile un gros cœur de béton. Sur les 255 000m2 du projet total, ce seront donc plus de 180 000m2 qui s’entasseront dans l’espace restreint du cœur de l’Ile, dont 112 000m2 de bureaux ! Ile de la culture ? Hélas, surtout Ile de béton.

La Cité Musicale est la proue d’un énorme navire de béton

La Cité Musicale est la proue d’un énorme navire de béton

Entre deux murailles, se tassent une triple tour massive, totalement disproportionnée par rapport au site, et de grands immeubles de bureaux autour d’un étroit jardin artificiel sous verrière.

La spectaculaire cité musicale ne serait plus que la proue d’un paquebot de béton massif.

Les promesses trahies de 2008

Capture d’écran du site de campagne 2008 de Pierre-Christophe Baguet : une ile toute verte !

Capture d’écran du site de campagne 2008 de Pierre-Christophe Baguet : une ile toute verte !

Pour se faire élire maire de Boulogne-Billancourt en 2008, Pierre-Christophe Baguet n’y allait pas de main morte : il fallait faire de l’Ile Seguin  une île verte. Héritant d’un Plan Local d’Urbanisme de 175 000m2 de droits à construire, il entendait réduire ce bétonnage en ramenant la densité à 110 000m2 :

Capture d’écran du site de campagne de Pierre-Christophe Baguet en 2008

Capture d’écran du site de campagne de Pierre-Christophe Baguet en 2008

 

Chacun pourra apprécier ce qui reste de l’île verte et bleue promise en contemplant ce navire de béton. Quant aux écologistes et associations de riverains, elles ont répondu à leur façon à cette trahison sans précédent de promesses électorales, en obtenant l’annulation par le tribunal administratif le 9 juillet 2013  du PLU de 2011 de M. Baguet qui validait son projet.

Menaces contre un site d’exception

Dans une des villes les plus denses de France, implanter sur une île aux accès restreints une sur-densité de bureaux est une erreur majeure. Mais au-delà, lovée dans sa verdoyante boucle de la Seine,  l’Ile Seguin est un site d’exception, la dernière île à aménager dans le Grand Paris.

Pour réaliser son impact, nous vous invitons à contempler ce dessin technique figurant le projet Nouvel dans son environnement.

L’Ile Seguin de Nouvel défigurerait le site

L’Ile Seguin de Nouvel défigurerait le site

On réalise à quel point la triple tour défigurerait le site. Elle culminerait à 146m NGF (hauteur normalisée) alors que le haut des coteaux de Meudon culmine, lui, à 89m.

Ce tas de béton occulterait toute visibilité de chacune des deux berges vers l’autre, écrasant de sa masse les deux rives, et projetant son ombre vers Boulogne.

Une opération d’urbanisme brutal qui détruirait à jamais le cadre de vie que nous léguerons à nos enfants.

Prochainement : La muraille de béton

Liens utiles :

Le Point 9 janvier 2014 : Le projet Duhamel pour l’Ile Seguin

http://www.sauvonslileseguin.com/le-point-le-projet-duhamel-pour-lile-seguin/

 

 

 

 

Read More

Ile Seguin : nouveau recours contentieux contre l’adaptation 2013 du PLU

Posted by on jan 4, 2014 in Actualité | Commentaires fermés sur Ile Seguin : nouveau recours contentieux contre l’adaptation 2013 du PLU

Pierre-Christophe Baguet, 4 projets en 5 ans, et toujours l’impasse !

Ile Seguin Coteaux de Meudon Parc de Saint Cloud

L’Ile Seguin dans son écrin de verdure

5 associations viennent de déposer un recours contentieux auprès du tribunal administratif de Cergy-Pontoise, pour faire retirer la délibération du conseil municipal du 4 juillet 2013 approuvant « la mise en  compatibilité du document d’urbanisme concernant l’Ile Seguin ».

Un nouveau contentieux qui survient après l’annulation par le tribunal administratif du Plan Local d’Urbanisme (PLU) voté le 16 juin 2011 par le conseil municipal de Boulogne-Billancourt, PLU dont le projet voté le 4 juillet 2013 n’est qu’une adaptation.

Les Boulonnais et les riverains s’y perdent dans le nombre de projets que le couple Baguet/Nouvel a généré en 5 ans. Ce ne sont pas moins de 4 projets successifs qui ont été présentés aux habitants, dont deux font désormais l’objet d’un contentieux juridique.

Chronologie : 4 projets en 5 ans, et toujours l’impasse !

–          En 2008, avant l’élection de M. Baguet, le PLU de l’Ile Seguin, voté en 2004 et adapté en 2005,  offre une constructibilité de 175 000m2 et a fait l’objet d’une vaste concertation. Il est purgé de tout recours. L’île est prête à construire. Les premiers permis de construire sont accordés.

 

Projet Baguet 1 : pour conquérir la mairie de Boulogne-Billancourt, M. Baguet mène une violente campagne contre le projet de ses prédécesseurs qu’il qualifie de bétonnage. Il promet une Ile Verte et Bleue, et des droits à construire réduits à 110 000m2.

Ile Seguin Baguet  officiel 2008

Capture d’écran du site officiel de campagne de M. Baguet en 2008

Citation du site officiel de campagne 2008 : « Pierre-Christophe Baguet fournit un dessin susceptible d’intéresser les écologistes et les associations de riverains. Il annonce plus de verdure et moins 35% de béton, faisant passer les surfaces d’usage des bâtiments de 175 000m2 à 110 000m2. »

–          Projet Baguet 2 : à peine élu, le nouveau maire dénonce les 6 permis de construire déjà signés, dont celui de l’Université Américaine. La plupart de ses électeurs croient qu’il s’agit pour lui d’honorer ses promesses. La stupéfaction est donc générale quand il révèle début 2011 lors de l’enquête d’utilité publique un nouveau PLU avec des droits à construire portés à 337 500m2 , avec 5 tours sans limite de hauteur. Le projet  a été créé par l’architecte Jean Nouvel qui est coordinateur général du projet.

 –          Projet Baguet 3 : M. Baguet enregistre une première contrariété. Le Conseil Général des Hauts-de-Seine, propriétaire de la pointe de l’île, où il entend ériger la Cité Musicale, refuse d’en céder toute parcelle et empêche donc la réalisation de l’une des 5 tours. Espérant calmer un peu la colère qui s’élève chez les riverains trahis, M. Baguet réduit la constructibilité à 310 000m2 et 4 tours. Il fait adopter ce PLU par son conseil municipal le 16 juin 2011.

Les associations de riverains et de défense de l’environnement déposent des recours contre ce PLU auprès du tribunal administratif de Cergy-Pontoise.

 –          Projet Baguet 4 : La détermination et la colère des habitants ne faiblissent pas. M. Baguet décide de porter la constructibilité à 255000m2. Pour tenter de donner une légitimité à son projet, il se livre à une manœuvre ahurissante. Il monte en décembre 2012 un référendum local sans aucune valeur juridique, en ne proposant le choix qu’entre 3 variantes du projet Nouvel. Impossible de dire non, conditions de votes par internet et poste non sécurisées permettant les bourrages d’urne, confiscation des moyens municipaux pour une propagande sans bornes… La seule façon de dire non était de s’abstenir. Malgré tout cela, le projet Baguet 4 ne recueille que 7000 « votes » sur 67 000 électeurs inscrits, contre 50 000 abstentions. Cela n’empêche pas M. Baguet de faire adopter le projet Baguet 4 par son conseil municipal le 4 juillet 2013. Le nouveau projet Baguet élève une muraille de béton devant Boulogne-Billancourt, surmontée d’une triple tour de 146m de hauteur (NGF) écrasant la colline de Meudon (89m NGF). Entre Baguet 1 et Baguet 4, on trouve 2,5 fois plus de béton !

 –      Le 9 juillet 2013 annulation du PLU du 16 juin 2011 par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise en particulier pour défaut d’évaluation environnementale, défaut d’étude de sécurité publique, manque d’information du public, et incompatibilité avec la loi du Grand Paris.

–      Le 11 juillet 2013, le Conseil Général révèle les contours de la Cité Musicale,  qui ne devrait pas être contestée car déjà prévue dans le PLU de 2004. Cet équipement de prestige est conçu par les architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines. Il sera exploité par un consortium réunissant TF1 et Sodexho. Les nuisances devraient être réduites, avec un accès automobile restreint sur l’Ile et une insonorisation exemplaire. La Cité Musicale devrait ouvrir en 2016.

–      Le 24 juillet 2013, M. Baguet accorde un permis de construire au projet R4, non prévu au PLU de 2004  et donc soumis aux aléas des PLU 2011/2013. Il annonce en outre une promesse de vente de terrain supplémentaire à la SCI R4. Les conditions financières de cette opération demeurent obscures. L’Ile Seguin devient de plus en plus l’Ile Nouvel.

–       Le 26 juillet 2013, M. Baguet fait appel de l’annulation du PLU de 2011

–       Le 30 aout 2013, les associations de défense de l’environnement adressent un recours gracieux au Maire de Boulogne-Billancourt, contre l’adaptation du PLU votée le 4 juillet 2013.

–      Le 30 décembre 2013, les associations AEBB (Actions Environnement Boulogne-Billancourt), Boulogne Environnement, Intégrer Billancourt, Val de Seine Vert et Vivre à Meudon déposent un recours contentieux commun auprès du Tribunal administratif de Cergy Pontoise demandant le retrait pour illégalité de la délibération du conseil municipal du 4 juillet 2014.

Extrait du texte du recours

Il ne fait aucun doute que la mise en compatibilité du PLU [votée le 4 juillet 2013]… ne vise qu’à adapter les dispositions du PLU en vigueur applicables à l’Ile Seguin et qui résultent toutes de la révision du 16 juin 2011.

La preuve en est apportée de manière totalement explicite par le rapporteur du projet de délibération [le maire-adjoint en charge de l’urbanisme] faisant l’objet de la présente requête.

« Nous avons engagé le 21 février 2013 la mise en compatibilité du Plan Local d’Urbanisme avec la déclaration de projet relatif au nouvel aménagement de l’Ile Seguin (…).

Nous avions voté le 16 juin 2011 la révision simplifiée du PLU fixant les bases réglementaires pour l’aménagement de l’Ile Seguin et autorisant la construction de 310 000m2. Ce projet avait soulevé un débat sur les questions de constructibilité ainsi que sur celle de la hauteur et du nombre de « châteaux ». Afin de mieux impliquer les boulonnais, M. Le Maire a demandé aux ateliers Jean Nouvel de retravailler sur 3 déclinaisons du projet »

En  d’autres termes, le projet dit N°2 [celui qui sera adopté] n’est qu’une « déclinaison » du projet initial pour lequel avait été organisée puis votée la révision du 16 juin 2011, jugée depuis illégale.

CQFD

La démonstration est donc faite : la délibération du 4 juillet 2013 ne porte que sur une « déclinaison », un projet d’adaptation du PLU annulé par le 9 juillet 2013 par le Tribunal administratif. La délibération portant sur une déclinaison d’un PLU illégal est illégale elle-même.

Cette illégalité est d’autant plus criante que sont énumérés dans le reste du recours tous les autres motifs qui rendent cette adaptation tout aussi irrecevable que le PLU de 2011 dont elle ne corrige aucune des lacunes.

Et maintenant ?

Pierre-Christophe Baguet, par sa fuite en avant bétonnière, a totalement bloqué l’Ile Seguin.
Sans lui, l’Ile serait déjà construite.

A cause de lui, la voici dotée d’un projet Baguet 3 annulé, d’un Baguet 4 illégal qui devrait suivre le même chemin, et 5 ans auront été totalement perdus, pour l’Ile, pour les Boulonnais, pour les finances publiques.

Il est temps d’aller de l’avant et de débloquer immédiatement la situation en revenant à un projet plus humain, plus équilibré et plus respectueux de l’environnement. Sans tour, sans muraille de béton. Le PLU de 2004/2005 qui avait fait l’objet d’une large concertation, et qui était purgé de tout recours, le permet.

Le PLU de 2004/2005 est le seul PLU légal. Il suffit d’y revenir et la situation se débloquera instantanément.

Lien utile :

Mais pourquoi donc Pierre-Christophe Baguet s’est-il fourré dans une telle galère ?

http://www.sauvonslileseguin.com/ile-seguin-le-maire-et-le-starchitecte/

 

 

 

 

Read More
Page 3 sur 41234
%d blogueurs aiment cette page :
http://pv8.us